Toute l'actualité

Najat Vallaud-Belkacem rappelle que sa stratégie nationale pour les langues vivantes constitue un pilotage inédit de l'enseignement des langues vivantes étrangères et régionales sur l'ensemble du territoire
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 31/01/2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Faisant suite aux déclarations polémiques de François Bayrou sur les classes bilangues, Najat Vallaud-Belkacem tient à rappeler que sa stratégie nationale pour les langues vivantes constitue un pilotage inédit de l’enseignement des langues vivantes étrangères et régionales sur l'ensemble du territoire, autour des principes de cohérence des parcours linguistiques de l’école jusqu’au lycée, et de diversité de l’offre linguistique proposée, pour donner à tous les élèves les mêmes chances de réussite.

Comme la ministre l'avait annoncé lors de la présentation de la réforme du collège au printemps 2015, les dispositifs bilangues de continuité, pour les élèves ayant étudié une autre langue que l'anglais en primaire, sont tous maintenus. Les classes bilangues de contournement, qui créent des inégalités entre collégiens, sont au contraire supprimées dans un contexte où l'apprentissage des langues vivantes est par ailleurs rendu plus précoce pour tous les élèves.

Cette règle vaut pour tout le territoire et, sur tout le territoire, un effort a été produit et continuera à être produit, par les recteurs et les rectrices d’académie pour développer la diversité linguistique dès le primaire et donc développer les dispositifs bilangues de continuité au collège. Si l'effort est important dans l'académie de Paris (+102 écoles proposant l'apprentissage d'une autre langue que l'anglais à la rentrée 2016), il l'est encore davantage dans l'académie d'Amiens par exemple (+201 écoles). Et dans l’académie de Strasbourg, 936 écoles proposent un enseignement de l’allemand. Alors que la situation qui prévalait jusqu'alors révélait des inégalités territoriales dont M. Bayrou ne s'était jamais ému, les nouvelles cartes académiques des langues, arrêtées dans le cadre national fixé par Najat Vallaud-Belkacem, contribuent au contraire à rétablir une égalité entre académies pour donner à tous les élèves les mêmes chances de réussite.

S'agissant des appels à l'égalité de M. Bayrou, dont l'immobilisme et l'absence de politique éducative ont contribué à créer les difficultés que l’École connaît aujourd'hui, chacun garde en mémoire sa tentative ratée de privilégier l'enseignement privé.

La Refondation de l'école engagée depuis 2012 vise non seulement à améliorer l'apprentissage des savoirs fondamentaux, mais aussi à réduire les inégalités que M. Bayrou et ses amis ont aggravées.

En savoir plus
Page à consulter

Stratégie langues vivantes
Najat Vallaud-Belkacem a présenté, vendredi 22 janvier 2016, la future carte académique et les nouveaux programmes d’enseignement des langues vivantes, qui entreront en vigueur à la rentrée 2016. La ministre souligne que "dans une époque marquée par la mondialisation, la connaissance des langues vivantes s’impose non seulement en termes d’insertion professionnelle et de compétences nécessaires pour aborder le monde d’aujourd’hui, mais aussi pour s’inscrire dans une vision d’ensemble qui transcende les frontières géographiques et nationales".
Stratégie langues vivantes

Mise à jour : février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE