Toute l'actualité

[archive] Remise au ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative du rapport d'Éric Debarbieux sur le harcèlement à l'école
Communiqué de presse - Luc Chatel - 12/04/2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
En savoir plus
Pages à consulter

La prévention et la lutte contre la violence
Prévenir et lutter contre la violence à l'école est une des conditions de réussite des élèves, qui ont besoin de travailler dans un climat serein pour réussir.
La prévention de la violence en milieu scolaire

Harcèlement scolaire : remise du rapport d'Éric Debarbieux
Actu en images du 12 avril 2011

Lutte contre le harcèlement scolaire et installation du conseil scientifique sur les discriminations à l'École à l'ordre du jour du conseil national de la vie lycéenne
Communiqué de presse du mardi 29 mars 2011

États généraux pour la sécurité à l'École : consensus sur le diagnostic et premières pistes d'actions sur la question du harcèlement
Communiqué de presse du lundi 14 mars 2011

Site à consulter

États généraux de la sécurité à l'École les 7 et 8 avril 2010
Présentation, déroulement, vidéos, documents de référence, etc.
Les états généraux de la sécurité à l'école

Document à consulter

Lettre de mission d'Éric Debarbieux

Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, a reçu ce matin, le rapport d'Éric Debarbieux, président du Conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'école, sur le harcèlement à l'école.

Ce rapport, commandé le 14 mars dernier, fait suite à la lettre de mission confiée par le ministre à Éric Debarbieux pour l’année 2011.

En s’appuyant sur de nombreuses auditions, cette étude fait un point sur la connaissance, au niveau international, des phénomènes de harcèlement à l’école, dont le récent rapport Unicef France a montré l’importance au niveau de l’école primaire française. Il met également en évidence la nécessité d’une politique nationale sur un sujet encore tabou en France et sur lequel l’ensemble de la communauté éducative doit aujourd’hui se mobiliser, à l’instar des dynamiques initiées dans plusieurs pays développés.

Le rapport dessine ainsi de nombreux axes d’actions susceptibles de construire une politique publique ambitieuse.

Lors de son entretien avec le ministre, Éric Debarbieux a expliqué que le seul fait d’avoir mis en pleine lumière le problème du harcèlement à l’école constituait une avancée en soi. Cette démarche vient en effet rompre l’isolement des victimes et de leurs parents qui, jusqu’alors, se trouvaient souvent démunis face à la méconnaissance du phénomène par l’institution scolaire et face à la sous-estimation de ses effets sur la santé et la scolarité des victimes.

Le rapport d’Éric Debarbieux s’appuie sur les bonnes pratiques et des expériences internationales. Il fait de nombreuses propositions concrètes, structurées autour de quatre thèmes : connaissance et reconnaissance du harcèlement entre pairs, formation et intervention, mobilisation collective, prévention et sanction.

Luc Chatel a pris connaissance avec intérêt des analyses et des propositions d’Éric Debarbieux et l’a assuré de son souhait d’arrêter, dès cette année, une politique volontariste et complète pour lutter contre le harcèlement à l’école.
 
Le ministre présentera les axes de cette politique lors des assises nationales sur le harcèlement à l’école qui se tiendront les 2 et 3 mai prochains, avant lesquelles le rapport d’Éric Debarbieux sera rendu public.

Enfin, le ministre a chaleureusement remercié Éric Debarbieux pour l’importance et la qualité du travail effectué depuis l’installation du conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l’école, le 11 mars 2010.  

Lettre de mission d'Éric Debarbieux

Mise à jour : avril 2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants