Aide de laboratoire - épreuves et programme

Nature des épreuves 

Concours externe et interne


Les épreuves sont identiques pour le concours externe et le concours interne.
Elles comprennent une épreuve écrite d'admissibilité et 3 épreuves pratiques d'admission.

 Epreuve écrite d'admissibilité
Questions simples relatives pour moitié à la biologie - géologie et pour moitié aux sciences physiques.
Durée 1 heure, coefficient 1

 Epreuves orales d'admission
Au cours de chacune de ces épreuves, le jury peut interroger le candidat sur la manière dont il conduit celle-ci.
-Epreuve n° 1  : Epreuve pratique de biologie-géologie
Durée 30 minutes, coefficient 1
-Epreuve n° 2  : Epreuve pratique de sciences physiques
Durée 30 minutes, coefficient 1
-Epreuve n°3 : Epreuve pratique portant, au choix du candidat, sur l'une des options suivantes :
A - Biologie-géologie ;
B - Physique et chimie ;
C - Electrotechnique, électronique ;
D - Biotechnologie (biochimie-microbiologie).

Dispositions d'ordre général

Les candidats font connaître, en même temps qu'ils déposent leur dossier de candidature, l'option qu'ils ont choisie pour l'épreuve n°3.
Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Elle est multipliée par le coefficient fixé pour chaque épreuve.
Les éventuels ex-æquo sont départagés par la meilleure des notes obtenues à l'épreuve n°3, puis, le cas échéant, par la meilleure des notes obtenues à l'épreuve n°1.

(Arrêté du 8 novembre 1993 (JO du 12 décembre 1993)

Composition du jury

Le jury chargé d'apprécier l'aptitude des candidats à l'emploi d'aide de laboratoire est désigné par le recteur d'académie.
Il comprend au moins cinq membres :
- un inspecteur pédagogique régional - inspecteur d'académie (IPR-IA), président ;
- trois enseignants compétents dans les matières figurant au programme du concours, l'un de ces enseignants peut être désigné comme vice-président ;
- un aide technique de laboratoire ou un technicien de laboratoire des établissements d'enseignement du ministère de l'éducation nationale.

Programme

 Epreuve écrite d'admissibilité
Cette épreuve qui consiste en questions simples est destinée à vérifier les connaissances techniques de base des candidats et non pas leurs qualités d'expression écrite.
Programme : identique à celui des épreuves n°1 et 2 ci-après.

 Epreuves pratiques d'admission
Dispositions communes à toutes les épreuves pratiques.
A l'occasion de chacune des épreuves pratiques, le jury pourra s'assurer que le candidat dispose des connaissances de base en matière d'utilisation des matériels en usage dans les laboratoires des établissements d'enseignement du ministère de l'éducation nationale.
Les candidats devront notamment :
- savoir installer, mettre en service, utiliser et assurer la maintenance de premier niveau des matériels :
- micro-informatiques d'usage courant,
- audiovisuels d'usage courant
- de réalisation de prise de vue macro et microscopique
- savoir monter un système expérimental assisté par ordinateur.
Dans les mêmes conditions, le jury pourra également s'assurer que le candidat possède les connaissances indispensables au bon exercice de ses fonctions en matière d'hygiène et de sécurité.
Les candidats devront notamment :
- être capables d'identifier les produits dangereux (corrosifs, toxiques, inflammables) et connaître les précautions qu'exigent leur stockage et leur manipulation, ainsi que les mesures à prendre en cas d'accident ;
- connaître les règles de sécurité à appliquer dans la manipulation des instruments de dissection ainsi que les appareillages électriques et les mesures à prendre en cas d'accident.
Au début de chaque épreuve, les documents, manuels, livres ou notices des appareils, que le jury aura estimés nécessaires, pourront être mis à la disposition du candidat.
Epreuve n° 1 « Biologie - géologie »
Les candidats doivent :
- savoir nommer, classer (embranchement, classe, ordre) les animaux et les végétaux actuels et fossiles utilisés classiquement dans les programme des premier et second cycles ;
- savoir reconnaître les pièces ostéologiques essentielles du squelette de l'homme et des vertébrés ainsi que les différentes parties d'un végétal (matériels utilisés dans les premier et second cycles) ;
- savoir caractériser les grands types de roches (magmatiques, sédimentaires et métamorphiques) d'après leur aspect et les minéraux constitutifs, reconnaître et nommer les plus courantes ;
- savoir mettre en train et entretenir un aquarium, un paludarium, un vivarium, un terrarium et connaître les soins exigés pour la conservation à l'état vivant des divers animaux de laboratoire et leur élevage ;
- savoir préparer un milieu de culture d'après des documents ;
- savoir identifier, reconnaître et proposer un classement de différents documents utilisés en cours et travaux pratiques : caryotypes, photographies et électronographies de cellules et organites, courbes obtenues par expérimentation assistée par ordinateur ;
- connaître les réactifs colorants usuels ainsi que leur emploi et être capable de les préparer (d'après des documents) ;
- savoir entretenir les instruments de dissection (nettoyage, affûtage, stérilisation des scalpels, ciseaux, rasoirs...), les appareils de physiologie et d'autre part, connaître le fonctionnement, l'entretien courant et le réglage des appareils d'observation (loupes, binoculaires, microscopes) ;
- savoir entretenir les collections.
Epreuve n° 2 « Sciences physiques » (Pour tous les candidats admissibles)
Les candidats doivent :
- être familiarisés avec l'utilisation et l'entretien des instruments de mesure les plus courants : balances, baromètres, thermomètres, manomètres, ampèremètres, et voltmètres de différents calibres, multimètres, oscilloscopes, pH-mètres, fréquencemètres ;
- savoir utiliser les transformateurs et les générateurs électriques en usage dans les laboratoires ;
- savoir reconnaître les produits chimiques les plus courants, connaître la formule chimique des produits usuels.
Epreuve n° 3 (épreuve pratique à option)
A l'occasion de cette épreuve, le jury pourra s'assurer que le candidat maîtrise les gestes techniques simples dans les domaines du travail des métaux et/ou du bois et/ou du verre et/ou des matières plastiques, en usage dans les laboratoires.
Pour toutes les options, le programme est identique à celui des épreuves pratiques n°1 et 2, avec en plus :
Option A - « Biologie- géologie »
Les candidats doivent :
- savoir monter et mettre en ordre de marche une expérience simple de cours et de travaux pratiques pour les classes de premier et second cycles ;
- savoir réaliser des milieux de culture et des solutions titrées à l'aide de documents ;
- savoir mettre en route des cultures in vitro d'après documents.
Option B « Physique et chimie »
- Les candidats doivent savoir monter une expérience simple de cours ou de travaux pratiques des classes de second cycle (seconde, première et terminale scientifiques).
Option C « Electrotechnique - électronique »
Les candidats doivent :
- savoir monter des moteurs à courant continu, à courants alternatifs mono ou triphasés ;
- savoir effectuer un montage électrique ou électronique simple et vérifier son fonctionnement. Connaître l'emploi de l'oscilloscope et du voltmètre électronique ;
Option D « Biotechnologie (biochimie - microbiologie) »
Les candidats doivent :
- savoir monter et mettre en ordre de marche une expérience simple et/ou une opération unitaire de travaux pratiques effectués dans les classes et sections préparant au baccalauréat technologique du domaine biochimie et génie biologique, au baccalauréat professionnel du domaine des bio-industries et des éco-industries de transformation ainsi qu'aux brevets d'études professionnelles et aux certificats d'aptitude professionnelle de ces secteurs, en respectant les règles de sécurité relatives aux manipulations des produits biologiques d'origine humaine, du matériel, des produits des animaux de laboratoires ;
- savoir préparer les réactifs et milieux les plus courants pour les travaux pratiques de ces sections ;
- savoir réaliser les opérations de maintenance de premier et deuxième niveaux du matériel simple de ces travaux pratiques.

Annexe de l'arrêté du 8 novembre 1993 (JO du 12 décembre 1993).