Au BO du 5 juin 2014 : sport de haut niveau, partenariats, orientation des élèves, échanges franco-allemands et concours et recrutement

Refondation de l'école prioritaire

La refondation de l'éducation prioritaire est au service de l'égalité d'accès aux apprentissages et à la réussite scolaire.

L'éducation prioritaire ne constitue pas un système éducatif à part. Elle permet que le système éducatif soit le même pour tous dans des contextes sociaux différenciés avec la même hauteur d'exigence. Sa refondation poursuit une ambition : la rendre plus juste et plus efficace avec l'objectif clair et mesurable de lutter contre les inégalités scolaires liées aux origines sociales pour la réussite scolaire de tous.

À partir de la rentrée 2015, la politique d'éducation prioritaire distinguera deux niveaux d'intervention. Les Rep regroupent les collèges et les écoles rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors éducation prioritaire. Les Rep+ concernent les quartiers ou les secteurs isolés qui connaissent les plus grandes concentrations de difficultés sur le territoire. Pour les écoles et établissements hors éducation prioritaire, l'allocation progressive des moyens s'applique en fonction de la difficulté sociale et permet de mieux différencier les réponses pédagogiques au niveau des difficultés rencontrées.

Refondation de l'école prioritaire

 

Sport de haut niveau

L'élévation du niveau de la concurrence internationale et l'adoption par les fédérations sportives internationales de nouvelles règles de qualification aux rendez-vous majeurs (notamment les Jeux olympiques et paralympiques) augmentent les contraintes sportives :

  • plages d'activités physiques biquotidiennes
  • développement des stages
  • multiplication des compétitions
  • déplacements à l'étranger

Le ministère précise les dispositions du code du sport et du code de l'éducation en faveur des élèves, étudiants et personnels, ayant une pratique sportive d'excellence ou d'accession au haut niveau au travers de cinq points :

  • définir le champ des sportifs concernés ;
  • préciser les aménagements de scolarité et d'examens dans le second degré ;
  • préciser les aménagements dans l'organisation et le déroulement des études dans les établissements de l'enseignement supérieur ;
  • préciser les dispositions propres aux personnels de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche qui ont une pratique sportive d'excellence ou d'accession au haut niveau ;
  • assurer le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre des dispositions de la présente note de service.

Sport de haut niveau

 

Partenariat entre le MENESR, le MDFVJS, l'USEP, l'UNSS et la FFF

Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR), le ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports (MDFVJS), l'union nationale du sport scolaire (UNSS), l'union sportive de l'enseignement du second degré (USEP) et la fédération française de football (FFF) renforcent les pratiques diverses du football. Cette convention conforte le champ d'application des conventions existantes, cosignées par les deux fédérations sportives scolaires (USEP et UNSS) et s'inscrit naturellement dans le projet sportif de chaque académie et dans les projets des écoles et établissements scolaires.

Au service de la réussite des élèves, le football peut constituer un outil efficace dans la lutte contre le décrochage scolaire et au service de l'éducation prioritaire. Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires à l'école primaire et la mise en place des projets éducatifs de territoire (PEdT), cette pratique sportive peut participer pleinement à l'épanouissement des jeunes et à leur formation.

À ce titre, la convention vise à donner aux personnels de l'éducation nationale et de l'UNSS et aux bénévoles de l'USEP les moyens de se former et les ressources nécessaires à la pratique du football dans toutes ses dimensions. Le jeu avec ses règles et sa stratégie, les différents aspects de son organisation et de son arbitrage, sa mise en image et la place importante qu'il occupe dans la société sont autant d'objets possibles d'apprentissages et de réflexions permettant aux élèves l'acquisition de savoirs et d'une culture générale critiques.

Convention de partenariat entre le MENESR, le MDFVJS, l'USEP, l'UNSS et la FFF

Échanges franco-allemands

Programmes de mobilité individuelle scolaire Brigitte Sauzay (2014-2015) et Voltaire (2015-2016)

La mobilité internationale et la maîtrise d'une ou de plusieurs langues européennes représentent aujourd'hui un atout majeur sur le marché du travail et un réel enrichissement tant personnel que culturel pour les élèves. Séjourner dans un pays partenaire est le moyen le plus efficace d'en apprendre la langue et d'acquérir des compétences interculturelles. Avec pour objectif d'offrir à chaque élève cette opportunité, la France et l'Allemagne ont créé en 1989 un dispositif d'échanges individuels d'élèves de moyenne durée, le programme Brigitte Sauzay, et en 2 000 un dispositif d'échanges individuels d'élèves de longue durée, le programme Voltaire. Ils ont désigné l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (Ofaj) comme maître d'œuvre de ces deux programmes.

Le ministère précise les modalités de ces programmes.

Programmes de mobilité individuelle scolaire Brigitte Sauzay, campagne 2014-2015 et Voltaire, campagne 2015-2016

Appel à candidatures pour les échanges entre la France et l'Allemagne de jeunes et d'adultes en formation professionnelle initiale et continue ainsi que des enseignants et formateurs impliqués dans ces échanges - campagne 2015

Sont présentées les modalités de candidature et de sélection des établissements relevant du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche ainsi que les informations sur l'organisation pratique de ces échanges, et les modalités de candidature aux échanges pour les enseignants et formateurs.

Appel à candidatures pour les échanges entre la France et l'Allemagne

Appel à candidatures pour le programme Projets-IN / IN-projekte, réseau des projets scolaires franco-allemands, interculturels, interdisciplinaires et innovants

L'objectif du programme Projects-IN / IN-projekte est de promouvoir les échanges d'élèves (échanges de classes) par la mise en œuvre d'une pédagogie interdisciplinaire et interculturelle de projet dans un contexte franco-allemand.
L'appel à projets pour l'année 2015 encourage la création effective d'un réseau d'établissements répondant à cet objectif.
Les projets sélectionnés bénéficieront, au titre des échanges de classes, d'une subvention versée par l'Ofaj. Les échanges soutenus permettront la réalisation de projets scolaires franco-allemands à caractère interdisciplinaire, interculturel et innovant.

Appel à candidatures pour le programme Projets-IN / IN-projekte

 

Classe de troisième : liste complémentaire des établissements retenus pour l'expérimentation du choix donné à la famille

Le "dernier mot" laissé aux parents sur l'orientation en fin de troisième est une mesure de prévention contre le décrochage scolaire, qui participe aussi à l'amélioration du parcours d'orientation et au renforcement des relations entre l'École et les familles. La liste des établissements concernés par l'expérimentation de cette mesure a été mise à jour.

Orientation des élèves : liste complémentaire des établissements retenus pour l'expérimentation

 

Concours statutaires et recrutements - session 2015

Le ministère précise les éléments d'information nécessaires aux candidats pour procéder à leur inscription. Cette note concerne également les concours correspondants pour les maîtres des établissements d'enseignement privés sous contrat.

Organisation de concours statutaires et recrutements réservés de personnels enseignants des premier et second degrés, de conseillers principaux d'éducation et de conseillers d'orientation-psychologues - session 2015