Évaluation et statistiques

À la rentrée 2014, dans le second degré, un enseignant est face à 22 élèves en moyenne pendant une heure de cours
Personnels  - Note d'information - N° 38 - novembre 2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
Note d'information

À la rentrée 2014, dans le second degré, un enseignant est face à 22 élèves en moyenne pendant une heure de cours

À la rentrée 2014, dans le second degré, un enseignant est face à 22 élèves en moyenne pendant une heure de cours

Télécharger la version imprimable

Télécharger les données : tableaux et graphiques au format Excel

Qu'est-ce qu'une Note d'information ?

Chaque Note d’information présente les résultats les plus récents issus des exploitations d’enquêtes et d’études statistiques. Cette publication apporte l’éclairage de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance à la compréhension et à l’analyse du système éducatif français.

Consulter la liste des Notes d’informations

En savoir plus sur les missions de la DEPP

En 2014, un tiers des heures d’enseignement ne sont pas effectuées en classe entière dans le second degré, mais dans des groupes plus réduits. Le nombre moyen d’élèves par classe ou groupe est de 22 élèves en moyenne par heure de cours. Ce nombre varie selon le secteur, le niveau de formation et les caractéristiques de l’établissement. Globalement plus chargées dans le secteur privé, les structures pédagogiques le sont aussi dans les établissements de grande taille et dans ceux qui sont socialement favorisés. Elles le sont moins en éducation prioritaire, en Segpa et dans le second cycle professionnel.

Auteur : Sophie Ruiz, Depp-A2

L’essentiel

Au collège et au lycée, les élèves sont inscrits dans des divisions, ou « classes », qui regroupent les élèves suivant le plus grand nombre d’enseignements communs. Cependant, à la rentrée 2014, un tiers des heures de cours en moyenne ne sont pas dispensés en classes entières mais en groupes, avec des variations importantes selon le secteur (35,2 % dans le public, contre 28,5 % dans le privé sous contrat, tous types de formation confondus).

Dans le secteur privé, la taille moyenne des structures est globalement la plus élevée avec en moyenne 23,2 élèves, contre 21,9 dans le secteur public. Dans ce dernier, la taille des structures est plus faible dans les collèges relevant de l’éducation prioritaire (21,7 élèves) que dans ceux qui sont hors éducation prioritaire (24,1 élèves).

La taille moyenne des structures est très variable selon le type de formation : 23,9 élèves en moyenne dans le premier cycle, 12,5 élèves en Segpa, 19,5 étudiants en STS et 28 en CPGE, tous secteurs confondus.

Tous secteurs confondus, les disciplines de philosophie, sciences économiques et sociales, histoire-géographie par exemple, sont celles pour lesquelles on trouve les tailles moyennes de structures les plus élevées (autour de 26 élèves). À l’inverse, les effectifs sont plus réduits dans les domaines de la production et des services, enseignés pour partie en lycée professionnel.

La taille moyenne des structures augmente avec celle de l’établissement, quel que soit le secteur. Au total, le nombre d’élèves face à un professeur varie de 19,2 dans les établissements publics de moins de 400 élèves à 23,1 dans ceux de 900 élèves et plus.

Enfin, les structures sont en moyenne plus chargées dans les établissements socialement plus favorisés : égale à 18,7 élèves lorsqu’il y a moins de 10 % de PCS très favorisées dans l’établissement, la taille des structures s’élève à 24,6 dans le secteur public en présence d’au moins un quart de PCS très favorisées. À composition sociale similaire, ces niveaux sont proches dans le secteur privé.

Repères

Qu’est-ce qu’une structure élémentaire de formation ?
Une structure pédagogique réunit les élèves ou étudiants qui suivent en commun des enseignements. Un enseignement est défini par une matière  (français, mathématiques, etc.) associée à une modalité de cours (cours général, travaux pratiques, atelier, etc.)

La division, appelée couramment « classe », est la structure dans laquelle les élèves suivent les matières d’un tronc commun d’enseignement. Tous les élèves sont inscrits dans une division et une seule.

Certains enseignements se déroulent devant un groupe d’élèves, pouvant appartenir à des divisions différentes, suivant au moins un enseignement en commun (module, travaux dirigés, cours de langues, par exemple).

Comment calcule-t-on la taille moyenne des structures ?
Le nombre d’élèves par structure (E/S) est la moyenne des effectifs des divisions et groupes, pondérée par le nombre d’heures d’enseignement assurées dans chaque structure. Il permet d’estimer le nombre d’élèves dont un enseignant a la charge en moyenne pendant une heure. C’est un indicateur important de pilotage des moyens pour le ministère.

Approfondissement

Télécharger la Note d’information

À la rentrée 2014, dans le second degré, un enseignant est face à 22 élèves en moyenne pendant une heure de cours
Note d’information n° 38, novembre 2015

« L’effet d’une réduction de la taille des classes sur la réussite scolaire en France : développements récents » et « Une question de taille », Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; performance des établissements, revue Éducation et formations n° 85, novembre 2014

 Archive sur le même thème

La taille des structures pédagogiques dans les établissements du second degré
Note d’information n° 12.27, décembre 2012

La taille des structures pédagogiques dans les établissements du second degré public à la rentrée 2007
Note d'information n° 08.29, octobre 2008

Mise à jour : février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants