Bienvenue au 110 bis, le lab d'innovation de l'éducation nationale

Projet RÉVE (RÉalité Virtuelle et Empathie)
Actualités du 110 bis

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Comment aider les enseignants à comprendre les difficultés des élèves en situation de handicap invisible (troubles dys notamment) afin de mieux les prendre en charge et garantir l’égalité des chances pour ces élèves ?

_


Projet accompagné par le 110 bis depuis Janvier 2019. Coach : Léa Douhard

Porteur de projet : Patrice Renaud, chargé de mission handicap et numérique à la DNE 

Statut : en cours de prototypage 

Terrain d'expérimentation : académie de Dijon 

 

Le problème auquel on s’attaque

8 à 10% des élèves d’une classe d’âge présentent des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) plus communément appelés troubles “DYS” (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie, troubles de l’attention...). Du fait du caractère invisible de ce handicap, ces élèves sont rarement détectés. Lorsqu’ils le sont, le système éducatif a tendance à renvoyer au champ de la santé la responsabilité d’y apporter des réponses. Les enseignants ne sont pas spécifiquement formés à prendre en charge ces troubles par une pédagogie adaptée et peuvent se sentir démunis, et dans certains cas, en nier le caractère véritable. Pourtant, il existe des outils numériques, des ressources et des formations spécialisées qui permettent d’aider les enseignants à adapter leur pédagogie pour contourner ce handicap et offrir ainsi les mêmes chances de réussite à tous les élèves.

Le projet

Face à ce constat, l’hypothèse que nous souhaitons tester à travers ce projet est la suivante : et si en faisant vivre aux enseignants pendant un court moment le quotidien scolaire d’un élève porteur de dys grâce à un dispositif de réalité virtuelle immersive, on pouvait développer leur empathie, avoir un impact sur leurs représentations et leur donner envie d’aller en formation ou chercher des ressources pour adapter leur pédagogie ?

Depuis mars 2019, nous travaillons donc à la création d'un dispositif de réalité virtuelle immersive qui permet de vivre des situations de classe dans la peau d’un élève dyslexique.

Vue globale des principales étapes du projet en juin 2019 :  

  • Mars 2019 : le projet est lauréat de l’appel à projet “Défis Carte Blanche” de la DITP, ce qui nous permet d’avoir les premiers fonds pour lancer officiellement les travaux  

  • Avril 2019 : un atelier de co-conception des scénarios pour les films est organisé au lycée Henri Parriat (Montceau-les-mines, Académie de Dijon) avec un panel d’usagers concernés par le sujet (élèves dys, enseignants spécialisés et non spécialisés, conseillers pédagogiques, ASH...)

  • Mai 2019 : 2 journées de tournage sont organisées dans des établissements de l’académie de Dijon, terrain d’expérimentation pour cette première phase du projet. Les chefs d’établissements, les enseignants et les élèves de l’école primaire Lucie Aubrac (Blanzy) et du collège Jean Moulin (Montceau-les-mines) acceptent de se prêter au jeu et nous réalisons avec eux les premiers prototypes du projet. Nous tournons aussi quelques scènes avec des parents d’élèves dys et des professionnels de la santé grâce au soutien du réseau PluraDys à Dijon.

  • Juin 2019 : les premiers prototypes sont testés auprès d’un panel d’enseignants en formation initiale ainsi que des formateurs spécialisés de l’INSHEA. L’objectif est de recueillir les retours et les impressions pour améliorer le produit mais aussi de commencer à réfléchir au protocole d’expérimentation pour mesurer l’impact potentiel du projet.

Les prochaines étapes

  • Trouver de nouveaux financements pour lancer la phase d’expérimentation du projet

  • Tester les prototypes auprès des enseignants (formation initiale, formation continue, hors formation)

  • Améliorer les premiers prototypes en tenant compte des retours des utilisateurs

  • Recueil et analyse des données récoltées au cours de la phase de test pour mesurer l’impact du dispositif

  • Designer le plan d’action pour déployer le dispositif

Les partenaires du projet

  • Be Another Lab (collectif de chercheurs spécialisés sur l’empathie et la réalité virtuelle) - Philippe Bertrand

Les contributeurs clé

  • Pierre-Jean Fave, IEN ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés) et conseiller technique auprès de la rectrice de l’académie de Dijon

  • Marie-Hélène Heitz Ferrand, formatrice à l’INSHEA et responsable de la coordination de l’Observatoire des ressources numériques adaptées (Orna)

  • Caroline Bouzit, enseignante spécialisée, associée au Centre de référence des troubles du Langage et des Apprentissages de l’hôpital de Garches EREA Jacques Brel  (Hauts-de-Seine)

  • Laetitia Branciard, vive présidente de la Fédération Française des Dys (FFDys)
  • Sophie Saltarelli, orthophoniste et Directrice de l’association PLURADYS, Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour : août 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants