Tous les rapports

Partager cette page

Recherche

les derniers rapports publiés

  • La mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation
    Ce rapport conjoint des deux inspections générales examine la mise en place, lors de leur première année d'existence, des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), ouvertes dans à la rentrée 2013. A partir d'observations et d'entretiens menés dans dix académies, la mission a établi un bilan structuré autour de quatre thématiques : la gouvernance et la conformité à l'accréditation, l'accueil et le contenu de la formation des contractuels admissibles, le contenu et la réalité du tronc commun, enfin la gestion académique et la mobilisation des formateurs de terrain et des tuteurs. Malgré les difficultés repérées, la mission souligne le bilan globalement positif de cette première année qui a vu s'établir, dans un calendrier contraint, les bases d'une réforme ambitieuse qui ne pourra être évaluée que dans la durée. Des préconisations visant à consolider ces écoles naissantes sont regroupées au terme d'une synthèse placée en début de rapport.

  • La scolarité des moins de trois ans : une dynamique d'accroissement des effectifs et d'amélioration de la qualité à poursuivre
    Le rapport montre les progrès réalisés en termes d’effectifs, notamment dans les zones difficiles. Il souligne les efforts restant à accomplir pour attirer davantage les publics prioritaires. Des solutions locales ont permis d’adapter la réponse scolaire essentiellement pour les classes spécifiques, en étroite collaboration avec les communes, acteurs déterminants en termes de locaux, d’équipements et de personnels. Ces dispositifs sont bien préparés et satisfont les parents. L’amélioration de la qualité suppose une mobilisation des ressources de chaque école pour proposer un environnement riche et adapté aux rythmes de vie des enfants, ainsi que des gestes professionnels appropriés. Les besoins en formateurs restent importants. Les recommandations visent à accroître le nombre d’enfants scolarisés et à améliorer la qualité du service rendu, en créant des situations éducatives et pédagogiques stimulantes tout en impliquant les parents et en s’appuyant sur des partenariats locaux.

  • L'implication des universités dans la formation tout au long de la vie
    La volonté de participer efficacement à la formation tout au long de la vie fait progressivement son chemin dans les universités. Cependant, le volume d'activité global dans le domaine de la formation continue stricto sensu demeure extrêmement faible puisque les universités, dans leur ensemble, malgré tous les atouts dont elles disposent, accueillent moins de 1,50% de l'ensemble des stagiaires et réalisent moins de 2% du chiffre d'affaires de la formation continue en France, une vingtaine d'universités se signalant par leur dynamisme tout particulier en ce domaine. Ce rapport, qui présente d'abord un bilan historique et chiffré de la formation continue ainsi que des éléments de comparaison internationale, s'attache à préciser les raisons de cette frilosité et formule des propositions d'évolution. Il rappelle par ailleurs, en le regrettant, qu'une partie des constats effectués comme des solutions proposées étaient déjà à l'ordre du jour des débats sur la formation continue il y a trente ans.

  • Mise en place des nouveaux programmes de première année en CPGE
    La mise en place des nouveaux programmes de première année en CPGE à la rentrée 2013 s'inscrit dans la continuité de la réforme du lycée. Construit à partir d'auditions d'équipes de direction, de professeurs et d'étudiants de CPGE de trente lycées, le rapport analyse en premier lieu les conséquences de la semestrialisation des enseignements, avec, en particulier, la question du suivi personnalisé des étudiants. Il aborde ensuite les questions de la mise en place des nouveaux programmes, de l'introduction d'une approche par compétences dans certaines disciplines, et de l'enseignement de l'informatique dans la filière scientifique. Un regard est ensuite porté sur quatre voies spécifiques. Des recommandations sont formulées sur chaque thème.

  • L'accueil, la gestion et la formation des personnels contractuels en EPLE
    Les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) ont accueilli au cours des dernières années un grand nombre de personnels contractuels, de droit public ou de droit privé, soumis à des régimes juridiques multiples. La mission a orienté ses investigations sur trois types de contractuels : les assistants d’éducation, les personnels en contrats aidés et les contractuels enseignants. La situation de l’EPLE désormais employeur de bénéficiaires de contrats à durée déterminée fait l’objet de la première partie de l’étude. Les inspecteurs généraux ont ensuite centré leurs analyses sur les EPLE qui assument également des fonctions de mutualisation pour le compte d’autres EPLE ou des écoles. La troisième partie du rapport traite de l’accueil en EPLE des contractuels enseignants, bien qu’ils ne soient ni recrutés ni gérés par les établissements. La mission formule enfin, dans une quatrième partie, dix propositions susceptibles d’améliorer et de sécuriser les modalités d’accueil, de gestion et de formation des contractuels en EPLE.

  • Les semaines de l'engagement lycéen
    Précédant le rapport sur les "dispositifs destinés à favoriser la vie lycéenne", cette note d'étape s'attarde sur les "semaines de l'engagement lycéen" qui se sont tenues dans tous les lycées du 30 septembre au 18 octobre 2013, avec leurs trois volets de projets citoyens, de formation des élèves et d'élection par ceux-ci de leurs délégués aux conseils pour la vie lycéenne. L'observation concrète de cet événement circonscrit, institué par une circulaire parue moins d'un mois auparavant, ne se limite pas à son effet sur la participation électorale ; elle met au jour les principaux ressorts, la place des divers acteurs et un certain nombre de blocages de la "vie lycéenne" dans le fonctionnement concret des établissements. C'est un paysage très disparate qui se dessine, autant du point de vue de la dynamique des projets que du point de vue de l'exercice d'une "démocratie lycéenne". Les constantes dégagées incitent cependant, avant la mise en place d'un "acte II de la vie lycéenne", à assurer la mise en œuvre effective de son acte I.

  • Évaluation du dispositif expérimental "ABCD de l'égalité"
    L’inspection générale de l’éducation nationale a été chargée de l’évaluation du dispositif expérimental "ABCD de l’égalité". Copilotée par les ministères de l’éducation nationale et des droits des femmes, cette opération visait à "susciter une évolution positive des attitudes des enseignants et des élèves des deux sexes" conformément aux engagements arrêtés par la "convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif" valant pour la période 2013-2018. Le bilan de la mise en place dans les académies est accompagnée d’une analyse du phénomène de contestation auquel a donné lieu ce dispositif expérimental ; des préconisations sont faites en vue d’une généralisation qui soit celle d’une éducation pour l’égalité des droits entre filles et garçons.

  • Le dispositif "plus de maîtres que de classes"
    Le dispositif "plus de maîtres que de classes" a été instauré par la circulaire du 18 décembre 2012. La loi pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 disposait qu’une partie des 7 000 emplois qu’elle prévoyait de créer lui serait consacrée. Le dispositif donne la possibilité d’affecter, sur la base d’un projet pédagogique, un enseignant supplémentaire dans une école ou un groupe scolaire. Il permet ainsi de mettre en place de nouvelles modalités d’organisation pédagogique pour aider les élèves les plus en difficulté à progresser. La mission des inspections générales s’est déroulée en deux temps. Elles ont d’abord observé les conditions d’installation du dispositif au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2013-2014, puis elles se sont consacrées, à partir du mois de janvier 2014, à l’étude des pratiques pédagogiques qui en ont découlé.

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

CAFÉ DES PARENTS

Faites nous part de vos suggestions, posez vos questions, participez à un café des parents !

education.gouv.fr/
cafedesparents

Le ministère chargé de la santé vous informe

Toutes les informations sur la maladie à virus Ebola
www.ebola.sante.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

 
À la une
Suivez-nous