Toute l'actualité

Réunion du Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) sur le bilan et les mesures de prévention des actes de suicide parmi les personnels de l'Éducation nationale
Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 06/11/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) , présentant le bilan national des actes suicidaires et des moyens de prévention, s’est tenu ce mercredi 6 novembre au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Lors de ce CHSCT, les travaux de l’inspection générale menés par Didier Lacroix, à la demande du ministre, ont été présentés. 

Dans les bilans sociaux du ministère de l’éducation nationale, il n’a jamais été fait mention jusqu’à présent des données recueillies sur les suicides et les tentatives de suicide des personnels en milieu professionnel et hors milieu professionnel.

Pour la première fois l’Éducation nationale présente un bilan annuel des actes suicidaires au plan national.

Sur l’année 2018-19 cela représente 58 suicides sur les 992.600 membres du personnel du ministère (hors personnel de l’enseignement privé sous contrat).
Cela représente sur l’année 2018-2019 au sein du ministère, un taux de 5,85 cas de suicide sur la base de 100.000 personnes, quand il se situe pour l’ensemble de la population française à 16,7 pour 100.000 (10 700 décès)

Pour l’année scolaire en cours 2019-2020, 11 agents ont mis fin à leurs jours.

Chacune de ces situations dramatiques est inacceptable et appelle la mobilisation de l’ensemble de l’institution. Cette mobilisation et les moyens de prévention et d’accompagnement des personnels ont été au cœur des échanges du CHSCT.

Lors du CHSCT, ont été rappelés les travaux en cours sur les métiers et les missions des directeurs d’école. Plusieurs axes de travail ont été discutés et retenus :

  • Le ministère s’est engagé à assurer la continuité et la robustesse des données nationales recueillies. Ces données feront l’objet d’une communication et d’un échange annuels avec les partenaires sociaux lors d’un CHSCTMEN.

  • Un groupe de travail sera réuni avant la fin de l’année civile afin de travailler sur la prévention de l’alerte suicidaire et sur une offre de formation à destination des acteurs de la prévention et des encadrants, avec l’appui de l’Autonome de solidarité laïque (ASL).

  • Un séminaire sur la prévention des risques psycho-sociaux sera organisé pour les cadres académiques du 9 au 11 décembre.
  • Une campagne nationale de recrutement des médecins de prévention sera lancée d’ici la fin de l’année civile.

Mise à jour : novembre 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants