Évaluation et statistiques

[archive] Situation des doctorants en 2004
Les notes d'information - N°06.07 - mars 2006

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Entre 1999 et 2004, le nombre d'inscriptions en troisième cycle à l'université a progressé en moyenne annuelle de 3,8 %. Le doctorat, qui regroupe plus d'un étudiant inscrit en troisième cycle sur quatre, participe pour 17,4 % à cette hausse. Un étudiant sur quatre inscrit en 2003 en D.E.A. (diplôme d'études approfondies) ou en deuxième année de master recherche a poursuivi l'année suivante en thèse. Près de 85 % d'entre eux sont restés dans la même académie. L'accroissement des inscriptions en doctorat s'explique uniquement par l'afflux d'étudiants étrangers non titulaires d'un baccalauréat français. C'est dans l'académie de Créteil qu'ils sont le plus représentés. Un doctorant sur quatre prépare sa thèse dans l'académie de Paris. Celle-ci regroupe une forte proportion d'étudiants inscrits en D.E.A. ou en deuxième année de master recherche et attire également des étudiants des académies voisines. D'autres voies parallèles existent pour s'inscrire en doctorat. Les thèses en sciences fondamentales et applications sont de plus en plus ouvertes aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur. Au total, une thèse sur trois est soutenue en sciences fondamentales et applications.

Situation des doctorants en 2004 télécharger (154.82 Ko, pdf)[archive]

Mise à jour : mai 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter