Études et statistiques de la Depp

La stratégie de diffusion des données

Partager cet article
  • Envoyer à un ami





La DEPP s’est engagée dès les années 1990 dans une politique de mise en ligne gratuite de l’ensemble de ses résultats statistiques sur l'espace Etudes et statistiques du site education.gouv.fr.

L’objectif était ainsi de mettre à disposition du plus grand nombre un service gratuit et de qualité en matière d’accès aux données, grâce à l’abaissement des coûts marginaux de diffusion permis par Internet.

L'espace Etudes et Statistiques du site education.gouv.fr, constituant le vecteur principal de cette politique de diffusion, met à disposition un ensemble d’informations diffusées dans les meilleurs délais : des indicateurs, des séries longues, des données territorialisées, des études et analyses, des ouvrages de références, ainsi que des données détaillées. Cette palette de produits en libre accès vise à répondre aux besoins de différents publics : particuliers, administrations, acteurs publics, chercheurs, journalistes, professionnels spécialistes de la donnée, organismes ayant besoin de statistiques.

Par ailleurs, les données mises à disposition s’accompagnent toujours de métadonnées, c’est-à-dire de la documentation nécessaire à leur compréhension.

En complément des données accompagnant ses publications, la Depp poursuit un objectif de progression, tant au plan juridique qu’au plan technique, dans la mise à disposition de données pour tous les différents types de publics, afin de fournir aux utilisateurs un accès autonome à des données brutes et à leurs métadonnées. Actuellement, sont proposés des séries chronologiques et certaines données détaillées. A terme, l’objectif serait d’élargir ce dispositif à d’autres types de données, pour faciliter l’accès à des statistiques localisées notamment.


Au-delà de la production des données, d’importants moyens sont ainsi mobilisés par la DEPP pour faire fonctionner et faire évoluer régulièrement les infrastructures nécessaires à leur diffusion – l’ouverture des données nécessitant de surcroît de préparer et de structurer celles-ci.

La diffusion de données individuelles demeure toutefois contrainte par les règles du secret statistiques. Afin de ne pas diffuser de données susceptibles de permettre une identification directe ou indirecte des unités statistiques et d'être en conformité avec le RGPD (règlement général sur la protection des données), la DEPP est parfois amenée à réduire, ex ante, le degré de détail de l’information mise en ligne.

Pour les chercheurs, la DEPP a une politique spécifique et très ouverte. La diffusion de micro-données ou de données individuelles s’articule ainsi autour :

  • des fichiers dits de production et de recherche, recouvrant des données anonymisées issues de sources administratives et d’enquêtes, diffusées par le biais de « Quételet-PROGEDO Diffusion », portail d’accès aux données françaises en sciences humaines et sociales, accessible à tous les chercheurs en sciences sociales ;

  • des données confidentielles, directement ou indirectement nominatives, après avis du Comité du secret statistique ou dans le cadre de conventions liées à des travaux, mises à disposition dans un cadre sécurisé à la DEPP après signature de conventions avec les équipes de recherche qui précisent l’objectif de la recherche, les données concernées, le cadre juridique avec les obligations en termes de respect de la confidentialité des données mais aussi les conditions d’accès aux données. Ces mises à disposition de données se font dans un cadre conventionnel approprié reposant sur la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiée par la loi n°2018-493 du 20 juin 2018 et sur la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 sur l'obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques. Elles se font sous réserve de la réglementation applicable en matière de protection des données à caractère personnel et des dispositions du livre III du code des relations entre le public et l’administration.  


Par ailleurs, la DEPP a mis fin depuis janvier 2014 à la vente de fichiers comportant les données des établissements, issues du répertoire Ramsese. Ces données ont été mises en ligne sur le site du ministère au travers de l’application de consultation et cartographie des établissements (ACCÉ) en avril 2015. La DEPP se trouve ainsi en conformité au regard de loi pour une République numérique.

Mise à jour : mars 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants