Enseignements secondaire et supérieur

  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
 

Brevet de technicien supérieur

Suppression du formulaire de mathématiques dans les épreuves de mathématiques

NOR : MENS1414227N
note de service n° 2014-0009 du 20-6-2014
MENESR - DGESIP A1-2


Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académies, chancelières et chanceliers des universités ; aux vice-recteurs, aux inspectrices et inspecteurs d'académie, inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie-directrices et directeurs académiques des services de l'éducation nationale ; au directeur du centre national d'enseignement à distance ; au directeur du service interacadémique des examens et concours ; aux chefs d'établissements

Cette note a pour objet de supprimer le formulaire de mathématiques dans les épreuves de mathématiques de brevet de technicien supérieur défini dans la note de service n° 2003-032 du 27 février 2003.

Entré en application à la rentrée 2013, l'arrêté du 4 juin 2013 fixant les objectifs, contenus de l'enseignement et référentiel des capacités du domaine des mathématiques pour le brevet de technicien supérieur, rénove les programmes de mathématiques des BTS et introduit des évolutions dans leur enseignement, en harmonie avec les programmes des lycées général, technologique et professionnel.

Le lien avec les disciplines technologiques et professionnelles est accentué et les contenus mathématiques sont mieux ajustés aux besoins réels. Les exigences dans le domaine du calcul à la main sont limitées, alors que la place des outils logiciels est augmentée. Ainsi, le programme précise les capacités liées aux outils logiciels, et valorise le travail effectué soit à l'aide de la calculatrice programmable à écran graphique de chaque étudiant, soit sur un ordinateur muni d'un tableur, de logiciels de calcul formel, de logiciels de géométrie ou de logiciels d'application (modélisation, simulation, etc.).

L'objectif assigné à l'enseignement des mathématiques en BTS consiste à fournir aux étudiants les outils nécessaires pour suivre avec profit les enseignements de sciences physiques, de technologie, d'économie, de gestion et d'informatique, tout en contribuant au développement de la formation scientifique. Compte tenu de cet objectif, il n'est pas nécessaire que les candidats aient à apprendre un certain nombre de formules portant notamment sur les lois de probabilité, les fonctions usuelles et les transformations effectuées sur ces dernières.

Les épreuves ponctuelles d'évaluation sont conçues en fonction des intentions du programme. La calculatrice est autorisée dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur, afin d'évaluer les compétences du candidat à la mobiliser dans le cadre de la résolution de problèmes. Certaines formules peuvent être incluses dans le sujet, ou ajoutées en annexe, en fonction de la nature des questions. En revanche, il n'est pas prévu de formulaire officiel.

Ces dispositions entrent en application à compter de la session 2015 pour toutes les spécialités de brevet de technicien supérieur.

Cette note annule et remplace la note de service n° 2003-032 du 27-2-2003 parue au B.O. n° 10 du 6 mars 2003.


Pour le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
La directrice générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Simone Bonnafous
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale