Bulletin officiel n° 31 du 27 août 2009

Enseignement supérieur et recherche

Classes préparatoire aux grandes écoles

Objectifs de formation en français de la seconde année des classes préparatoires littéraires

NOR : ESRS0900304A
RLR : 471-0
arreté du 3-7-2009
ESR - DGESIP


Vu code de l'éducation ; décret n°94-1015 du 23-11-1994, notamment son article 11 ; arrêté du 27-6-1995 modifié ; avis du CNESER du 15juin 2009 ; avis du CSE en date du 11-6-2009

Article 1 - Les objectifs de formation en français de la seconde année des classes préparatoires littéraires sont fixés conformément à l'annexe du présent arrêté.
Article 2 - Les dispositions du présent arrêté prennent effet à compter de l'année universitaire 2009 - 2010.
Article 3 - Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale et au Bulletin officiel du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
 
Fait à Paris, le 3 juillet 2009
Pour la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
et par délégation,
Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle
Patrick Hetzel
 

Annexe
Les objectifs de formation en français des classes préparatoires littéraires de seconde année
Les classes de lettres seconde année préparent directement aux différents concours ouverts aux étudiants à la fin de ces deux années : les Écoles normales supérieures, les écoles de commerce, voire d'autres établissements d'enseignement supérieurs. La préparation aux épreuves de ces concours détermine en large part l'organisation concrète des enseignements. La présentation qui est faite ici de l'enseignement des lettres dans ces classes vise à en définir les traits généraux, communs aux deux types de classes préparatoires de Lettres, qui ouvrent aux écoles normales supérieures de Paris (Ulm) et de Lyon (L.S.H.) ou de Cachan.
L'enseignement des lettres dans les classes de seconde année s'inscrit dans la même perspective générale que celui qui est dispensé au cours de la première année : l'acquisition d'une culture littéraire à la fois étendue et approfondie, fondée sur des lectures nombreuses et variées et supposant la maîtrise de connaissances solides dans les domaines de l'histoire des idées et des formes, mais aussi en matière d'esthétique, de poétique et de stylistique, reste l'objectif majeur du travail entrepris durant ces études. La formation méthodologique des étudiants se poursuit également au cours de la deuxième année. Le cours de lettres contribue à l'effort général de développement des capacités d'analyse et de synthèse par la pratique régulière des exercices de la dissertation et de l'explication de texte et par l'accompagnement pédagogique attentif et exigeant du travail personnel des étudiants. Le but de cet effort est de rendre ceux-ci capables d'une autonomie intellectuelle suffisante pour permettre des transferts de connaissances et de capacités entre les disciplines et la création d'une culture générale et personnelle à la fois. Le caractère pluridisciplinaire de la formation reste en effet un trait spécifique de l'enseignement en classe préparatoire de lettres seconde année. Le cours de lettres y joue un rôle crucial, par les différents exercices de réflexion, de lecture et d'écriture qu'il propose et en raison de la part essentielle qu'il prend dans la constitution progressive d'une culture d'»honnête homme» dont le noyau est formé par la connaissance et le goût des textes littéraires.
L'étude des lettres en seconde année continue d'associer une logique historique, qui permet de compléter le tableau de la littérature française esquissé en première année, et une logique générique, qui permet de prendre en considération les différentes formes littéraires et de fournir aux étudiants les instruments de leur analyse. Cette étude, commencée en première année, est prolongée, diversifiée et approfondie. Elle associe en outre le travail sur des oeuvres et des textes précis, appartenant à différents genres et périodes, et une réflexion plus large en matière d'esthétique et de poétique, qui amène les étudiants à embrasser des perspectives générales et a pour but de leur donner les moyens d'exercer une pensée littéraire. L'enseignement des lettres cultive ainsi des qualités diverses et complémentaires et vise à construire une bonne connaissance de la littérature française en animant ce savoir par l'exercice d'une réflexion rigoureuse.
La fréquence des exercices oraux d'explication de texte permet aux étudiants de développer leur capacité à réagir rapidement face à un texte et à en percevoir les enjeux et les caractéristiques afin d'en dégager l'essentiel. Ces exercices permettent également un véritable travail de l'expression orale.
La classe de lettres de seconde année propose aux étudiants diverses spécialités, parmi lesquelles les lettres modernes. L'enseignement de spécialité complète et renforce le travail fait en cours commun, en accentuant la précision des analyses et des connaissances spécifiquement littéraires. L'exercice propre à la spécialité «lettres modernes» est le commentaire composé qui conjoint une lecture fine du texte examiné et une construction rigoureuse et problématisée de l'interprétation.
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants