Toute l'actualité

Ouverture des 51es Olympiades internationales de chimie : discours du ministre
Discours - Jean-Michel Blanquer - 22/07/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Jean-Michel Blanquer s'est exprimé à l'occasion de l'ouverture des 51es Olympiades internationales de chimie qui ont lieu du 21 au 30 juillet 2019 à Paris.

Seul le prononcé fait foi.

Madame la Présidente, chère Valérie Pécresse,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Monsieur le président du comité international (Gabor Magyarfalvi)
Messieurs les président et président d'honneur du comité scientifique (Didier Bourissou et Jean-Pierre Sauvage)
Mesdames et messieurs les inspecteurs généraux, chère Anne Szymczak,
Mesdames et Messieurs les professeurs,
Mesdames et messieurs les candidats,
Mesdames et Messieurs, cher Alex Taylor,

L'événement de ce jour est exceptionnel à plus d'un titre.

D'abord, parce que cela fait presque trente ans que les Olympiades internationales de la Chimie ne s'étaient pas tenues en France. Et la France est évidemment très heureuse d'être cette année l'organisatrice de cette rencontre prestigieuse qui associe des scientifiques, des professeurs et des candidats de haut niveau.

Le caractère exceptionnel de ces Olympiades peut se traduire en quelques chiffres :

  • 85 pays sont engagés;
  • Plus de 300 jeunes de moins de 20 ans vont concourir, accompagnés de 300 adultes;
  • Enfin près de 230 bénévoles français sont mobilisés pendant les 10 jours des épreuves.

Je voudrais d'abord remercier tous ces bénévoles, professeurs, étudiants et techniciens de laboratoire qui se sont mobilisés : sans vous, sans votre engagement, cette compétition n'aurait pas été possible.

Je souhaite aussi exprimer notre reconnaissance envers l'ensemble des partenaires : les institutions de recherche et de promotion de la chimie ainsi que les nombreuses entreprises françaises qui nous apportent leur concours. Un grand merci pour votre soutien.

Je voudrais aussi saluer les jeunes de tous pays qui sont présents aujourd'hui. Si vous êtes présents, c'est que vous êtes animés par la joie d'apprendre, et par un certain goût de l'excellence.

Ces 10 jours vont aussi vous permettre de découvrir un peu notre pays, et j'espère que vous aurez envie d'y étudier, ou pourquoi pas d'y construire un jour votre vie professionnelle.

Vous savez que la France a une longue tradition d'excellence académique dans les disciplines scientifiques, et j'en profite pour saluer Jean-Pierre Sauvage, prix Nobel.

La France a aussi une longue et solide tradition d'accueil des étudiants et chercheurs étrangers. Soyez sûr que vous serez toujours les bienvenus dans notre pays.

L'excellence scientifique, la France a l'ambition de la renforcer encore : car pour aborder les grands enjeux du monde qui vient, il est plus que jamais nécessaire de promouvoir les études scientifiques. C'est précisément une des grandes ambitions de la réforme du lycée qui sera effective à la rentrée.

En septembre, tous les lycéens de France sans exception pourront bénéficier d'un enseignement scientifique de 2 heures par semaine, associant notamment les professeurs de physique-chimie.

Par ailleurs, les élèves qui voudront se préparer aux études scientifiques dans l'enseignement supérieur pourront bénéficier d'un enseignement plus ambitieux, avec des programmes d'enseignement plus puissants, et des horaires plus importants.
Au-delà de la situation française, les nouveaux enjeux scientifiques s'inscrivent dans un paysage mondial.

Chers candidats, vous qui venez de tous les continents, vous êtes un peu l'image du paysage de la recherche scientifique, où les équipes sont internationales.
Mais vous incarnez aussi tous les espoirs que nous mettons dans une jeunesse ouverte, éclairée, pour qui les enjeux scientifiques et éthiques sont liés : c'est ce que nous montre la mobilisation de la jeunesse en faveur du développement durable et du changement climatique.

L'édition 2019 des Olympiades a précisément pour fil rouge le respect de l'environnement.
Et ma conviction, c'est que l'excellence scientifique, que vous incarnez, nous permettra aussi de trouver les moyens d'affronter les nouveaux enjeux du monde à venir : la maîtrise de la consommation de l'énergie, la préservation des ressources naturelles, la réduction de la pollution sont autant de problématiques où la chimie peut apporter une contribution décisive pour nous aider à construire un monde meilleur et plus vivable.

Pendant 10 jours, vous allez donc concourir.

La France n'est pas seulement le pays de Pierre et Marie Curie, c'est aussi le pays de Pierre de Coubertin.
Alors, puisqu'il s'agit d'Olympiades, qu'il me soit permis de rappeler à cette occasion que l'esprit des Jeux Olympiques, que la France va bientôt organiser, attache autant d'importance à la participation qu'à la victoire.

En vous voyant, vous tous qui représentez une part de la jeunesse du monde, réunis aujourd'hui non pas pour gagner quelque chose de matériel, mais pour faire vivre l'aventure du savoir, je me dis que ces Olympiades constituent, en soi, une victoire pour nous tous et un grand espoir dans l'avenir.

Je vous remercie.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse.

En savoir plus
Page à consulter

Les 51es Olympiades internationales de chimie
Découvrez en images les 10 jours consacrés à cette compétition scientifique

Mise à jour : juillet 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants