Les rapports de l'inspection générale de l'Éducation nationale

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

L'inspection générale de l'Éducation nationale remet chaque année au Ministre des rapports dont beaucoup sont élaborés conjointement avec I.G.A.E.N.R.

Conformément au Programme de travail fixé chaque année, ces rapports ont pour objet l'étude des thèmes prioritaires retenus par le Ministre ainsi que le suivi permanent de la mise en oeuvre de la politique éducative.
Cette expertise a pour but de contribuer à la prise de décisions des responsables concernés.

 

Recherche

Rechercher un rapport IGEN

L’inspection générale de l’Éducation nationale est un corps placé sous l’autorité directe des ministres chargés de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

  • présentation et missions
  • organisation

la page de référence

résultats :

résultats 1 à 25 sur 331
Rapport IGEN-IGAENR
  • Scénarios d'évolution des instituts nationaux des jeunes sourds et des jeunes aveugles Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Les cinq instituts nationaux des jeunes sourds (INJS de Bordeaux, Chambéry, Metz et Paris) et des jeunes aveugles (INJA de Paris) interviennent auprès d’enfants et d’adolescents ayant des troubles des fonctions auditives ou visuelles. Selon leur décret constitutif, ils doivent notamment contribuer à l’action médico-éducative, à l’information des parents et à l’orientation de leurs enfants, assurent un enseignement, une formation professionnelle, une préparation à la vie sociale et participent à la recherche. Les spécificités des instituts nationaux s’inscrivent dans une tradition et portent en particulier sur leur financement et leur gouvernance.

    Mai 2018
  • Données numériques à caractère personnel au sein de l'éducation nationale Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Ce rapport dresse un état des lieux de la gestion des données numériques à caractère personnel au sein de l’éducation nationale et fait une analyse des différentes problématiques qu’elle soulève à l’heure de la mise en œuvre du règlement européen sur la protection des données. Il s’appuie sur de nombreux entretiens en établissement scolaire ainsi que sur une large consultation des différents interlocuteurs directement concernés par cette question : organisations syndicales, associations de parents d’élèves, services de l’administration centrale et déconcentrée de l’éducation nationale, organismes en charge du numérique et des données personnelles, entreprises du secteur du numérique, associations de défense des droits de l’Homme, experts et chercheurs.

    Février 2018
  • L'évaluation des établissements par les académies Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Alors que l’évaluation des établissements scolaires se généralisait en Europe, il n’existe pas d’évaluation systématique des établissements scolaires en France. Les expériences diverses, à l’initiative des académies, n’ont pas connu de pérennité et ne se sont pas développées depuis une dizaine d’années. Le rapport d'inspection générale fait le point sur ces différentes expériences académiques, essaie d’identifier les obstacles à ce développement de l’évaluation et procède à une étude comparative des différents systèmes européens. Dans une période où la mise en place d’évaluations aux standards internationaux est un des axes des politiques ministérielles, le rapport s’efforce de fixer des repères pour une évaluation des établissements et donne des éléments de méthodologie pour une évaluation des établissements réussie.

    Décembre 2017
  • Évaluation de l'aide humaine pour les élèves en situation de handicap Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Au vu de l’augmentation rapide et continue du besoin en "aide humaine" pour les élèves en situation de handicap, l’IGAS, l’IGAENR et l’IGEN ont été conjointement chargées d’une mission visant à dresser un état des lieux et à formuler des propositions d’amélioration de l’accompagnement de ces élèves, au service de l’inclusion scolaire. La mission propose notamment un "scénario de cohérence globale" construit sur la base de sept fiches-actions.

    Juin 2018
  • La certification intermédiaire dans le cycle du baccalauréat professionnel en trois ans Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Parmi les dispositions adoptées au moment de la rénovation de la voie professionnelle en 2009 figurait l’introduction d’une certification intermédiaire en cours de cursus conduisant à l’obtention d’un "diplôme intermédiaire" (DI). Dans le cadre de leur programme de travail pour l’année 2016-2017, les inspections générales ont été chargées de dresser un bilan actualisé de la certification intermédiaire.

    Octobre 2017
Quelles évolutions pour les inspections générales des ministères en charge de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche ?
  • Quelles évolutions pour les inspections générales des ministères en charge de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche ? Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Par une lettre de mission en date du 28 août 2017, l’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN) et l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) ont été chargées de réfléchir à la fonction d’inspection générale et à son évolution au regard des besoins actuels et futurs du système éducatif. Ce rapport dresse un état des lieux des missions et des modes de fonctionnement actuels des inspections générales. Il porte un regard comparatif sur les différents systèmes européens d’inspection afin de déterminer la singularité des structures françaises. Il propose des scénarios d’évolution pour rapprocher et moderniser les deux inspections et leur permettre de mieux contribuer à l’amélioration du système éducatif.

    Janvier 2018
  • Évaluation de la politique publique sur la formation continue des professeurs du premier degré. Rapport de diagnostic Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Le rapport évalue la formation continue des professeurs du premier degré sous les angles de la gouvernance de cette politique, de l'adaptation de la formation aux besoins des bénéficiaires, de son efficacité et de l'efficience de ses dispositifs de gestion. Il dresse le constat de la difficulté des dispositifs à répondre aux attentes des professeurs et formule des préconisations concernant les domaines du pilotage, de l’ingénierie de formation, de la réglementation et de la gestion des dispositifs en insistant sur la formation des formateurs, l’identification des besoins et l’évaluation des formations.

    Juin 2017
  • Organisation et évaluation de la politique éditoriale du ministère Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Arrêté au programme de travail des inspections générales 2015-2016, ce rapport analyse, à la date de la remise au ministre, l’ensemble des changements affectant la politique éditoriale du ministère. Il émet une série de propositions portant en particulier sur les objectifs assignés à la politique éditoriale ; le rôle et la place des acteurs publics et privés, ainsi que les modèles de financement sous-jacents ; les instruments de pilotage et les leviers d’action ; les conditions de pleine réussite à rechercher dans le secteur de l'édition scolaire ; les principaux axes de la politique d’ouverture des données ; les modes efficaces de gouvernance de la politique éditoriale, permettant notamment la concertation entre les acteurs.

    Décembre 2016
  • Premier bilan des campus métiers et des qualifications Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Créés par la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, les campus des métiers et des qualifications (CMQ) ont pour but de « valoriser l'enseignement professionnel » en proposant « dans le cadre d'un partenariat renforcé entre l'État et la région, une large gamme de formations professionnelles, technologiques et générales, dans un champ professionnel déterminé ». S’appuyant sur l’exploitation de questionnaires envoyés aux directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et aux rectorats, la visite de quatorze CMQ situés dans dix académies différentes ainsi que différents entretiens avec des parties prenantes du dispositif, le rapport (IGAENR, IGAS et IGEN) dresse un premier bilan des campus des métiers et des qualifications. Sur la base de ce constat, la mission a émis une série de dix-neuf recommandations qui doivent, d’une part, permettre d’améliorer la qualité des dossiers et de l’analyse préalable à la création de nouveaux CMQ, et, d’autre part, de rendre possible une montée en charge des CMQ déjà existants.

    Juillet 2017
  • Les objectifs et l'organisation de l'action internationale au ministère de l'éducation nationale et au ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Le ministre de l’éducation nationale et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ont souhaité, par lettre en date du 11 octobre 20171, que soit conduite une mission de réflexion sur les grands objectifs que les deux ministères peuvent se fixer en matière internationale comme sur la stratégie à adopter et les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre. Outre une réflexion sur les principales finalités de l’action européenne et internationale, et sur les grands objectifs que peuvent s’assigner les deux ministères en la matière, la mission s’est attachée, comme cela lui était demandé, à apprécier la façon dont l’organisation actuelle des ministères pouvait leur permettre d’atteindre les priorités fixées et, a fortiori, de renouveler et de renforcer leurs ambitions internationales. Elle a enfin proposé des scénarios organisationnels.

    Janvier 2018
Rapport annuel des inspections générales 2016. Territoires éducatifs : état des lieux et perspectives
  • Rapport annuel des inspections générales 2016 Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Le rapport annuel des inspections générales 2016 s’intéresse aux territoires éducatifs, systèmes complexes qui renvoient à des périmètres multiples et instables, que ce soit du point de vue de l’organisation administrative, de l’articulation entre niveaux national et local, des relations entre l’École et ses partenaires, de la maternelle à l’enseignement supérieur et la recherche. Sous la forme d’une monographie thématique nourrie des nombreux écrits produits par les inspections générales, il propose un état des lieux et une réflexion sur les espaces géographiques d’éducation, qu’ils soient politiques, symboliques et vécus. Il porte un regard rétrospectif sur les transformations des trente dernières années et ouvre des perspectives pour éclairer les choix politiques de demain.

    Mars 2018
  • Rapport d'activité 2016 de l'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN) Rapport IGEN

    Ce rapport d'activité 2016 de l'inspection générale de l’éducation nationale s’ouvre sur une cartographie du corps, décrit son organisation, son fonctionnement et ses missions. Au-delà de la présentation des travaux et réalisations de l'IGEN, il met surtout en lumière la part non visible des activités de l'IGEN, ses missions permanentes en interaction avec les directions du ministère de l'éducation nationale, les autres ministères, les instances partenaires et le secteur international.

    Septembre 2017
  • Les missions des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) Rapport IGEN

    Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) qui travaillent auprès des enseignants des classes maternelles ou enfantines ont vu leur rôle évoluer et leurs missions éducatives fortement augmenter depuis la réforme des rythmes scolaires en 2013. Agents des collectivités territoriales mais considérés comme membres de la communauté éducative, leur contribution est reconnue par de nombreux textes officiels du ministère de l’éducation nationale. Outre une clarification de leurs missions qui nécessite une modification de leur statut, le présent rapport propose des adaptations de leur temps de travail et de leur formation ainsi qu’une revalorisation et une évolution de leur carrière. Il envisage une possibilité statutaire d’accéder à des fonctions de responsabilité. Il recommande par ailleurs l’élaboration d’un document d’engagement signé par l’Association des maires de France et les ministères concernés pour clarifier le cadre et la nature des collaborations entre enseignants et ATSEM.

    Juillet 2017
  • Repenser la forme scolaire à l'heure du numérique : vers de nouvelles manières d'apprendre et d'enseigner Rapport IGEN

    Quatre ans après la mise en place du Service public du numérique éducatif créé par la loi pour la refondation de l'École de la République, ce rapport cherche à caractériser les grandes tendances et évolutions des pratiques pédagogiques liées à l’introduction des outils numériques dans les classes. S’appuyant sur de nombreuses visites et entretiens avec les acteurs de terrain, ainsi que sur les résultats récents de la recherche, il analyse en particulier les dispositifs pédagogiques réunis sous le nom de « classes inversées » dans la mesure où le numérique facilite et encourage ce type de démarche, inscrite dans la lignée des pédagogies actives. Il propose des exemples d’expérimentations et de réussites et fait sept recommandations pour que l’institution scolaire, grâce au renouvellement de ses modes de formation et d’encadrement, accompagne au mieux ces changements et prépare tous les élèves à devenir des citoyens libres, responsables et autonomes, à se former tout au long de leur vie et à s’adapter dans un monde en constante transformation. Il souligne les enjeux démocratiques du numérique, qui dépassent la question de « l’efficacité des outils » et impliquent de mettre en place des stratégies et des environnements de travail favorables, ainsi que de nouveaux cadres de confiance, éthiques et juridiques, permettant de libérer les initiatives des équipes et de faire du numérique une opportunité pour faire évoluer la forme scolaire et améliorer la qualité et l’équité de notre système éducatif.

    Mai 2017
  • La scolarisation en petite section de maternelle Rapport IGEN

    Quatre ans après le vote de la loi d'orientation et de programme pour la refondation de l'École de la République, ce rapport dresse un état des lieux de la scolarisation des enfants de deux à quatre ans sur le territoire métropolitain : modalités d'organisation des classes et des groupes d'enfants (dont les dispositifs dédiés à la scolarisation des enfants de moins de trois ans), organisation des temps scolaire et périscolaire, aménagement des espaces, qualité des relations avec les parents et les partenaires de l'école, formation des enseignants à la prise en charge de ce public spécifique, réalité de la mise en œuvre au sein des classes d'une pédagogie du langage maîtrisée. Sur l'ensemble de ces axes d'investigation, la mission a pu prendre la mesure d'évolutions positives mais aussi de marges de progrès à accomplir pour faire de cette première scolarisation, quels qu'en soient les contextes de mise en œuvre, un tremplin de la réussite scolaire.

    Mai 2017
  • Les activités physiques de pleine nature Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Les activités physiques de pleine nature constituent un champ d’apprentissage spécifique de l’enseignement de l’éducation physique et sportive. On les retrouve également dans les spécialités de nombreuses sections sportives scolaires ou dans des formations bi-qualifiantes préparant à une insertion professionnelle. Elles sont largement pratiquées dans le cadre des associations sportives des établissements et des compétitions organisées par l’UNSS. Si le risque zéro n’existe pas, il n’y a pas de fatalité à ce que surviennent des accidents parfois mortels, comme en ski, ou graves comme en escalade. Sur la base d’un état des lieux des pratiques en montagne mené dans l’académie de Grenoble, le rapport conjoint IGEN-IGAENR formule une série de recommandations pour renforcer la pratique en sécurité des sports de nature à l’école.

    Novembre 2016
  • La féminisation de l'encadrement supérieur Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    La féminisation de l’encadrement supérieur au ministère reste insuffisante, malgré les mesures législatives et réglementaires récemment développées, notamment la mise en place d’un dispositif obligatoire de "nominations équilibrées" reposant sur un objectif progressif, à partir de 2017, d’au moins 40 % de personnes de chaque sexe lors des primo-nominations aux emplois d’encadrement dirigeant et supérieur, dispositif assorti de sanctions financières. En dépit des efforts engagés, le taux global de féminisation est d’un peu plus de 35 %, beaucoup plus faible encore dans les services déconcentrés, alors que le ministère est très majoritairement féminisé et que le nombre des personnels "viviers" est paritaire.
    Après avoir rappelé les causes de cette "rareté des femmes"  et constaté l’absence de stratégies permettant la pérennité des résultats, le rapport analyse les processus, procédures, et outils utilisés dans le système de gestion des ressources humaines. Il considère qu’une politique volontariste de féminisation ne pourra réussir sans une mobilisation conjointe de trois leviers : un pilotage fort, à tous les niveaux, spécialement dans les services déconcentrés, ancré sur des objectifs chiffrés pour toutes les catégories de cadres supérieurs et donnant lieu à un suivi régulier ; un accompagnement individuel des carrières, en particulier celles des femmes ; une action sur l’organisation du travail et des modes de management.

    Décembre 2016
  • La contribution des formations scientifiques, techniques et industrielles au développement de l'industrie Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Les sciences et technologies de l’ingénieur jouent un rôle clef dans la compétitivité des pays développés. Si la question d'une plus grande adéquation, des compétences acquises par les diplômés aux attentes des entreprises est importante, la connaissance des besoins de recrutement - pour un secteur d’activité et un niveau de qualification donnés - et des effectifs de diplômés est cruciale..

    Décembre 2016
  • Le recensement des bonnes pratiques pédagogiques dans l'enseignement professionnel Rapport IGEN

    L’étude et l’analyse de bonnes pratiques pédagogiques de l’enseignement professionnel a débuté par une réflexion sur la notion de "bonne pratique", son l’histoire et son emploi en matière de pédagogie.
    Pour être au plus proche de la réalité de l’enseignement, l’analyse s’est fondée sur une série d’observations de classes et d’établissements. Cette part de recensement ne constitue cependant ni l’inventaire d’une impossible exhaustivité, ni un palmarès, mais un repérage visant à couvrir tous les champs de l’activité pédagogique de l’enseignement professionnel.
    Cette analyse ouvre à l’examen de leur variété, de leurs conditions de réalisation comme à celui de leur éventuelle transférabilité. Les recommandations portant sur l’émergence, le repérage, l’accompagnement et la diffusion des bonnes pratiques, peuvent contribuer à l’amélioration générale de l’enseignement professionnel, mais aussi inspirer et éclairer, à l’heure de la refondation de l’école de la République, l’ensemble du monde éducatif.

    Novembre 2016
  • Les centres de formation des musiciens-intervenants Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    32 ans après la création des centres de formation des musiciens-intervenants (CFMI) ce rapport fait le bilan de leur action. Il examine en particulier le travail effectué à l'école par les musiciens intervenants. Il fait aussi le point sur l'intégration des CFMI dans le paysage de l'enseignement supérieur. Les recommandations visent à créer les meilleures conditions pour conjuguer le travail des professeurs des écoles et celui des musiciens. Elles portent également sur l'articulation des CFMI avec les pôles d'enseignement supérieur de la musique dépendant du ministre de la culture et de la communication d'une part, avec les départements universitaires de musicologie d'autre part.
     

    Novembre 2016
  • Bilan de la réforme de la voie technologique Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    L'ancrage de la voie technologique dans le système éducatif français est profond. Toutefois, avec la tendance d’une orientation accrue des élèves vers la voie générale et de la mise en place du baccalauréat professionnel en trois ans, des interrogations émergent sur le positionnement, voire le devenir de la voie technologique.
    C'est dans cette perspective que la mission conjointe IGEN - IGAENR a réalisé un bilan de la réforme de la voie technologique à partir d'un important travail d'enquêtes et d'entretiens aux niveaux national et académique. Après un bref panorama historique de la voie technologique, le rapport souligne qu’il n’y a pas eu de réforme globale de la voie technologique depuis plus de vingt ans mais une succession de rénovations de chacune des différentes séries de la voie technologique aboutissant à une certaine convergence à la suite de la réforme générale du lycée de 2010.
    En dépit de difficultés et d'imperfections pour lesquelles la mission effectue des propositions d'amélioration, ces rénovations ont permis d'actualiser les contenus, les méthodes et les outils de l'enseignement technologique au lycée dans le sens de l'évolution des besoins de l'économie et des politiques d'accès aux diplômes de l'enseignement supérieur. Cependant, l'analyse de la poursuite d'études des bacheliers technologiques après le baccalauréat fait ressortir des résultats mitigés pour lesquels des améliorations rapidement réalisables sont recommandées.
    L’évolution future de l'organisation du lycée, et son articulation avec l'enseignement supérieur, ne pourront faire l'économie d’une réflexion d'ensemble sur l'enseignement technologique, à un moment où la technologie, tant sur le plan économique que sur le plan socio-culturel, joue un rôle déterminant.

    Novembre 2016
  • Rapport annuel 2015 des Inspections générales Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Le rapport annuel 2015 des inspections générales du ministère de l’éducation nationale et de la recherche est consacré à l'innovation et l'expérimentation et leur incidence sur l'évolution du système éducatif. À la fois état des lieux et outil de réflexion, le rapport annuel définit ce que sont l'innovation et l'expérimentation, tant d'un point  pédagogique et didactique qu’administratif, et observe la façon dont les deux concepts ont été appréhendés et employés par l'institution au cours des vingt dernières années. Le rapport rend compte également d'exemples concrets d'innovations et d'expérimentations observées sur le terrain tout en s'attachant à étudier de façon systémique, leur incidence sur l'évolution du système éducatif.

    16 décembre 2016
  • Rôle et positionnement des inspecteurs du second degré en académie Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Le métier d’inspecteur du second degré (IA-IPR, IEN ET-EG, IEN IO) connait une mutation très importante marquée par le développement de missions et de responsabilités nouvelles touchant au pilotage académique et à l’accompagnement des établissements qui s’ajoutent aux missions traditionnelles d’inspection individuelle et d’animation des disciplines.
    Face au foisonnement et à la lourdeur des demandes formulées par l’institution, les inspections générales soulignent la nécessité de mieux équilibrer et réguler les  activités des inspecteurs. Il faut pour cela clarifier et conforter leur place en tant que cadres dans la gouvernance et l’action académiques tout en structurant et professionnalisant davantage leur travail collectif. Il convient également de préciser ce qui est attendu d’eux dans les fonctions d’évaluation, de conseil et d’accompagnement des enseignants et des établissements. Il est nécessaire enfin de consolider sous différentes formes le potentiel des corps d’inspection pour leur permettre de faire face à l’ensemble de leurs missions.

    Octobre 2016
  • Les mécanismes de concertation dans les établissements publics et privés sous contrat Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Les constats sur la concertation à l'œuvre dans les établissements publics et privés du 2nd degré vont parfois à l'encontre des idées reçues (la réticence des enseignants face au travail en équipe, l'absence de légitimité du chef d'établissement dans le pilotage pédagogique). Au contraire, les établissements sont le lieu d'une réelle concertation entre les acteurs, dès lors qu'elle est centrée sur leurs besoins et leurs projets. Les projets d'établissement et les contrats d'objectifs, trop souvent désincarnés, sont loin de remplir le rôle fédérateur qu'on leur prête généralement. La  concertation informelle, très développée,  nourrit et se nourrit des instances plus formalisées, conseils pédagogiques, conseils de classe, conseils d’enseignement, cellules de veille, commissions de suivi des élèves. En comparant les organisations de l'enseignement public et de l'enseignement privé sous contrat, le rapport souligne les nombreuses convergences mais également dessine des pistes pour rapprocher les équipes de direction et les enseignants, notamment par la reconnaissance et la structuration des fonctions intermédiaires. Le rapport rappelle en quoi les qualités de management du chef d'établissement constituent une clé pour stimuler et soutenir la concertation.  Toute approche de la concertation par la contrainte doit être évitée, il faut au contraire renforcer les marges de manœuvre des établissements en faisant confiance à l'intelligence collective de leurs acteurs.

    Août 2016
  • La mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation au cours de l'année 2015-2016 Rapport conjoint IGEN / IGAENR

    Pour la troisième année consécutive, les inspections générales ont suivi les conditions de mise en oeuvre de la réforme de la formation des enseignants. Le rapport pour l'année 2015-2016 souligne les points de consolidation qui se confirment, tant sur le positionnement des ESPE au sein des universités, sur la stabilisation de leur gouvernance qu'en termes de partenariat entre services académiques et établissements d'enseignement supérieur autour des actions portées par les nouvelles écoles. Cette réussite, qui se traduit notamment par une plus grande attractivité des concours de recrutement, ne doit pas occulter les nécessaires progrès qui restent à accomplir sur certains aspects de la réforme comme le développement de la formation continue, la structuration de la recherche dans et sur le champ de l'éducation ou encore l'approfondissement de la culture commune des futurs enseignants. Le rapport formule une série de préconisations sur l'ensemble de ces sujets.

    Septembre 2016
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter