Toute l'actualité

Communication en Conseil des ministres : l'école inclusive
Brève - Jean-Michel Blanquer - 27/02/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

La secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées a présenté, le 27 février 2019, une communication portant sur la politique en faveur des personnes handicapées. Cette politique s’articule autour de cinq priorités, et notamment celle de l'école inclusive. Cette communication sera complétée par une autre sur la mise en œuvre de la stratégie autisme d’ici avril 2019.

Le choix du Gouvernement de faire du handicap la priorité de ce quinquennat vise à construire une société réellement solidaire et fraternelle, une société inclusive. L’année 2019, avec l’organisation d’une conférence nationale du handicap dans un format nouveau, qui valorise les initiatives citoyennes, doit consacrer des avancées effectives pour les personnes handicapées.

Zoom sur l'une des cinq priorités : l’école inclusive

La scolarisation des élèves qui ont des besoins éducatifs spécifiques est un facteur de progrès pour tous : c’est une priorité partagée avec le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse. La réussite quantitative est réelle : 340 000 élèves étaient scolarisés à la rentrée 2018, soit le triple d’il y a dix ans. Un saut qualitatif est en train de s’opérer pour que l’école soit réellement inclusive, avec l’appui des professionnels médico‑sociaux, pour tous les élèves en situation de handicap.

La concertation "Ensemble pour l’école inclusive" a mobilisé plus de 120 participants d’octobre 2018 à février 2019. Elle a permis de dessiner de nombreuses pistes pour simplifier les parcours des élèves et de leurs familles, accompagner les enseignants dans l’adaptation de leurs pratiques aux besoins éducatifs spécifiques, organiser l’intervention des professionnels du handicap dans l’école.

Le projet de loi pour une école de la confiance permet effectivement de soutenir cette école au service de la réussite de tous, avec :

  • la scolarisation des enfants dès trois ans
  • la continuité de formation pour les 16 à 18 ans
  • l’amélioration de la formation des enseignants au handicap
  • le renforcement des équipes de suivi
  • la reconnaissance des accompagnants
  • la création de pôles d’accompagnement coordonnés au sein des établissements
  • etc.


Avec la fin du recours aux contrats aidés pour accompagner les élèves à compter de la rentrée 2019, et la revalorisation du métier des accompagnants qui vont bénéficier d’emplois plus pérennes, un nouveau service public s’organise. Il doit permettre une rentrée 2019 plus sereine pour un grand nombre de familles. Depuis le 1er janvier, grâce à un accueil en crèche facilité pour les enfants handicapés, avec le bonus "inclusion handicap" des caisses d’allocations familiales, d’un montant pouvant aller jusqu’à 1 300 euros par place et par an, il sera possible de suivre par ailleurs les progrès des parcours inclusifs dès le plus jeune âge.

Source : Gouvernement.fr

En savoir plus
Page à consulter

La scolarisation des élèves en situation de handicap

  • [Infographie] Vers une École pleinement inclusive
  • Comment scolariser des élèves en situation de handicap
  • Les différents parcours de scolarisation
  • L’accompagnement des élèves en situation de handicap
  • Aménagements spécifiques
  • L'apport du numérique pour mieux répondre aux besoins spécifiques des élèves
  • Focus sur la scolarisation des élèves présentant des troubles du spectre de l’autisme
  • Focus sur la scolarisation des jeunes sourds
  • Des réponses à vos questions

La scolarisation des élèves en situation de handicap

Mise à jour : février 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter