Évaluation et statistiques

[archive] L'apprentissage : une voie de formation attractive, entre tradition et mutation
Élèves et apprentis  - Note d'information - D.E.P.P - N°08.33 - décembre 2008

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Au 31 décembre 2006, 408 000 jeunes préparent un diplôme en apprentissage, dans un centre de formation d’apprentis (C.F.A.) sous tutelle pédagogique du ministère de l’Éducation nationale ou de l’Agriculture.
Les effectifs d’apprentis connaissent une forte progression depuis 2003 (+ 13% en trois ans), en particulier dans les formations du supérieur qui regroupent désormais près d’un apprenti sur cinq. L’apprentissage traditionnel – très masculin et basé sur le diplôme du C.A.P. et les spécialités de la production – reste dominant, mais cohabite désormais avec un apprentissage post-baccalauréat plus féminisé et s’ouvrant largement sur les spécialités des services (gestion, finances, etc.).
Il en résulte une hausse et une diversification des profils scolaires à l’entrée en apprentissage. Cependant, l’extension de l’offre aux niveaux supérieurs n’implique pas pour autant la création d’une « filière apprentissage », l’enchaînement de plusieurs diplômes en apprentissage se limitant souvent aux niveaux V et IV.

L'apprentissage : une voie de formation attractive, entre tradition et mutation[archive] télécharger (350.62 Ko, pdf)

Données des tableaux et des graphiques télécharger (52,50 Ko, xls)

Mise à jour : février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants