Bulletin officiel n° 13 du 26 mars 2009

Enseignements élémentaire et secondaire

Baccalauréat professionnel

Modification de la spécialité « systèmes électroniques numériques » et abrogation de la spécialité « micro-informatique et réseaux : installation et maintenance »

NOR : MENE0901941A
RLR : 543-1
arrêté du 23-1-2009 - J.O. du 26-2-2009
MEN - DGESCO A2-2


Vu code de l'éducation, not. art. D. 337-51 à D. 337-94 ; A. du 15-5-2006 ; avis de la commission professionnelle consultative du secteur de la métallurgie du 18-12-2007 avis du CSE du 11-12-2008

Article 1 - La définition de l'épreuve E2 « épreuve technologique : analyse d'un système électronique » figurant en annexe II C mentionnée à l'article 3 de l'arrêté du 15 mai 2006 susvisé est remplacée par la définition de l'épreuve E2 en annexe du présent arrêté.
 
Article 2 - La dernière session d'examen du baccalauréat professionnel spécialité « micro-informatique et réseaux : installation et maintenance », organisée conformément aux dispositions de l'arrêté du 5 septembre 2001 susvisé, aura lieu en 2011.
À l'issue de cette session, l'arrêté du 5 septembre 2001 précité est abrogé.
 
Article 3 - Le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
 
Fait à Paris, le 23 janvier 2009

Pour le ministre de l'Éducation nationale
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire
Jean-Louis Nembrini


Annexe
 
Épreuve E2 (U2)
 
Épreuve technologique : analyse d'un système électronique
Coefficient : 5
Finalités et objectifs de l'épreuve
Cette épreuve doit permettre, à partir d'un dossier technique, de vérifier les compétences du candidat à :
- justifier et valider les solutions techniques et technologiques ;
- caractériser les grandeurs physiques représentatives de l'information ;
- justifier des dimensionnements des éléments (équipements, composants) ;
- exécuter des modifications techniques, logicielles et matérielles liées aux évolutions prescriptives, technologiques, normatives.
Contenu de l'épreuve
L'épreuve a pour but de valider tout ou partie des compétences définies dans le tableau croisé compétences/savoirs du référentiel de certification défini en annexe 2a.
L'analyse d'un système électronique peut couvrir plusieurs champs professionnels.
Au travers de cette épreuve, les savoirs traitant du tronc commun des connaissances seront évalués dans le respect des niveaux taxonomiques.
Mode d'évaluation
Ponctuelle
Épreuve écrite.
Durée : 4 h.
Contrôle en cours de formation
Le contrôle des acquis des candidats s'effectue, durant le temps de formation, sur la base d'une situation d'évaluation écrite organisée par les professeurs chargés des enseignements professionnels.
Le degré d'exigence est équivalent à celui requis dans le cadre de l'épreuve ponctuelle.
Le moment choisi pour l'évaluation de chaque candidat pouvant être différent, celui-ci relève de la responsabilité des enseignants. Toutefois, la période d'évaluation est située au cours du deuxième trimestre de l'année civile de la session d'examen.
Sa durée est voisine de 4 h.
À l'issue de la situation d'évaluation, l'équipe pédagogique de l'établissement de formation constitue pour chaque candidat un dossier comprenant :
- l'ensemble des documents remis au candidat pour conduire le travail demandé pendant la situation ;
- les documents rédigés par le candidat pendant le temps imparti à la situation d'évaluation ;
- une fiche d'analyse du travail effectué par le candidat, rédigée par l'équipe pédagogique en terme de comparaison entre ce qui a été réalisé par le candidat et ce qui était attendu avec la fiche d'évaluation (barèmes détaillés, critères d'évaluation...). Sur cette fiche est également consignée une synthèse notée de l'évaluation du travail réalisé par le candidat.
Seule cette fiche d'analyse est transmise au jury, accompagnée de la proposition de note. Les autres éléments du dossier décrits ci-dessus sont mis à la disposition du jury, qui peut demander à en avoir communication et de l'autorité rectorale pour la session considérée et jusqu'à la session suivante.
Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, le jury formule toute remarque et observation qu'il juge utile et arrête la note.
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants




 
Brevet 2019
Suivez-nous