Toute l'actualité

Mouvement de rectrices et recteurs d'académie : vers une plus grande parité
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 02/03/2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Sur proposition de la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, sept nominations de rectrices et de recteurs sont intervenues en Conseil des ministres, ce jour (académies de Corse, Guyane, Martinique, Poitiers, Rennes, Réunion et Strasbourg). Trois concernent des femmes et quatre des hommes, sur des fonctions précédemment occupées par une femme et six hommes.

  • Mme Sophie Bejean, professeur des universités, est nommée rectrice de l’académie de Strasbourg ;
  • Mme Anne Bisagni Faure, inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche de 1ère classe, est nommée rectrice de l’académie de Poitiers ; 
  • M. Thierry Terret, recteur de l’académie de la Réunion, est nommé recteur de l’académie de Rennes ; 
  • M. Vêlayoudom Marimoutou, professeur des universités, est nommé recteur de l’académie de la Réunion ; 
  • M. Philippe Lacombe, recteur de l’académie de la Guyane, est nommé recteur de l’académie de Corse ; 
  • M. Youssoufi Touré, professeur des universités, est nommé recteur de l’académie de la Guyane ; 
  • Mme Béatrice Cormier, inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche de 1re classe, est nommée rectrice de l’académie de la Martinique.

Ces nouvelles nominations s’inscrivent dans un mouvement initié en 2012 et amplifié depuis, avec aujourd’hui, 13 rectrices et 17 recteurs à la tête des 30 académies, contre 9 rectrices et 21 recteurs avant la nomination de Vincent Peillon au ministère.
Pour rappel, le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a arrêté, en lien avec le ministère des droits des femmes, une feuille de route en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les administrations publiques, déclinée dans un plan 2013-2017 intitulé "l'État exemplaire".
Des objectifs chiffrés et progressifs de nominations de femmes ont été fixés pour le haut encadrement  par la loi du 12 mars 2012 et le décret du 30 avril 2012 relatifs aux modalités de nominations équilibrées dans l’encadrement. Pour y parvenir, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche mène une politique des ressources humaines globale pour mieux promouvoir les perspectives de carrière des femmes et leur accès aux postes d’encadrement. Une démarche de revue de l’encadrement a été engagée pour disposer d’une connaissance plus approfondie des viviers de recrutement.

Cette politique volontariste en matière de nomination aux emplois d’encadrement supérieur, particulièrement s’agissant des emplois à la discrétion du gouvernement (recteurs, rectrices et directeurs, directrices d’administration centrale), vise à atteindre par anticipation les objectifs fixés par la loi en 2012.

Télécharger la liste des recteurs et des rectrices d'académie

Mise à jour : mars 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale