Toute l'actualité

[archive] Des engagements forts pour les écoles rurales
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 20/05/2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Depuis 2012, le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est mobilisé pour construire avec les élus locaux une école rurale de qualité qui offre de nouveaux services éducatifs pour favoriser les apprentissages, qui répond aux attentes des habitants et permet de lutter contre les fragilités de l'école rurale pour renforcer l'attractivité des territoires ruraux.

Des mesures importantes

À l’occasion du 3e comité interministériel aux ruralités, qui s'est tenu à Privas, le Gouvernement a annoncé une série de mesures importantes :

  • Pour dynamiser les usages du numérique dans les écoles rurales, l’État investira 50 millions d’euros supplémentaires. Ces financements permettront de soutenir le développement des infrastructures des écoles (montée en débit, réseau wifi de l’école, mise en réseau des écoles et du collège par un ENT) et l’acquisition d’un tableau blanc interactif. Ils pourront compléter les financements issus du plan numérique pour l'éducation. Après un échange avec les associations d'élus locaux, des appels à projets seront lancés en 2016-2017 pour un déploiement en 2018.

  • Le ministère poursuivra son action de soutien en direction des départements ruraux confrontés à des baisses d'effectifs scolaires en développant les conventions ruralités : 15 ont déjà été signées à ce jour et plus de 20 autres départements ont engagé des discussions pour en établir une d'ici la fin de l'année. 


Pour l’année scolaire 2016-2017 et au-delà, les possibilités d’adaptation prévues pour la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires sous la forme d'expérimentations (taux d’encadrement des activités périscolaires, organisations de temps scolaires dérogatoires) seront pérennisées pour permettre aux élus d'adapter aux mieux la réforme aux potentialités de leurs territoires. L'accompagnement apporté aux élus par les services de l'État dans les départements sera renforcé pour les aider à développer des activités périscolaires de qualité, accessibles à tous les enfants.

Télécharger les détails complémentaires

Rapport de la sénatrice Françoise Cartron sur la mise en place des projets éducatifs territoriaux

Par ailleurs, à l'occasion de ce Comité interministériel, la sénatrice Françoise Cartron a remis son rapport sur la mise en place des Projets éducatifs territoriaux (PEDT). La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem se félicite de la qualité du travail réalisé par la sénatrice dans le cadre d'un dialogue constructif avec les élus sur le terrain. Le rapport établit un point d'étape précis, démontrant que les nouveaux rythmes éducatifs ont désormais trouvé leur place dans les territoires. Elle remercie la sénatrice pour les recommandations établies pour améliorer encore la mise en œuvre de cette réforme.
 
La ministre de l’Éducation nationale et le ministre en charge de la Jeunesse, en lien avec les différents acteurs de la réforme, présenteront, d’ici la fin de l’année scolaire 2015-2016, les mesures prises pour mettre en œuvre les préconisations du rapport.

Consulter le rapport de la sénatrice Françoise Cartron

 


Mission de la sénatrice Françoise Cartron sur la mise en place des projets éducatifs de territoires

Rapport du sénateur Alain Duran sur les conventions pour une politique active en faveur de l'école rurale et de montagne

Le sénateur Alain Duran a, quant à lui, remis son rapport sur les conventions pour une politique active en faveur de l’école rurale et de montagne. Le rapport souligne à quel point les conventions ont permis de mettre en place un nouveau dialogue avec les élus locaux, construit, dans la durée, sur la confiance et des engagements réciproques. La ministre de l’Éducation nationale a annoncé, au-delà de la prolongation de la démarche des conventions ruralités et de la poursuite du déploiement, que le ministère poursuivrait le dialogue avec les territoires déjà couverts, de manière à pérenniser les conventions en cours. Des outils seront mis à disposition des acteurs locaux, notamment pour faciliter l’élaboration du diagnostic nécessaire aux conventions. Enfin, un suivi régulier sera mis en place aux niveaux académique et national. Il associera tous les acteurs intéressés et, notamment, les associations d’élus locaux.

Consulter le rapport du sénateur Alain Duran

Signature de convention de partenariat "collèges numériques et innovation pédagogique"

La ministre a enfin signé avec le président du Conseil départemental de l’Ardèche la convention de partenariat "Collèges numériques et innovation pédagogique."

En savoir sur les partenariats "Collèges numériques et innovation pédagogique."

Mise à jour : juin 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants