Bulletin officiel n° 31 du 27 août 2009

Enseignements élémentaire et secondaire

Baccalauréat

Baccalauréat professionnel spécialité « production graphique »

NOR : MENE0914726A
RLR : 543-1b
arrêté du 6-7-2009 - J.O. du 22-7-2009
MEN - DGESCO A2-2


Vu code de l'éducation et notamment ses articles D 333-2 et D 337-51 à D.337-94 ; arrêté du 16-5-2003 ; avis de la commission professionnelle consultative communication graphique et audiovisuel du 14-1-2009 ; avis du CSE du 14-5-2009

Article 1 - L'annexe II c de l'arrêté du 16 mai 2003 susvisé est modifiée pour les épreuves E.1 à E.3 conformément au document annexé au présent arrêté.
Article 2 - Le présent arrêté entre en vigueur à compter de la session d'examen 2010.
Article 3 - Le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.
 
Fait à Paris, le 6 juillet 2009
Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire
Jean-Louis Nembrini
Nota : L'intégralité du diplôme sera disponible au centre national de documentation pédagogique, 13, rue du Four 75006 Paris, ainsi que dans les centres régionaux et départementaux de documentation pédagogique.Elle sera également diffusée en ligne à l'adresse suivante http://www.cndp.fr/outils-doc/


Annexe
La définition des épreuves U.11 et U.2 à U.34 de la spécialité production graphique du baccalauréat professionnel est modifiée comme suit :
Épreuve E1 : épreuve scientifique et technique Coefficient : 5-U11 - U12 - U13
Sous-épreuve E11-Analyse d'un processus de fabrication Unité U11-Coefficient : 2
Contenu
La sous-épreuve porte sur tout ou partie des compétences C1.1, C1.2, C1.3, C6.1. Elle prend pour support les caractéristiques d'un cahier des charges, un système de production défini, les données de gestion ainsi que les conditions matières.
Elle est identique à l'épreuve E11 du baccalauréat professionnel Production Graphique.
Le candidat faisant appel à ses connaissances technologiques de fabrication procède :
1. à l'analyse :
- de la commande du client ;
- du choix du processus de fabrication ;
- de l'élaboration des opérations de prépresse, d'impression et de finition.
2. à la vérification, dans des conditions fixées, de la faisabilité du projet.
Critères d'évaluation
- exactitude du repérage des données de fabrication ;
- exactitude de l'analyse des contraintes techniques ;
- faisabilité du processus de fabrication ;
- repérage et définition des différentes phases.
Les tableaux de compétences du référentiel de certification fournissent les indicateurs d'évaluation des compétences concernées.
Forme de l'évaluation
- Ponctuelle : évaluation écrite d'une durée de 3 heures.
Le candidat est amené à répondre à des questions à partir d'un dossier technique et de documents ressources portant sur l'ensemble de la chaîne graphique.
- Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation écrite, d'une durée de 3 à 4 heures organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. La période choisie pour l'évaluation relève de la responsabilité des enseignants.
Le niveau de difficulté du sujet est équivalent à celui requis dans le cadre de l'évaluation ponctuelle correspondante.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barêmes détaillés et critères d'évaluation).
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utile et arrête la note.
Épreuve E2 : épreuve de technologie : étude d'une situation de production Coefficient : 3-U2
Contenu de l'épreuve
L'épreuve porte sur tout ou partie des compétences C1.3, C2.1, C2.2, C2.3, C6.1. Elle prend pour support les contraintes techniques et de production d'un imprimé.
Le candidat faisant appel à ses connaissances technologiques, propose et argumente les solutions appropriées à la problématique posée à partir :
- de la définition d'un imprimé ;
- des conditions de réalisation ;
- du descriptif des matériels ;
- du niveau de qualité exigé ;
- d'un procès verbal d'impression ;
- de mesures densitométriques et/ou colorimétriques.

Le candidat peut avoir à :
- établir un mode opératoire et planifier son travail ;
- étudier des matériels ;
- analyser le résultat des mesures densitométriques et/ou colorimétriques ;
- proposer des modifications ou des solutions ;
- préconiser des matières d'oeuvre.
Évaluation
Elle porte sur :
- l'exactitude du repérage des données de fabrication ;
- la pertinence des solutions ou modifications proposées.
Les tableaux de compétences du référentiel de certification fournissent les indicateurs d'évaluation des compétences concernées.
Forme de l'évaluation
- Ponctuelle : évaluation écrite d'une durée de 2 heures.
Pour cette épreuve le candidat aura le choix entre 2 sujets portant sur des technologies différentes.
À partir d'un dossier technique et d'un document ressource, le candidat répond à des questions sur un problème de production :
. maîtrise et connaissance du vocabulaire technique ;
. pertinence et cohérence des solutions et arguments proposés.
- Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation écrite, d'une durée de 2 à 3 heures, organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. La période choisie pour l'évaluation relève de la responsabilité des enseignants.
Le niveau de difficulté du sujet est équivalent à celui requis dans le cadre de l'épreuve ponctuelle correspondante.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barèmes détaillés et critères d'évaluation)
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utile et arrête la note.
Épreuve E3 : Évaluation de la pratique professionnelle Coefficient : 8-U31, U32, U33, U34, U35
Sous-épreuve E31-Intégration des contraintes du milieu professionnel Unité U31-Coefficient : 2,5
Finalités et objectifs de la sous-épreuve
Cette sous-épreuve a pour but de valider tout ou partie des compétences C3.3, C3.4, C5, C6 ainsi que celle du domaine économique.
La réalité de la gestion de production, ordonnancement, approvisionnement, suivi et conformité, rationalisation et optimisation d'une production ne peut apparaître dans toute ses dimensions que sur les sites des entreprises. Elle nécessite une forte proximité du candidat avec les outils et les contraintes de la production (machine, appareillages, maintenance, délais, qualité.).
Évaluation
L'évaluation prend appui sur un dossier élaboré par le candidat et relatif aux diverses activités qui lui ont été confiées (autonomie totale ou partielle) en entreprise.
Critères d'évaluation
- le travail en équipe ;
- le travail individuel (qualité, rédaction, présentation.) ;
- l'aptitude à organiser et gérer sa production en développant notamment une attitude vigilante, un sens critique, et la méthode dans le suivi et le contrôle de sa production ;
- les compétences acquises lors de travaux qui lui ont été confiés.
Les tableaux de compétences des référentiels de certification fournissent les indicateurs d'évaluation des compétences évaluées.

Forme de l'évaluation
Ponctuelle : évaluation orale d'une durée de 40 minutes maximum ; exposé : 10 minutes, entretien 30 minutes.
Il s'agit d'un entretien avec le jury à partir du dossier rédigé par le candidat et portant sur les compétences qui lui ont été confiées au cours de sa formation en milieu professionnel. Il y consigne en particulier :
- le compte rendu de ses activités en développant les aspects relatifs aux compétences concernées ;
- l'analyse des résultats dans les domaines techniques, économiques et humains obtenus à la suite de ses activités et propositions ;
- l'identification des acquis consécutifs à la participation aux tâches qui lui ont été confiées.
Le jury est composé d'un professeur d'enseignement technologique et professionnel et d'un professeur chargé de l'enseignement en économie gestion.
Le dossier est mis à la disposition des membres du jury 8 jours avant l'épreuve pratique ponctuelle.
Contrôle en cours de formation
Au terme de la formation en milieu professionnel, les professeurs concernés et les formateurs de l'entreprise déterminent conjointement la note qui sera proposée au jury.
Cette note tient compte des compétences acquises lors des travaux réalisés en entreprise et du dossier préparé par le candidat, certifié par le tuteur et présenté à l'occasion d'un entretien avec le formateur de l'entreprise, les professeurs du secteur industriel et du secteur économie gestion, et/ou d'un autre ou d'autres professeurs membres de l'équipe pédagogique.
Sous-épreuve E32-Préparation d'une production Unité U32-Coefficient : 1,5
Contenu
La sous-épreuve porte sur tout ou partie des compétences terminales C1.2, C2.2, C3.1 du référentiel de certification.
À partir de tout ou partie des données suivantes :
- les ressources matérielles et logicielles pour la réalisation de l'imposition ;
- le plateau technique du laboratoire d'imprimabilité ;
- le dossier de fabrication ;
- le Bon À Graver ;
- les fichiers ripés sécurisés ou les films imposés ;
- les périphériques de sortie ou chassis d'insolation ;
- la notice technique des matériels ;
- les matières d'oeuvre, consommables et leurs caractéristiques ;
- le document de référence ;
- les appareils de mesure.
Après identification des données de production, le candidat doit :
- vérifier la présence des fichiers sécurisés ;
- réaliser la plaque ou l'impression numérique (50 exemplaires maximum) ;
- choisir et contrôler les matières d'oeuvre et rédiger un compte rendu.
Critères d'évaluation
L'évaluation prend en compte :
- la méthode et la rigueur des analyses ;
- la conformité de la plaque, de l'impression numérique avec la référence.
Les indicateurs d'évaluation sont ceux des tableaux de compétences du référentiel de certification du domaine professionnel.
Forme de l'évaluation
Ponctuelle : évaluation pratique d'une durée de 3 heures.
L'évaluation s'appuie sur un dossier de données techniques relatif à la production d'un imprimé.
Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation, d'une durée de 3 heures, organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. Elle est réalisée à partir du dernier trimestre de l'année civile précédent celle de l'examen.
Le niveau de difficulté du sujet est équivalent à celui requis dans le cadre de l'évaluation ponctuelle correspondante.
Cette situation d'évaluation doit comporter systématiquement :
- une étude d'imprimabilité ;
- la réalisation de la forme imprimante ou de l'impression numérique couleur.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- la description sommaire des moyens matériels mis à la disposition du candidat ;

- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barèmes détaillés et critères d'évaluation).
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utile et arrête la note.
Sous-épreuve E33-Réglages pour l'obtention du Bon A Rouler Unité U33-Coefficient : 2
Contenu
La sous-épreuve porte sur tout ou partie des compétences terminales C3.2, C4, C5.3, C6.3, C6.4 du référentiel de certification.
À partir de tout ou partie des données suivantes :
- une machine polychrome 4 couleurs ou à défaut 2 couleurs, utilisant des formes imprimantes distinctes pour chaque couleur, avec système de contrôle intégré, ou une machine automatisée spécifique au procédé d'impression sérigraphique ;
- la notice technique de la machine ;
- les consignes de sécurité ;
- les matières d'oeuvre et consommables et leurs caractéristiques ;
- le document de référence ;
- les appareils de mesure ;
- un modèle imprimé en quadrichromie.
Après identification des objectifs de production du Bon À Rouler, le candidat doit :
- alimenter la machine en support ;
- effectuer tout ou partie des réglages relatifs à la forme imprimante, papier, encre ;
- produire un Bon À Rouler en quadrichromie conforme à la référence.
Critères d'évaluation
L'évaluation prend en compte :
- la méthode et la rigueur des analyses ;
- la conformité du Bon À Rouler.
Elle permet d'évaluer tout ou partie des compétences, les indicateurs d'évaluation sont ceux du tableau de compétences du référentiel de certification du domaine professionnel.
Forme de l'évaluation
Ponctuelle : évaluation pratique
Nota : Les sous-épreuves E33, E34 et E35 sont organisées globalement à partir d'un dossier de données techniques relatif à la production d'un imprimé. Le dossier fait apparaître 3 parties correspondant aux 3 sous-épreuves précitées. Pour les candidats dispensés de certaines unités, si les activités correspondant à celles-ci sont nécessaires à la poursuite de l'épreuve, les réponses et les résultats attendus leur sont fournis et l'épreuve se déroule raccourcie du temps correspondant aux unités dont ils sont dispensés.
Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation, d'une durée de 4 heures, organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. Elle peut être réalisée à partir du premier trimestre de l'année civile de l'examen et précéder directement la situation correspondant à la sous-épreuve E34 à partir d'un dossier de production commun.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- la description sommaire des moyens matériels mis à la disposition du candidat ;
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barèmes détaillés et critères d'évaluation).
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utiles et arrête la note.

Sous-épreuve E34-Conduite d'une production imprimée Unité U34-Coefficient : 1
Contenu
La sous-épreuve porte sur tout ou partie des compétences terminales C3.3, C3.4, C4, C5.3, C6.3, C6.4 du référentiel de certification.
À partir de tout ou partie des données suivantes :
- les données de l'épreuve E33 ;
- la quantité de tirages (ex. 1 000 feuilles minimum en tirage offset au format 45 x 64 cm) ;
- les consignes de sécurité ;
- les procédures de contrôle du suivi de la production ;
- le Bon À Rouler.
Après identification des objectifs de la production, des consignes et procédures, le candidat doit :
- effectuer le tirage en conformité avec le Bon À Rouler ;
- repérer et corriger les incidents de production ;
- procéder aux prélèvements et mesures nécessaires pour s'assurer de la conformité et de la qualité du produit imprimé ;
- rédiger un compte-rendu du suivi de sa production.
Critères d'évaluation
L'évaluation prend en compte :
- la méthode et la rigueur des analyses ;
- la conformité au Bon À Rouler ;
- la pertinence du compte-rendu de production ;
- le respect des consignes et procédures.
Elle permet d'évaluer tout ou partie des compétences, les indicateurs d'évaluation sont ceux des tableaux de compétences du référentiel de certification du domaine professionnel.
Forme de l'évaluation
Ponctuelle : évaluation pratique, d'une durée de 2 heures.
Nota : Les sous-épreuves E33, E34 et E35 sont organisées globalement à partir d'un dossier de données techniques relatif à la production d'un imprimé. Le dossier fait apparaître 3 parties correspondant aux 3 sous-épreuves précitées.
Pour les candidats dispensés de certaines unités, si les activités correspondant à celles-ci sont nécessaires à la poursuite de l'épreuve, les réponses et les résultats attendus leur sont fournis et l'épreuve se déroule raccourcie du temps correspondant aux unités dont ils sont dispensés.
Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation, d'une durée de 2 h, organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. Elle est réalisée à partir du premier trimestre de l'année civile de l'examen.
Cette situation d'évaluation est effectuée en début de production, juste après l'obtention d'un Bon À Rouler. Elle peut être également effectuée en entreprise dans des conditions similaires. Elle peut succéder directement à la situation d'évaluation de la sous-épreuve E33.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- la description sommaire des moyens matériels mis à la disposition du candidat,
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barèmes détaillés et critères d'évaluation).
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utile et arrête la note.

Sous-épreuve E35-Conduite d'une production en finition avec obtention d'un Bon À Façonner Unité U35-Coefficient : 1
Contenu
La sous-épreuve porte sur tout ou partie des compétences terminales C3.2, C4, C5.3, C6.4, C6.3. À partir de tout ou partie des données suivantes :
- deux machines (au minimum) : massicot, plieuse, machine de découpe, de reliure ;
- la notice technique des machines ;
- les matières d'oeuvre, leurs caractéristiques et quantité (exemple minimum 500 feuilles à partir d'un tirage offset)
(ex. : dépliant 2 plis maximum) ;
- les documents de référence ;
- les procédures de contrôle et de suivi de la production ;
- les consignes de sécurité.
Après identification des objectifs de la production, des consignes et procédures, le candidat doit :
- effectuer tout ou partie des réglages relatifs aux deux machines retenues ;
- alimenter les machines en support ;
- produire un Bon À Façonner en conformité avec la référence ;
- assurer la conformité et la qualité du produit fini ;
- rédiger un compte-rendu succinct de sa production.
Critères d'évaluation
L'évaluation prend en compte :
- la méthode et la rigueur des réglages ;
- la conformité du Bon À Façonner ;
- le respect des consignes et procédures ;
- la production conforme au Bon À Façonner.
Elle permet d'évaluer tout ou partie des compétences, les indicateurs d'évaluation sont ceux des tableaux de compétences du référentiel de certification du domaine professionnel.
Forme de l'évaluation
Ponctuelle : évaluation pratique, d'une durée de 2 heures.
Nota : Les sous-épreuves E33, E34 et E35 sont organisées globalement à partir d'un dossier de données techniques relatif à la production d'un imprimé. Le dossier fait apparaître 3 parties correspondant aux 3 sous-épreuves précitées.
Pour les candidats dispensés de certaines unités, si les activités correspondant à celles-ci sont nécessaires à la poursuite de l'épreuve, les réponses et les résultats attendus leur sont fournis et l'épreuve se déroule raccourcie du temps correspondant aux unités dont ils sont dispensés.
Contrôle en cours de formation
Le contrôle en cours de formation comporte une situation d'évaluation, d'une durée de 2 heures, organisée par l'équipe enseignante chargée des enseignements technologiques et professionnels. Elle est réalisée au cours du dernier trimestre de la première année de formation.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue, pour chaque candidat, un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat (sujets, documents annexes) pour conduire le travail demandé pendant la situation d'évaluation ;
- la description sommaire des moyens matériels mis à la disposition du candidat ;
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu (barèmes détaillés et critères d'évaluation).
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication, et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toutes remarques et observations qu'il juge utile et arrête la note.
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants