Toute l'actualité

[archive] Remise nationale des prix des Olympiades de mathématiques 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Palmarès national 2007

  • Série ES
    Premier prix
    Camille GUILBERT , académie de Créteil - Lycée Françoise Cabrini, Noisy le Grand (93)
  • Série ES
    Deuxième prix
    Noémie ARNAUD , académie de Strasbourg - Lycée international de Strasbourg (67)
  • Séries STI et STL
    Premier prix
    Yongbin HE, académie de Versailles - Lycée Richelieu, Rueil Malmaison (92)
  • Série S
    Premier prix ex aequo
    Amélie HÉLIOU, académie de Créteil - Lycée André Boulloche, Livry Gargan (93)
    Adrien LAROCHE, académie de Paris - Lycée Louis le Grand, Paris (75)
    Troisième prix ex aequo
    Juliette FOURNIER, académie de Limoges - Lycée Gay Lussac, Limoges (87)
    Pierre COSTINI, académie de Nice - Lycée Calmette, Nice (06)
    Clément RENARD, académie de Versailles - Lycée sainte Marie, Antony (92)
    Premier accessit ex aequo
    Paul-Jean COUTHENX, académie de Bordeaux - Lycée François Magendie, Bordeaux (33)
    Guillaume HUGUES, académie de Bordeaux - Lycée privé Grand Lebrun, Bordeaux (33)
    Baptiste HADDOU, académie de Clermont Ferrand - Lycée René Descartes, Cournon d'Auvergne (63)
    Xiran GUO, académie de Dijon - Lycée Carnot, Dijon (21)
    Benoît BRASSART, académie de Lille - Lycée Watteau, Valenciennes (59)
    Yrvann EMZIVAT, académie de Paris - Lycée Louis le Grand, Paris (75)

Programme de la journée du mercredi 13 juin 2007

  • 10h - Accueil des lauréats, de leurs professeurs et des invités
     Ministère de l'Education nationale, 110 rue de Grenelle Paris 7e  salle Condorcet
  • 10h30 - Début de la cérémonie
  • 10h45  - Conférence
     Des mathématiques dans les pixels ?
     par Yves Meyer, de l'Académie des Sciences
  • 11h30 - Remise des prix
  • 12h - Cocktail-déjeuner offert par le ministre de l'Education nationale
  • 13h - Départ pour l'Ecole Normale Supérieure,
     45 rue d'Ulm, Paris 5e.
  • 13h30 - Accueil à l'ENS  au nouvel Amphithéâtre Rataud
  • 14h - Conférence
     Les diagrammes de Vononoï.
     par Frédéric Chazal de l'INRIA
  • 15h15 - Signature de la convention de coopération entre Animath, la Société mathématique de France, la Société de mathématiques appliquées et industrielles, et, l'Institut national de recherche en informatique et automatique
  • 15h30 - Collation
  • 16h30 - Fin

Bilan des Olympiades

Principe, création et évolution

Les olympiades académiques de mathématiques ont été créées au cours de l'année scolaire 2000/2001, en direction des élèves des classes de premières scientifiques des lycées, dans le but de favoriser l'émergence d'une nouvelle culture scientifique et technologique. La démarche préconisée doit conduire à développer chez les élèves l'initiative et le goût de la recherche. Sa dimension académique doit favoriser les relations entre les professeurs d'une même académie et les corps d'inspection, tout en stimulant l'ouverture de clubs et d'ateliers mathématiques. A partir de l'année 2005, un nouveau texte réglementaire, publié au B.O.E.N. n°35 du 30 septembre 2004, est venu apporter quelques infléchissements aux dispositions initialement prévues lors de la création du concours. En particulier, les olympiades de mathématiques sont désormais ouvertes, sur la base du volontariat, aux lycéens des classes de première de toutes séries.

Organisation et dispositif

Le dispositif comprend un groupe national présidé par un inspecteur général et dans chaque académie une cellule présidée par un responsable désigné par le recteur en liaison avec l'inspection générale. L'épreuve, d'une durée de quatre heures, propose aux élèves quatre exercices : deux exercices sélectionnés par le groupe national parmi les propositions des académies, et deux exercices « académiques » choisis par chaque cellule académique. Ces deux derniers exercices peuvent être différenciés en fonction de la série de première des candidats. Une publicité a été faite par voie d'affiches en couleur format A3 confectionnées et envoyées en triple exemplaire dans chaque lycée par le ministère de l'Education nationale.

L'épreuve s'est déroulée le mercredi 14 mars 2007 de 14h à 18h en métropole, les horaires étant décalés pour les académies lointaines.

La correction des copies a été assurée localement, dans chaque académie, par les cellules académiques qui ont envoyé au groupe national les meilleures copies issues de la série scientifique mais aussi, souvent, d'autres séries. Celles-ci ont été classées par le groupe national afin d'établir un palmarès national comprenant des prix et des accessits.

Bilan pour l'année 2007

Cette septième année a bénéficié de l'expérience acquise lors des précédentes sessions, tout en poursuivant la mise en oeuvre de la nouvelle formule, ouvrant l'épreuve à un plus large public. L'ouverture à des élèves issus de classes de première de séries différentes, largement constatée pour la session 2006, est confirmée à l'occasion de cette nouvelle session : près de cinq cents candidats issus de séries autres que S et S.T.I. se sont en effet inscrits en 2007.
Les effectifs, en augmentation sensible pour la session 2006, sont revenus à leur niveau de l'année précédente, avec un peu plus de 7 000 inscrits. L'essentiel des candidats sont issus des classes de premières S (6 420 candidatures émanent de la série scientifique), et près d'un millier d'élèves cette année se sont inscrits dans les autres séries. Si les copies issues de ces candidats sont jugées d'un niveau sensiblement inférieur aux copies de scientifiques, quelques-unes se sont toutefois révélées de grande qualité, confirmant la légitimité de l'intégration au palmarès national de distinctions pour chacune des séries E.S., S.T.I. et S.T.L.

Les jeunes filles représentent près de 50% des inscrits. Leur présence dans les palmarès académiques est assez fréquente, parfois en tête. On peut toutefois regretter que les candidates soient, comme en 2006, sous représentées dans le palmarès national 2007 ; souhaitons que l'année 2008 soit l'occasion d'une présence plus large de leur part dans ce palmarès.

Sur le plan national, le palmarès distingue quatorze élèves, deux pour la série E.S., un pour la série S.T.I., et onze pour la série S, avec deux premiers prix ex-aequo, trois troisièmes prix ex-aequo,  et six premiers accessits ex-aequo. Le groupe national, chargé de délibérer à partir des meilleures copies transmises par les académies, a confirmé ses choix des deux années précédentes : d'une part, en donnant un poids prépondérant à la résolution des exercices nationaux, les exercices académiques étant éventuellement étudiés ensuite pour départager des copies très proches, et d'autre part en s'interdisant de modifier les classements académiques.
Les copies transmises au jury national, de très bonne qualité en général, justifient un palmarès étendu à quinze lauréats. Par ailleurs, de nombreuses prestations très voisines ont conduit le groupe national à utiliser largement les classements ex aequo, tant il paraissait difficile de départager certains candidats de la série scientifique.

Les sujets

Les deux exercices nationaux ont été appréciés différemment par les cellules académiques. Le « problème de tas » semble avoir permis à de nombreux candidats de s'exprimer, de faire preuve d'initiative et d'expérimenter des raisonnements divers, l'analyse exhaustive des différents cas possibles ayant été souvent utilisée. Cet exercice paraît avoir très largement satisfait l'ensemble des correcteurs des épreuves académiques, par l'accessibilité des premières questions, l'ouverture de l'énoncé, et la diversité des stratégies qu'il a suscitées. Les « trapèzes de même aire » ont visiblement moins fait l'unanimité, en raison essentiellement de la première question, qui a pu dérouter les candidats ayant cherché trop obstinément à l'exploiter par la suite. Cet énoncé a conduit à beaucoup de réponses très partielles, y compris dans certaines copies transmises au groupe national pour leur grande qualité d'ensemble : la question d'arithmétique a souvent bridé les approches géométriques pour la question suivante.
Le choix des exercices s'est fait, à nouveau, parmi de très nombreuses propositions des cellules académiques, souvent fort intéressantes et d'une grande richesse. La recommandation du rapport 2005, demandant que les sources d'inspiration des concepteurs soient citées et les énoncés modifiés, a été clairement entendue. Que les cellules académiques soient ici vivement remerciées pour la grande qualité de leur travail.
De nombreuses académies avaient décidé, pour la session 2006, de proposer des exercices académiques différents selon la série des élèves. Cette formule semble avoir donné satisfaction, et a été largement reconduite en 2007.

Conclusion

On ne peut que se réjouir du succès confirmé de ces olympiades de mathématiques, et de ses répercussions :

  • d'abord en direction des élèves : bien que difficile à évaluer, le fait d'avoir eu plaisir à faire des mathématiques et à rechercher est sans doute un élément pris en compte lorsqu'un jeune opère des choix pour son avenir ;
  • ensuite en direction des professeurs, par la dynamique ainsi lancée dans les académies, en particulier grâce à la brochure annuelle sur les olympiades publiée par l'A.P.M.E.P. C'est un outil précieux, riche en idées originales largement exploitables dans les classes, et généreusement diffusé, notamment auprès des nouveaux professeurs.

Soulignons aussi l'aspect "officiel" au plus haut niveau de la remise des prix pour les lauréats, aussi bien dans les académies que sur le plan national. Les lauréats nationaux 2007 sont récompensés le mercredi 13 juin 2007 au ministère de l'Éducation nationale dans un premier temps avec une conférence d'Yves Meyer de l'académie des Sciences, puis à L'École Normale Supérieure. Cette journée est organisée par le ministère de l'Education nationale et l'association ANIMATH, qui prépare pour ces lauréats un stage olympique d'été du plus riche intérêt, comme cela a déjà été le cas les années passées.

Enfin, il faut remercier très chaleureusement tous ceux qui contribuent à la réussite de cette compétition, en particulier les membres des équipes académiques et du groupe national, les IA IPR, les services rectoraux et ceux du ministère. Doivent également être remerciés les différents parrains de la remise des prix nationaux, qui contribuent aux cadeaux offerts aux candidats : le ministre de l'Éducation nationale, Texas Instruments, le Crédit Mutuel Enseignants, Wolfram Research, les associations ANIMATH, pour la Science et A.P.M.E.P., les éditeurs Belin, Dunod et Vuibert.

En souhaitant que les olympiades mathématiques 2008 voient une participation encore accrue, et une confirmation de la grande qualité des solutions proposées, longue vie aux olympiades académiques !

Liste des membres du jury national 2007

Rémy JOST, IGEN - groupe de mathématiques - Président des Olympiades
Jean-Paul BELTRAMONE, I.A.-I.P.R. de mathématiques- Vice-président des Olympiades
Evelyne ROUDNEFF, I.A.-I.P.R. de mathématiques
René LIGIER, Professeur de mathématiques à Besançon
Claude MORIN, Professeur de mathématiques à Limoges
Josette ROUX, Professeur de mathématiques dans l'académie de Créteil

Participation nationale

sérieinscrits
E.S.346
L81
S6 420
S.T.I. - S.T.L.223
S.T.G.46
Autres séries 53
TOTAL7 169
dont3 351 filles


Rappels statistiques 2006 et 2005

  • En 2006
    7 976 candidats s'étaient inscrits
    5 843 avaient composé : 2 038 filles, 3 805 garçons
  • En 2005
    4 895 candidats avaient composé : 1 660 filles, 3 235 garçons

Sujets nationaux

Télécharger les exercices

Calendrier des Olympiades 2008

  • Envoi des propositions académiques au MEN
    Avant le 13 octobre
  • Réunion de l'équipe nationale pour le choix des énoncés nationaux
    Jeudi 8 novembre 2007 de 14h à 17h
  • Envoi aux cellules académiques des deux énoncés nationaux
    Fin-novembre 2007
  • Clôture des inscriptions
    Mercredi 9 janvier 2008
  • Date de l'épreuve
    Mercredi 12 mars 2008 (en métropole de 14h à 18h)
  • Envoi des copies au MEN avec les énoncés, corrigés, statistiques, rapports, palmarès académiques
    Avant le mardi 22 avril 2008
  • Réunion de l'équipe nationale pour le palmarès national
    Lundi 5 mai 2008 de 14h à 17h

Annexes

Bulletin officiel n° 35 du 30 septembre 2004
Présentation de l'association Animath

Dossier de presse - Xavier Darcos - 13/06/2007
Mise à jour : juin 2007
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants