Toute l'actualité

[archive] « La biodiversité : tout est vivant, tout est lié ». Présentation de l'exposition pédagogique
Discours - Gilles de Robien - 06/03/2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

< >

En savoir plus
Lire aussi
communiqué de presse [28/02/2007]
invitation à la presse [27/02/2007]
Pages à consulter

Une exposition pédagogique mise à la disposition de 52 000 écoles collèges et lycées

La biodiversité : tout est vivant, tout est lié.

Éducation à l'environnement pour un développement durable

Site à consulter

nouvelle fenêtre vers le site www.ledeveloppementdurable.fr
http://www.ledeveloppementdurable.fr

« Cette exposition pédagogique est un vrai cadeau offert à l'Éducation nationale », a noté Gilles de Robien, lors de la présentation en avant-première de l'exposition pédagogique « La biodiversité : tout est vivant, tout est lié », le mardi 6 mars 2007, au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, en présence de Nelly Olin, ministre de l'Écologie et du Développement durable, et du photographe Yann Arthus-Bertrand. « C'est aussi, a-t-il poursuivi, un moyen d'inciter 10 millions d'élèves à s'interroger de façon ludique, esthétique, je dirais même poétique, sur les enjeux de la biodiversité et sur les moyens de la protéger ».
Cette opération prend appui sur un kit d'exposition - comprenant 21 affiches, des fiches pédagogiques et des ressources en ligne - mis gratuitement à la disposition de 52 000 écoles élémentaires, collèges et lycées. Les affiches seront disponibles début mai dans les centres régionaux et départementaux du Scérén-C.N.D.P.

Seul le prononcé fait foi,

Madame la Ministre,
Monsieur le directeur général de l'enseignement scolaire,
Monsieur le directeur du C.N.D.P.,
Monsieur le directeur du Muséum,
Mesdames et messieurs,
Cher Yann,

 

Les questions environnementales n'ont jamais été aussi actuelles que ces derniers temps, et nous devons nous en féliciter !

D'après un sondage C.S.A. pour le magazine « Géo » de décembre, 91 % des Français sont très préoccupés par la protection de l'environnement.

Cela montre que les Français s'intéressent à ce sujet qui nous concerne tous.

Et la deuxième mesure la plus urgente, réclamée par cet échantillon de Français, est d'intégrer dans les programmes scolaires une initiation obligatoire aux sciences de l'environnement.

Et bien qu'ils le sachent, c'est déjà fait !

Au ministère de l'Éducation nationale, nous n'avons pas attendu les derniers mois pour nous intéresser aux enjeux de l'environnement !

Depuis plusieurs années déjà, nous nous mobilisons en faveur de l' éducation à l'environnement pour un développement durable .

Après le succès de l'exposition organisée l'an dernier, l' association GoodPlanet présidée par Yann Arthus Bertrand et le ministère de l'Éducation nationale ont décidé de poursuivre leur mobilisation.

Nous sommes donc réunis aujourd'hui pour présenter le second volet de notre collaboration. Elle se traduit, comme l'an dernier, par la réalisation d' un kit d'exposition pédagogique, portant cette année sur « La Biodiversité » .

Edité à 65 000 exemplaires , cet outil pédagogique composé de 21 affiches permettra à près de 52 000 établissements scolaires d'être sensibilisés aux enjeux de la biodiversité.

L' an prochain , l'Éducation nationale ouvrira un nouveau chapitre sur l' énergie , puis sur l' eau en 2009 .

Grâce à nos partenaires qui sont présents ici et que je salue très chaleureusement, cette exposition pédagogique est un vrai cadeau offert à l'Éducation nationale et à ses élèves.

Je remercie le Directeur général de l'enseignement scolaire, l'Inspection générale de l'Éducation nationale et le Secrétariat général qui ont mobilisé leurs compétences.

J'espère vivement que mes successeurs poursuivront cette opération. Ne pas la poursuivre serait une preuve de désintérêt pour l'environnement et ses enjeux.

Car l'Éducation nationale a la responsabilité de créer une vraie culture dans ce domaine. C'est-à-dire pas simplement l'émotion d'un instant, vite oubliée, mais une façon pour chacun de penser et d'agir dans le respect de l'environnement.

Pour cela, c'est tout le ministère de l'Éducation nationale qui se mobilise pour le développement durable !

Nous y consacrons un nouveau plan étalé sur trois ans.

Couvrant la période 2007-2010 , cette seconde phase s'articule autour de trois axes :

Le premier axe vise à inclure le développement durable dans tous les programmes

Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur le texte du socle commun de connaissances , qui est entré en vigueur.

Je prendrai deux exemples  :

  • Dans la culture scientifique, le socle commun inclut la connaissance de l' « impact sur l'environnement » de nos activités techniques.
    Le socle commun mentionne, comme une attitude indispensable, la « responsabilité face à l'environnement ». 
  • Dans la culture humaniste , le développement durable est un moyen de « comprendre l'unité et la complexité du monde ».

L'exposition pédagogique sur la biodiversité que nous présentons aujourd'hui constitue justement un outil favorisant l'acquisition de ces compétences.

Près de 10 millions d'élèves s'interrogeront de façon ludique sur les enjeux de la biodiversité et sur les moyens de la protéger.

En sciences de la vie et de la terre, en histoire-géographie, en mathématiques, que ce soit à l'école primaire, au collège et au lycée, les jeunes pourront travailler avec ces 21 affiches accompagnées de légendes. C'est un bel outil pour développer cette culture environnementale dont je parlais à l'instant.

Le second axe de cette nouvelle phase vise à multiplier les démarches de développement durable dans les établissements.

L'éducation au développement durable se traduira concrètement par des actions collectives , des partenariats , et aussi des nouveaux modes de gestion des établissements scolaires.

Nous allons donc multiplier le nombre des établissements en démarche de développement durable, les établissements éco-responsables et engagés sur un plan pédagogique.

Nous allons continuer, comme aujourd'hui avec cette exposition, à créer des partenariats dynamiques entre les établissements scolaires et les acteurs civils du développement durable : entreprises, associations, fondations, institutions publiques.

Je tiens à particulièrement remercier tous les partenaires qui se sont associés au ministère de l'Education nationale et qui ont permis la réalisation de cette nouvelle exposition : 

  • L'association GoodPlanet présidée par Yann Arthus Bertrand , qui est à l'initiative de ce projet, et qui a su mobiliser de nombreux partenaires  ; 
  • Les photographes français qui nous offert des images d'une beauté extraordinaire ; 
  • Le fabricant Condat qui a fournit gratuitement le papier ; 
  • La Banque Postale qui a été un partenaire financier exceptionnel ; 
  • Les Editions La Martinière qui se sont chargées de l'impression ; 
  • La Camif qui assure le transport ; 
  • Le Groupe France Télévisions  ; 
  • La Cité de l'image, Amiimages ; 
  • et enfin le Scérén-C.N.D.P. qui joue un rôle capital dans la distribution des affiches.

L'implication de tous ces partenaires dans l'éducation au développement durable, leur volonté de sensibiliser les jeunes, est absolument remarquable, et elle mérite d'être saluée.

Enfin, le troisième et dernier grand axe de cette nouvelle phase concerne les enseignants.

Le rôle du professeur doit être justement d'apprendre aux élèves à développer l'esprit critique, le sens de la nuance.

Là encore, l'outil pédagogique que nous présentons aujourd'hui répond à cette ambition : sensibiliser les enseignants, et leur donner accès à des outils performants.

Afin d'utiliser au mieux l'exposition en classe, les enseignants pourront télécharger des fiches pédagogiques pour chacune des 21 affiches .

Ces fiches ont été rédigées par la Direction générale de l'enseignement scolaire , avec l'aide de nombreux enseignants qui n'ont pas ménagé leur peine. Ces fiches correspondent à diverses disciplines et aux différents niveaux scolaires.

Je voudrais terminer en remerciant encore tous les partenaires de ce beau projet, institutions, entreprises, et saluer leur engagement, aux côtés de Yann Arthus Bertrand , dont chacun connaît ici la passion et l'engagement pour l'environnement.

C'est en nous mobilisant tous que nous pourrons léguer à nos enfants un environnement préservé, et aussi, ce qui est aussi important, une vraie culture du développement durable.

Je vous remercie.

Mise à jour : mars 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants