Toute l'actualité

[archive] Réforme de la voie professionnelle : bilan de rentrée
Communiqué de presse - 16/10/2009

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

La rénovation de la voie professionnelle, avec en particulier le "bac pro 3 ans", est entrée en vigueur cette année sur l’ensemble du territoire. Les textes réglementaires qui l’accompagnent ont fait l’objet d’une publication spéciale au Bulletin officiel du 15 octobre et les référentiels des nouveaux diplômes sont désormais disponibles sur le site du CNDP (www.sceren.fr). Une vaste campagne d’information sur l’orientation a été faite auprès des familles, relayée par le site officiel www.education.gouv.fr ainsi que par l’ONISEP.

Cette réforme de grande ampleur modifie durablement les cursus. Elle obéit à un double objectif : lutter contre les sorties sans qualification et augmenter le niveau de qualification des jeunes.

Un mois après la rentrée, un premier bilan peut en être dressé :

La nouvelle classe de seconde accueillera environ 160 000 élèves, contre 66 788 l’année passée, dans un cursus qui les préparera désormais en trois ans au baccalauréat professionnel, diplôme favorisant l’insertion professionnelle.

Pour accompagner la réforme, pour accueillir tous les élèves et lutter contre les sorties sans qualification, les capacités d’accueil des premières années de formation (1e année de C.A.P., 1e année de B.E.P., seconde professionnelle) ont augmenté à la rentrée de 3500 places environ par rapport aux effectifs de l’année précédente. Au total, en deux ans, 5000 places supplémentaires ont ainsi été créées en C.A.P.

Les places proposées en C.A.P.par les académies ont permis de satisfaire les demandes exprimées par les familles pour cette rentrée. En effet, alors qu’il y a environ 49 000 demandes d’orientation vers les C.A.P., les capacités d’accueil prévues sont de 55 642 places. 

  • Les académies signalent que de nombreuses places vacantes subsistent, tant en C.A.P.qu’en baccalauréat professionnel, notamment dans les formations industrielles des domaines de la productique, de la maintenance et de l’électrotechnique.

  • Les ajustements de rentrée ont permis de réduire très sensiblement le nombre d’élèves non affectés qui est, cette année, très inférieur à ce qui était comptabilisé les années précédentes (1 500 non affectés de moins que les années précédentes environ- 2 688 élèves non affectés au 6 octobre 2009 – seulement 313 non affectés en 1e année de C.A.P., soit 10 élèves en moyenne par académie).
    Ces chiffres sont très faibles. Ils s’expliquent de la façon suivante :
    - situations particulières d’élèves (déménagements, changement d’établissement ...)
    - attente de contrat d’apprentissage
    - sections trop demandées au regard de l’emploi disponible (tertiaire administratif, carrières sanitaires et sociales ...)
    - désaffection de certaines sections industrielles pourtant porteuses d’emploi

  • Les établissements bénéficient des 2h30 par semaine et par classe pour mettre en place un accompagnement personnalisé des élèves. Les professeurs des lycées professionnels et les corps d’inspection se sont fortement mobilisés pour accompagner la mise en œuvre de la réforme et assurer sa réussite pour tous les élèves.

Inscrite dans le protocole d’accord signé avec les organisations syndicales, la réforme fait l’objet avec ces dernières d’un suivi tout particulier de la part du ministère comme au sein de chaque académie.

Avant les vacances de Toussaint, les groupes académiques de suivi seront réunis pour établir un premier point d’étape sur la mise en œuvre de la réforme.

En savoir plus
Texte de référence

Bulletin officiel spécial n° 9 du 15 octobre 2009
Rénovation de la voie professionnelle
Télécharger le BO spécial n°9

Mise à jour : août 2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants