Évaluation et statistiques

[archive] Les nouveaux inscrits en I.U.T. à la rentrée 2005-2006 et la réussite en D.U.T.
Les notes d'information - D.E.P.P. - N°07.18 - mai 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
En savoir plus
Lire aussi

Les licences professionnelles en 2004-2005
Note d'Information n° 06.12, D.E.P.P., avril 2006.


L'insertion professionnelle des diplômés universitaires de technologie de 2001
Note d'Information n° 05.18, D.E.P., mai 2005.


Les étudiants en I.U.T. et S.T.S. - Année 2004-2005
Note d'Information n° 05.33, D.E.P., novembre 2005.

À la rentrée 2005, près de 111 300 étudiants sont inscrits à la préparation du diplôme universitaire de technologie (D.U.T.), en France métropolitaine et dans les DOM, soit une très légère hausse du nombre des inscrits (200 étudiants, + 0,2 %) par rapport à la rentrée 2004. Cette hausse n'affecte que les effectifs du secteur secondaire. Les femmes sont majoritaires dans le secteur tertiaire. Le taux d'accueil des bacheliers technologiques est en hausse, bien que les flux soient deux fois plus nombreux chez les bacheliers généraux. Deux tiers des nouveaux inscrits en I.U.T. à la rentrée universitaire 2001 qui ne se sont pas réorientés obtiennent le D.U.T. en deux ans. Une année supplémentaire est nécessaire à 8,0 % d'entre eux. Les chances de réussite des étudiants qui ont changé d'orientation sont, en revanche, très faibles. Après trois années d'études, 76,1 % de cette cohorte d'étudiants sont diplômés. La réussite en deux ans diffère selon le secteur professionnel. Elle est plus élevée dans le secteur tertiaire (68,9 %) que dans le secondaire (62,3 %), quelle que soit la filière du baccalauréat obtenu.

Les nouveaux inscrits en I.U.T. à la rentrée 2005-2006 et la réussite en D.U.T. télécharger (159.56 Ko, pdf)[archive]

Mise à jour : juillet 2008

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter