Toute l'actualité

Rentrée scolaire 2019 : des moyens au service de la réussite de tous les élèves, dans tous les territoires
Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 19/12/2018

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a présenté au comité technique ministériel de l’Éducation nationale (CTMEN), réuni le 19 décembre 2018, la répartition par académie des emplois de l’enseignement scolaire public prévus en loi de finances pour la rentrée scolaire 2019.

À la rentrée 2019, l’Éducation nationale approfondit son effort en faveur du premier degré pour assurer la maîtrise des savoirs fondamentaux et faire réussir les élèves dans tous les territoires.

Aux 328 302 emplois implantés à la rentrée scolaire 2018 dans les écoles du premier degré public s’ajouteront, à la rentrée 2019, 1 800 nouveaux emplois de professeurs, alors même que les effectifs d’élèves sont prévus en baisse d’environ 33 600.

Dans toutes les académies, les moyens d’enseignement seront augmentés ou stabilisés à la rentrée 2019. Dans le contexte de baisse démographique, cela signifie une amélioration des taux d’encadrement sur tout le territoire.

Cet effort en faveur du premier degré permettra d’achever le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans l’éducation prioritaire, de consolider l’école rurale et de rendre l’instruction obligatoire à trois ans dès la rentrée 2019, conformément aux engagements du président de la République.

Pour le second degré, le ministère a présenté la répartition entre académies du schéma d’emploi prévu par le PLF 2019, avec le souci de consolider les moyens d’enseignement devant élèves à la prochaine rentrée scolaire. Cela se traduit, d’une part, par la transformation de 2085 ETP en heures supplémentaires, ce qui contribuera à renforcer le pouvoir d’achat des professeurs et, d’autre part, par une diminution de 365 ETP portant sur des décharges d’enseignement non prioritaires.

Ce budget constant permettra d’accompagner les académies qui connaîtront des hausses d’effectifs (+ 0,7 % prévu au niveau national) : 13 académies verront leurs moyens d’enseignement augmenter à la prochaine rentrée scolaire.

Doté de 398 543 emplois implantés pour le second degré dans les académies, le budget du ministère permettra de mettre en œuvre dans de bonnes conditions les transformations de la voie professionnelle et du lycée d’enseignement général et technologique, qui entreront en vigueur à la prochaine rentrée, et de poursuivre l’enrichissement de l’offre de formation au collège (classes bi-langues, chorales, langues et cultures de l’Antiquité).

Par ailleurs, pour une école toujours plus inclusive, des moyens supplémentaires sont prévus pour accueillir davantage d’élèves en situation de handicap : d’ici la rentrée 2019, 4 500 nouveaux emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) seront délégués aux académies, qui s’ajouteront aux créations intervenues à la rentrée scolaire 2018. En outre, 6400 emplois d’AESH seront créés par transformation d’emplois aidés afin de poursuivre la pérennisation et la professionnalisation de ces fonctions essentielles.

Par la modernisation et l’efficience accrue de ses services, le ministère participe à l’effort de maîtrise de l’emploi public en réduisant de 400 le nombre de ses emplois non enseignants en administration centrale, services déconcentrés et établissements publics locaux d’enseignement (EPLE).

Les rectrices et recteurs d’académie vont désormais poursuivre la préparation de la rentrée scolaire 2019 en allouant ces moyens aux écoles et établissements, en veillant à répondre au double objectif d’élévation générale du niveau et de justice sociale que poursuit l’école de la République.

Mise à jour : décembre 2018

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants