Bulletin officiel n° 44 du 26 novembre 2009

Enseignements primaire et secondaire

Éducation à la santé

Journée mondiale de lutte contre le sida - 1er décembre 2009

L’Éducation nationale s’engage à contribuer à la politique nationale de lutte contre le sida. L'éducation à la sexualité permet de responsabiliser les jeunes et de lutter contre l'ignorance et l'indifférence. L'École contribue à transmettre les connaissances utiles pour se protéger contre le V.I.H. et percevoir les risques. L'accès aux moyens de protection est facilité dans les lycées.

la page de référence concernant la journée mondiale de lutte contre le sida

NOR : MENE0925616C
RLR : 505-7
circulaire n° 2009-163 du 5-11-2009
MEN - DGESCO B3-1


Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale ; aux chefs d'établissement

La Journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2009 est centrée sur le thème « Droits de l'Homme et accès universel ».
La prévention, la responsabilisation, la solidarité constituent des leviers essentiels pour lutter contre cette épidémie. Combattre l'ignorance et l'indifférence, améliorer la perception des risques, former les adultes de demain restent encore aujourd'hui des impératifs incontournables.
De nombreuses dispositions ont été prises pour accompagner et soutenir l'effort de prévention dans les établissements scolaires. Ainsi la circulaire n° 2009-068 du 20 mai 2009 relative à la préparation de la rentrée 2009 réaffirme, dans l'un de ses axes prioritaires « Aider les élèves à prendre en charge leur santé », que l'École est un relais essentiel pour transmettre les connaissances utiles en matière de prévention du V.I.H. Ce texte rappelle en particulier que chaque établissement se doit de définir au sein de son comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté un programme global d'actions intégrant l'éducation à la sexualité.
L'éducation à la sexualité est intégrée dans les compétences sociales et civiques du socle commun de connaissances et de compétences, inscrit dans l'annexe visée par l'article D.122-1 du code de l'Éducation. Elle permet en effet de mener avec les élèves un travail spécifique suscitant leur réflexion sur le respect de soi, des autres, le sens de la responsabilité collective, la solidarité.
Les actions de prévention du V.I.H., engagées dès la classe de troisième, doivent prendre appui sur les enseignements. La prévention du sida est en effet un sujet transversal qui peut être abordé au travers des programmes des différents champs disciplinaires. Le rôle des enseignants est donc capital.
L'ensemble des outils édités par Sidaction depuis 2005 constitue pour les équipes éducatives des collèges et des lycées une importante ressource documentaire. Ils peuvent être téléchargés sur le site : http://www.sidaction.org/ewb_pages/p/pour-la-vie.php.
D'autres compétences, en particulier dans le domaine médical et scientifique, peuvent être recherchées auprès de partenaires extérieurs institutionnels ou associatifs agréés.
Dans les lycées, il est essentiel que les élèves soient mobilisés par l'intermédiaire notamment de leurs délégués à la vie lycéenne. À cet effet une information sera disponible sur le site : http://www.vie-lyceenne.education.fr/
Dans chaque lycée, les distributeurs automatiques de préservatifs doivent être maintenus en bon état de marche et être approvisionnés. De même, un espace d'affichage dédié doit impérativement préciser les horaires d'ouverture des infirmeries, les numéros verts, les coordonnées des structures locales d'information et de conseil ainsi que des centres de dépistage anonyme et gratuit.
Enfin, à l'occasion de cette nouvelle journée mondiale, le ministère de l'Éducation nationale s'est associé à l'opération « V.I.H. Pocket Films », initiée par Sidaction et le Centre régional d'information et de prévention du sida (CRIPS) d'Ile-de-France. Le « V.I.H. Pocket Films » est un concours national dont l'objectif est de favoriser, en particulier chez les jeunes, l'émergence d'attitudes de responsabilité et de valoriser une approche participative de la prévention du V.I.H.
La lutte contre le sida nécessite l'engagement de tous. Des efforts importants ont déjà été menés ; ils doivent être résolument poursuivis et pérennisés.

Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Louis Nembrini
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants




 
Brevet 2019
Suivez-nous