Évaluation et statistiques

[archive] Premières estimations de la rentrée 2004 dans l'enseignement supérieur
Les notes d'information - N°04.39 - décembre 2004

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

D'après les premières estimations, 1 790 300 étudiants seraient inscrits à la rentrée 2004 dans les quatre principales filières de l'enseignement supérieur (université hors I.U.T., I.U.T., C.P.G.E., S.T.S), soit une augmentation de 0,8 %. Cette hausse s'observe en université hors I.U.T. (+ 1,1 %) et, dans une moindremesure, en C.P.G.E. (+ 0,9 %). En revanche, les effectifs seraient stables en S.T.S. et diminueraient en I.U.T. (- 1,3 %). Suite à la baisse du nombre de bacheliers généraux en 2004, les flux d'entrée en première année à l'université (y compris I.U.T.) seraient en baisse (- 2,2 %). Cependant, le nombre des nouveaux bacheliers en C.P.G.E. (classe préparatoire aux grandes écoles)  et en S.T.S. (section de technicien supérieur) augmenterait (+ 1,4 % et + 0,5 %). À l'université, les formations médicales seraient toujours attractives (+ 9,4 %). Contrairement aux années passées, les effectifs de nouveaux inscrits en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) diminueraient (- 13,4 %). La rentrée 2004 est aussi marquée par une accélération de la mise en place des nouveaux cursus européens L.M.D. (Licence - Master - Doctorat). 123 500 nouveaux étudiants s'y seraient inscrits, soit presque six inscriptions sur dix en première année d'université (hors I.U.T.).

Premières estimations de la rentrée 2004 dans l'enseignement supérieur télécharger (138.73 Ko, pdf)[archive]

Mise à jour : juillet 2007

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter