Évaluation et statistiques

[archive] Le lien formation-emploi Quels emplois à la sortie du système éducatif ?
Les dossiers évaluations et statistiques - Actes du colloque“Le lien formation-emploi”du 22 novembre 2005 - N°178 - septembre 2006

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
Ce dossier reprend les interventions au colloque sur le lien formation emploi organisé par la Direction de l'évaluation et de la prospective, qui s'est tenu le 22 novembre 2005.
La surreprésentation des jeunes parmi les candidats à l'embauche les place en première ligne face aux tensions conjoncturelles mais aussi au coeur des transformations des normes d'emploi (Yannick Fondeur).
Pourtant, quatre secteurs d'activité se partagent à eux seuls 50 % des embauches de jeunes, dont trois connaissant des difficultés de recrutement n'hésitent pas à embaucher des jeunes de niveau V, notamment des apprentis, et à leur offrir des emplois stables (Christophe Jaggers).
Par ailleurs, trois sortants de formation « commerce-vente » sur quatre ayant rapidement trouvé un emploi exercent un métier en lien avec leur formation (Céline Leduc).
Mais les attentes des lycéens à l'égard de leur métier futur sont d'abord de « bien gagner sa vie »  et de « travailler dans un domaine passionnant » (Emmanuelle Nauze-Fichet). Et le développement de l'apprentissage correspond moins à un regain des valeurs de l'entreprise qu'à la possibilité donnée à des jeunes d'origine populaire par le salaire qu'ils touchent de prolonger leur jeunesse et de se réapproprier le modèle lycéen dominant (Gilles Moreau).
Ces attentes des jeunes face à leur avenir professionnel font souvent place à des désillusions lors de leur recherche d'un emploi correspondant à ces attentes, puis lors de la confrontation avec l'expérience effective de la division du travail au sein de l'entreprise (Henri Eckert). Celle-ci évoluant plus vite que les contenus des formations, 30 % des jeunes n'ont pas du tout l'impression de mobiliser des compétences acquises en formation (Paul Santelmann). Dès lors la question est posée : peut-on attendre des partenaires sociaux qu'ils définissent les compétences dont ils ont, ou auront besoin par rapport à une prospective métiers-qualifications ?
Doit-on, au contraire, développer les compétences qui permettront au territoire d'avoir le développement économique qu'il choisit ? (Catherine Barbaroux).

Le lien formation-emploi Quels emplois à la sortie du système éducatif ?  télécharger (3.34 Mo, pdf)[archive]

Mise à jour : mai 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants