Les rapports de l'inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche

Partager cette page

L'inspection générale de l'administration de l'Education nationale et de la Recherche remet chaque année aux ministres cent à cent vingt rapports dont un grand nombre sont le fruit de travaux  menés en collaboration avec d'autres inspections générales. L'éclairage qu'ils apportent sur certaines évolutions positives ou, au contraire, sur des secteurs préoccupants du système éducatif peuvent contribuer à la prise de décisions des responsables concernés.

 

 

Recherche

Rechercher un rapport IGAENR

L’IGAENR est un corps placé sous l’autorité directe des ministres chargés de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

  • présentation et missions
  • organisation

la page de référence

  • Structuration des établissements publics locaux d'enseignement : lycées polyvalents, lycées des métiers Rapport conjoint IGEN / IGAENR
    Le lycée doit stimuler les poursuites d'études en proposant à chaque élève un parcours adapté à ses besoins, ceci dans un contexte de réforme des voies professionnelles et générales, de rénovation des séries technologiques, de l'augmentation voulue du taux de diplomation de l'enseignement supérieur. Ces bouleversements dans les parcours de formation des jeunes ont conduit à faire évoluer les structures de formation (création des lycées polyvalents en 1992, et des lycées des métiers en 2001) qui devaient promouvoir la réussite et l'ambition des élèves. Le rapport analyse donc l'impact de la création des lycées polyvalents (LPO) et de la labellisation "lycée des métiers" sur les résultats des élèves et leur parcours de formation, sur la mobilisation des personnels, sur les relations avec les différents partenaires du système éducatif et sur la mutualisation des bonnes pratiques.
    12 décembre 2014

  • Suivi de l'expérimentation du choix donné à la famille dans la décision d'orientation au collège Rapport conjoint IGEN / IGAENR
    Ce rapport est consacré à la première année de mise en œuvre de l'expérimentation consistant à laisser la décision d'orientation aux responsables légaux de l'élève. Elle concerne 12 académies et une centaine de collèges. Les inspections générales ont analysé les organisations mises en place, cherché à identifier les premiers effets sur le déroulement de la procédure d'orientation, sur les modalités d'information et d'accompagnement des élèves et des parents concernés. Elles ont porté leur attention sur la place des parents dans la préparation de l'orientation en interrogeant la notion de "co-éducation". A ce jour, on observe une diversité de pratiques mais aussi de possibles malentendus entre le choix d'orientation et l'affectation, ainsi que des points de tension quant au suivi des élèves à l'issue de la classe de troisième. L'accueil des parents et leurs attentes restent à consolider et à être inscrits dans un partenariat qui ne se focalise pas sur la seule classe de troisième mais s'élargit aux autres niveaux du collège. Des recommandations ont été formulées pour la suite de la conduite de l'expérimentation.
    11 décembre 2014

  • Mise en œuvre des conventions entre lycées disposant de formations d'enseignement supérieur et établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel Rapport conjoint IGEN / IGAENR
    Par l'article 33 de la loi du 22 juillet 2013, le législateur a imposé l’obligation à tous les lycées publics disposant des formations d'enseignement supérieur de conclure une convention avec un ou plusieurs établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) et aux étudiants de CPGE de s'inscrire au lycée et à l'EPSCP. Qualitativement, les impacts de ces conventions devraient se mesurer à l’aune des poursuites d’études réussies, des réorientations positives et du développement de passerelles. Elles devraient engendrer une évolution des pratiques des enseignants du secondaire et du supérieur et par là même contribuer à des rapprochements dans le domaine pédagogique entre lycées et EPSCP. L'évolution qualitative attendue est donc fondamentalement de nature pédagogique, visant à améliorer la démocratisation de la réussite des étudiants dans les premières années de l’enseignement supérieur. Le rapport préconise une série de mesures notamment en matière de pilotage, de contenu et de suivi afin de faciliter l’évaluation de l’impact effectif de ces conventions.
    octobre 2014

  • La médecine de prévention dans les trois fonctions publiques Rapport I.G.A.E.N.R.
    Après avoir relevé un déficit de connaissance de l'existant, quelle que soit la fonction publique concernée, le rapport constate que les modalités d'organisation de la médecine de prévention se sont construites au fil du temps, sans véritable ligne directrice. Les missions de la médecine de prévention ont été définies en termes très généraux, en dehors de toute analyse des moyens disponibles et des besoins effectifs des agents en matière de santé au travail. Cette situation s'inscrit de surcroît dans un contexte démographique médical extrêmement préoccupant qui va se dégrader encore si rien n'est fait concernant les viviers de recrutement. Le rapport préconise en conséquence que soient engagés un travail sur la connaissance du dispositif, une réflexion sur la redynamisation du vivier - qu'il s'agisse de l'internat ou du statut de médecin-collaborateur - et le rôle des médecins de prévention ainsi qu'une mutualisation de la médecine de prévention au sein des trois fonctions publiques.
    Septembre 2014

  • La mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation Rapport conjoint IGEN / IGAENR
    Ce rapport conjoint des deux inspections générales examine la mise en place, lors de leur première année d'existence, des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), ouvertes dans à la rentrée 2013. A partir d'observations et d'entretiens menés dans dix académies, la mission a établi un bilan structuré autour de quatre thématiques : la gouvernance et la conformité à l'accréditation, l'accueil et le contenu de la formation des contractuels admissibles, le contenu et la réalité du tronc commun, enfin la gestion académique et la mobilisation des formateurs de terrain et des tuteurs. Malgré les difficultés repérées, la mission souligne le bilan globalement positif de cette première année qui a vu s'établir, dans un calendrier contraint, les bases d'une réforme ambitieuse qui ne pourra être évaluée que dans la durée. Des préconisations visant à consolider ces écoles naissantes sont regroupées au terme d'une synthèse placée en début de rapport. R
    Septembre 2014

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

L'école change avec vous




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

 
Recrutement
Suivez-nous