École numérique

Plan numérique : appel à projets "Collèges numériques et innovation pédagogique"

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Après une première année d’expérimentation menée dans 600 collèges et écoles, le plan numérique se déploie en 2016 afin de doter progressivement tous les collégiens d’équipements et de ressources pédagogiques numériques d’ici la rentrée 2018. S'appuyant sur l'ambition partagée des académies et des collectivités, le ministère met à disposition des départements un guide pratique pour l'élaboration des projets numériques communs à travers l'appel à projets « collèges numériques et innovation pédagogique ». 

Collèges numériques

 

La révolution numérique transforme profondément notre monde. Elle offre à l’École, pour la première fois, la possibilité de changer les conditions de la réussite des élèves, de réduire les inégalités et finalement de lutter contre l’échec scolaire. La transformation de l’École avec le numérique est engagée, tous les acteurs sont mobilisés, mais aujourd’hui il faut aller plus loin pour accélérer et amplifier l’adaptation de notre système d’éducation et de formation. Les retours d’expérience des premiers collèges « connectés » nous y engagent fortement. 

C’est une mobilisation à laquelle vous, élus des conseils départementaux avec qui nous construisons le service public du numérique pour l’éducation, devez pleinement participer, aux côtés du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du secrétariat d’État au numérique, du Commissariat général à l’investissement, ainsi que du monde économique. 

Tous ensemble nous voulons construire un enseignement qui offre à nos élèves de 5e, dès cette rentrée 2016, un environnement de travail repensé : dans un collège rénové, mettant en oeuvre les nouveaux programmes et disposant de ressources numériques innovantes, utilisées par des enseignants formés au numérique. 

Le ministère met en place un large dispositif de formation et mobilise ses ressources numériques, pédagogiques et financières pour relever ce défi sur les trois prochaines années. C’est avec vous, élus des départements 

que nous devons penser ce déploiement et l’organiser, en prenant en

compte votre engagement passé, vos ambitions et les besoins de vos territoires. C’est avec vous que nous pourrons offrir aux élèves et à leur famille un service numérique nouveau et plus efficace pour la réussite scolaire. 

Grâce à cette dynamique, nous mobilisons aussi l’innovation et l’expérimentation avec l’appui de la recherche afin, progressivement, de valider les démarches et initiatives des équipes de terrain dans les établissements, dans leur environnement. 

Autorités et services académiques sont à vos côtés pour accompagner et examiner les projets des équipes pédagogiques des collèges. J’ai la certitude que vous partagez avec moi ce haut niveau d’exigence dans cette société numérique qui est aujourd’hui celle des élèves. Nul doute que nous réussirons cette transformation portée par l’ensemble des pouvoirs publics. 

Cet investissement qui se prépare dès aujourd’hui est détaillé dans toutes ses dimensions au sein de ce document. C’est une base pour votre discussion au niveau local puisque les projets que nous attendons doivent être ceux des territoires. 

Vous pouvez compter sur mon engagement total pour la réussite des projets que vous mettrez en place dans un partenariat de confiance avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur 

et de la Recherche

 
 
Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur 

et de la Recherche

Pourquoi faire le choix du numérique éducatif ?



10 raisons de mettre en oeuvre et développer le numérique éducatif dans les territoires


1. Il est au service de la réussite éducative via le renforcement de l’apprentissage des savoirs fondamentaux :

  • Le numérique éducatif est adapté pour faire de la pédagogie différenciée qui est au coeur de la réforme du collège.
  • Le développement rapide des technologies numériques ouvre une grande opportunité pour faire évoluer le système éducatif et améliorer l’efficacité des apprentissages.
  • Il offre de nouvelles modalités d’évaluation des élèves, plus constructives et positives.
  • Il favorise l’interactivité, la collaboration et la créativité, et stimule l’engagement personnel de l’élève dans sa démarche d’apprentissage. 

2. Il est un levier majeur pour réduire les inégalités scolaires, culturelles et sociales : 

  • Il permet aux enseignants d’adapter plus facilement leur enseignement à la diversité et aux besoins de chaque élève.
  • Il donne accès à chacun à des contenus éducatifs et culturels de qualité, dans le cadre de l’École ou à distance.

3. Il est facteur d'émancipation et pose les bases d'une citoyenneté numérique :

Chaque élève doit être initié à l’utilisation des services et outils numériques et formé à la compréhension des concepts et processus de l’informatique : favoriser un usage personnel responsable des réseaux sociaux et des services numériques. Il les prépare également à maîtriser les nouveaux modes de communication en usage dans la société.

4. Il favorise l'implication des familles dans le parcours éducatif de leurs enfants :

Le numérique éducatif améliore la relation entre l’École et les familles (environnement numérique de travail, équipement mobile, etc.).

5. Il facilite une politique d'inclusion des enfants en situation de handicap :

Le numérique permet de mieux répondre aux besoins des élèves en situation de handicap par la prise en compte individualisée des besoins spécifiques et la différenciation des pratiques pédagogiques. Il facilite également pour les élèves et les enseignants l’accès à des ressources pédagogiques adaptées.

6. Il participe à la lutte contre l'échec scolaire et renforce les politiques locales de lutte contre le décrochage scolaire (prévention et remédiation) :

Le numérique éducatif permet de mieux détecter les risques de décrochage et donner des outils de remédiation aux enseignants.

7. Il favorise les stratégies concertées dans le cadre du développement numérique d'un territoire :

  • Le numérique impulse des coopérations entre les collectivités territoriales et l’État.
  • Il permet une consolidation des relations entre tous les partenaires du numérique éducatif (associations d’élus, ministères, industriels, associations de parents d’élèves, universités, etc.).
  • Il encourage une complémentarité entre scolaire et périscolaire.

8. Il constitue un facteur d'attractivité du territoire et des établissements scolaires :

Il permet à chaque département de porter un projet numérique qui répond aux besoins des élèves et aux attentes de leur famille. Il assure le développement et l’innovation dans les territoires.

9. Le numérique éducatif est un facteur de renforcement du lien École / entreprise :

Les compétences numériques sont indispensables à la jeunesse, pour lui permettre de vivre et de travailler dans la société de la connaissance et se préparer aux emplois dedemain.

10. Il ouvre droit à un partenariat et un financement de l'État :

Un partenariat durable construit avec l’État pour la période 2016-2018 :
1 euro investi dans les équipements individuels mobiles par les collectivités = 1 euro versé par l’État ainsi qu’une dotation supplémentaire de 30 euros par élève pour l’acquisition de ressources supplémentaires.
 

Chiffres-clés :

 Quelques enseignements tirés de la mise en place des collèges connectés
(étude « Collèges connectés » conduite par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère en janvier 2015).

Selon les élèves, lorsqu’une séance d’apprentissage intègre des outils numériques :

Chiffres-clés

Numérique éducatif, qu’en pensent les Français ?

Pour 75 % des Français, le développement du numérique permettra de redonner le goût de l’apprentissage en modernisant les pratiques pédagogiques.
(sondage Odoxa - Syntec / Le Parisien février 2015)

70 % des Français jugent la France en retard par rapport aux autres pays développés en matière de numérique à l’École.
(sondage Odoxa - Syntec / Le Parisien février 2015)



Les apports du numérique éducatif, retours d'expériences sur le terrain

Témoignage de Jean-Claude Pons, principal du collège Fontreyne de Gap (O5) :

« Le collège de Fontreyne expérimente depuis la rentrée 2014 un projet de " Tablettes connectées " en partenariat avec les chercheurs de l’Institut français de l’éducation (Ifé). Nous avons pu observer que ce dispositif favorise les innovations organisationnelles et pédagogiques. Les principaux apports concernent l’individualisation des parcours et la dynamique créées en particulier pour les élèves les plus en difficulté, mais aussi une plus grande efficacité de l’évaluation des élèves par l’exploitation des traces écrites ou orales enregistrées. Enfin nous notons une évolution positive de la gestion de la classe et de la relation élèves-enseignants, qui s’accompagne de nouvelles coopérations entre enseignants et d’une nouvelle dynamique de travail en équipe. »

Témoignage de Fabien Bazin, maire de Lormes (58), président de Nièvre Numérique, vice-président du conseil départemental de la Nièvre :

 « L’ accès aux savoirs à l’École passe par la voix, l’écriture, les livres et l’enseignant. Aux outils éducatifs traditionnels s’ajoutent désormais les écrans connectés interactifs. Confier des tablettes aux élèves leur permet d’accéder à plus de connaissances, de nourrir leur curiosité, de partager leurs travaux, d’innover dans la production de leurs résultats. L’intuitivité et la créativité dont ils font preuve dès le plus jeune âge avec des tablettes sont révélatrices de leurs capacités à produire et à apprendre avec les nouvelles technologies. J’en ai pour preuve la qualité des productions des enfants en classe de maternelle. Les résultats de ces jeunes sont exemplaires et doivent lever les réticences à leur confier ces terminaux connectés avec, bien sûr, l’enseignant à leurs côtés pour les guider dans leurs apprentissages. »

Témoignage d'Odile Comte, principale du collège Jas-De-Bouffan d'Aix-en-Provence (13) :

À Aix-en-Provence, le numérique permet de tisser des liens entre le collège Jas de Bouffan, les associations et la vie du quartier.

« Du 30 novembre au 5 décembre 2015, à l’occasion des 40 ans du quartier du Jas de Bouffan, à l’initiative de l’association Anonymal et de l’Association départementale pour le développement des actions de prévention des Bouches-du-Rhône (Addap 13), six structures ont travaillé ensemble pour monter un projet innovant : NumeriJas. La Maison du numérique, l’Association fondation étudiante pour la ville (Afev), l’École des parents, le Point accueil écoute jeunes, l’Addap 13, travaillent déjà en étroite collaboration avec le collège.
Il nous est apparu primordial de nous intégrer dans ce projet pour trois raisons essentielles :

  • notre établissement est un collège préfigurateur du numérique ;
  • les parents du quartier ont souvent des difficultés à s’ouvrir au numérique et à s’approprier les outils permettant d’accéder aux services dématérialisés ;
  • ce collège fait partie intégrante du quartier et accueille la très grande majorité de ses élèves.

Ce projet propose, à l’attention de tous les habitants, des conférences, des ateliers, des expositions, pour s’informer sur le bon usage des écrans et les risques d’un usage excessif, pour appréhender l’accès au logiciel de vie scolaire pour les parents des collégiens, pour s’informer sur les risques de la cyberdépendance et sur un usage responsable des réseaux sociaux, et enfin pour se rencontrer, échanger, etc. ».



Le choix du numérique éducatif s'inscrit dans un mouvement international

Nous observons depuis quelques années, au plan international, que les usages des outils numériques dans l’éducation ont nettement progressé et qu’ils sont aujourd’hui utilisés dans pratiquement tous les pays. Les pays de l’Europe du Nord, notamment, ont fortement investi dans la formation aux outils et usages numériques de leurs enseignants. Ils sont ainsi convaincus à plus de 70 % des atouts du numérique dans les apprentissages des élèves. La France fait le choix résolu de préparer elle aussi ses enfants aux défis économiques et sociétaux de demain en investissant de manière ambitieuse le champ du numérique éducatif.

Ainsi, les compétences numériques sont intégrées dans les nouveaux programmes applicables à partir de la rentrée 2016 du primaire à la terminale.




Généraliser le plan numérique dans les territoires : une stratégie commune



Depuis la rentrée 2015, 600 collèges et écoles pilotes se sont déjà engagés dans le plan numérique éducatif. Pour permettre à de nouveaux collèges et écoles d’en bénéficier également, l’appel à projets 2016 « Collèges numériques et innovation pédagogique » a été lancé en novembre 2015.



Un appel à projets pour 2016 "Collèges numériques et innovation pédagogique" pour une ambition partagée au service des élèves

Ce qu'il faut retenir :

Un plan global associant la refonte des programmes scolaires, la formation des personnels, la mise à disposition de ressources pédagogiques et d’équipements numériques nécessaires pour la réalisation de projets pédagogiques et éducatifs cohérents et partagés.

Un objectif : développer les usages du numérique à l’École et autour de l’École en dotant de ressources pédagogiques numériques et d’équipements 40 % des classes de 5e à la rentrée 2016.

Des projets sélectionnés sur trois critères fondamentaux : 

  • la qualité et la pertinence des projets pédagogiques et éducatifs proposés par les établissements ;
  • la qualité de la stratégie commune mise en place par l’État et le département ;
  • la capacité d’essaimage sur tout le territoire avec le collège en tête de pont d’un écosystème numérique.




Calendrier de la mise en oeuvre dans les territoires



Refonte des programmes

La compétence numérique est intégrée dans tous les nouveaux programmes qui entreront en vigueur à la rentrée 2016 :

  • l’éducation aux médias et à l’information fait partie de tous les cursus ;
  • les élèves sont initiés à la programmation en classe de 5e ;
  • le numérique est partie intégrante des nouveaux programmes dans toutes les disciplines, en particulier en français et en mathématiques.



Formation des équipes pédagogiques et éducatives aux nouveaux usages pédagogiques

Pour accompagner le déploiement du plan numérique, un effort exceptionnel de formation des enseignants et des cadres est assuré (24 millions d’euros sur 3 ans) :

  • trois jours de formation au et par le numérique à destination de tous les enseignants de collège ;
  • formation des inspecteurs et des chefs d’établissement ;
  • des ressources numériques disponibles sur la plateforme de formation continue du ministère et le développement de cours en ligne (Moocs) sur le portail France université numérique qui accompagnent et renforcent cet effort de formation présentielle.

Quatre axes prioritaires :

  • sensibilisation et formation des chefs d’établissement et des inspecteurs ;
  • réforme du collège : l’apport du numérique dans l’organisation et les programmes ;
  • culture numérique : éducation aux médias et à l’information, usages responsables ;
  • enseignement de l’informatique.

Calendrier prévisionnel :

  • avant fin 2015 : formateurs – encadrement – personnes ressources pour le numérique (niveaux académique, départemental, circonscription et établissements) ;
  • à compter de janvier 2016 : équipes enseignantes (formations en établissements, bassins et circonscriptions).

Modalités de formation :

Pour les chefs d'établissement, les corps d'inspection et les formateurs :

  • des séminaires académiques pour présenter des usages pédagogiques du numérique, favoriser les échanges de bonnes pratiques, complétés par des formations hybrides et la participation à des plans nationaux de formation.

Pour les équipes pédagogiques et éducatives :

  • des formations au sein des établissements (préparation du projet numérique, prise en main des outils attribués, conception de séquences pédagogiques propres aux disciplines et aux activités pluridisciplinaires, etc.), des bassins ou des réseaux d’établissement ;
  • des formations par le numérique, qui permettent aussi de sensibiliser les enseignants aux potentialités des outils et des ressources numériques. Le dispositif de formation hybride M@gistère a permis de former 250 000 enseignants en 2014-2015 ; 150 parcours de formation sont aujourd’hui proposés, dont une centaine produits et mutualisés dans les académies.



La mise à disposition de nouvelles ressources pédagogiques numériques

Lancement de l’appel à projets « ressources numériques pédagogiques pour les 3e et 4e cycles » :

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé une série d’appels d’offres pour mettre à disposition gratuitement, des enseignants et des élèves des collèges et des écoles, des ressources numériques pédagogiques couvrant l’ensemble du programme des cycles 3 et 4 à la rentrée 2016 (du CM1 à la 3e). Ces banques de ressources offriront des contenus nombreux et variés ainsi que des services numériques complémentaires des manuels scolaires et permettront aux enseignants de développer les usages du numérique avec leurs élèves. Ces ressources seront mises gratuitement à disposition pour une durée de trois ans.

La création d’un portail de recherche et de présentation des ressources numériqueS pour l’École par Canopé (rentrée 2016) :

Il s’agit d’une plateforme qui permettra la découverte, le choix et la diffusion des ressources numériques pédagogiques des éditeurs, des distributeurs et des enseignants. Les ressources numériques contenues sont spécifiquement conçues pour les enseignants et les élèves à des fins d’apprentissage, en lien avec les programmes et référentiels de l’éducation nationale. Des fonctions de recommandation et d’accès aux familles seront prévues.

Éduthèque (www.edutheque.fr) :

Éduthèque est un portail en accès réservé pour tous les enseignants du 1er et du 2nd degrés qui offre un accès gratuit à des milliers de ressources numériques pédagogiques d’une vingtaine de grands établissements publics culturels et scientifiques (le Louvre, la BNF, l’Inserm, le CNRS, la Philharmonie, les IGN, etc.), structurées en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Éduthèque est un service qui autorise une utilisation de ces ressources (images, vidéos, fichiers audio, animations, services, textes, maquettes et animations 3D), en ligne ou en téléchargement, pour faciliter la construction de documents pédagogiques et le travail avec les élèves.



Un partenariat pour apporter aux élèves un équipement et des ressources numériques adaptés aux nouveaux usages pédagogiques 

Pour chaque euro investi par votre département dans l’équipement individuel mobile des élèves, l’État met 1 euro :

  • équipement individuel mobile : une subvention maximale de 190 euros par élève (montant plafonné à 380 euros par élève) ;
  • par exception, et s’il s’agit d’une démarche transitoire, une subvention plafonnée à 4 000 euros maximum par classe mobile (50 % d’un montant de dépense plafonné à 8 000 euros) à raison d’une classe mobile par division de 5e.

De plus, L’État assure 100 % de la prise en charge de l’équipement des enseignants, soit 380 euros par enseignant (montant plafonné).

Enfin, les établissements retenus perçoivent de l’État une dotation annuelle de 30 euros par élève et par enseignant équipés afin d’acquérir des ressources pédagogiques numériques adaptées à leur projet.




La FAQ




Comment articuler le plan numérique avec les investissements déjà réalisés ?

Chaque territoire pourra adapter le rythme de déploiement du plan numérique au contexte, avec pour objectif l’équipement des élèves au premier trimestre de l’année scolaire 2016 - 2017. Il est convenu que les projets déjà existants puissent être poursuivis et amplifiés grâce au partenariat renforcé entre l’État et les collectivités.
Les complémentarités entre les matériels déjà existants et les nouveaux équipements mobiles individuels déployés sont réelles et doivent être recherchées (PC portables, dispositifs collectifs de visualisation interactive comme les vidéoprojecteurs et les tableaux numériques interactifs, etc.).
Il est utile de valoriser, dans le choix commun des établissements, ceux où la dynamique existe, et ceux où un projet e-Fran « espaces de formation, de recherche et d’animation numériques » a émergé : par exemple à l’occasion des projets numériques innovants déjà mis en place dans le département ou de la mise en place d’un projet de démonstration des apports du numérique éducatif pour les apprentissages, associant tous les acteurs (e-Fran).


Quelle adaptation des bâtiments scolaires aux nouveaux usages pédagogiques ?

Les collèges doivent disposer, au moment du déploiement des équipements mobiles individuels, d’un débit Internet d’au moins 10Mb/s couplé à des installations électriques et réseaux (bornes Wi-Fi, serveur, etc.) permettant l’usage des équipements des élèves et l’accès aux ressources pédagogiques dans les salles de classes concernées, ainsi que des dispositifs collectifs de visualisation interactive (vidéoprojecteurs, tableaux numériques interactifs, etc.) dans ces mêmes salles dont l’éclairage devra être adapté.


Wi-Fi : quels risques en milieu scolaire ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans son rapport d’expertise intitulé « Radiofréquence et santé » ne stipule aucune précaution particulière ni de recommandations concernant le Wi-Fi, notamment en ce qui concerne les enfants. Le Wi-Fi rayonne en moyenne 10 fois moins à sa puissance maximale qu’un téléphone mobile et, s’agissant des bornes qui peuvent être installées dans un coin de la classe (voire en hauteur), l’Anses rappelle que le champ électromagnétique est encore 10 fois moindre aux environs d’un mètre pour devenir rapidement négligeable en s’éloignant davantage. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche recommande toutefois aux enseignants d’éteindre les bornes Wi-Fi dans les classes lorsqu’elles ne servent pas pour les activités pédagogiques.

Le référentiel Wi-Fi apporte aux différents acteurs du numérique éducatif les éléments à prendre en compte lors de la mise en place du Wi-Fi en établissement et école, afin de les aider à obtenir une infrastructure fiable et adaptée aux usages. Les documents sont accessibles sur le site Eduscol.


Quel équipement mobile individuel choisir pour mes collégiens ? Et ensuite quelle procédure d'achat mettre en place ?

Le choix des équipements mobiles doit se faire en concertation avec les académies et les établissements pour en définir les principales caractéristiques en tenant compte des préconisations faites dans le guide référentiel Carmo. S’agissant ensuite de la procédure d’achat, le département a deux options possibles, soit lancer lui-même un marché par un appel d’offres, soit passer par l’intermédiaire de l’Ugap qui propose plusieurs offres d’appareils de différents constructeurs.


Qui choisit au final la liste des collèges éligibles au plan numérique ?

Au niveau de chaque département, le recteur et le président du conseil départemental dressent ensemble une liste ordonnée des collèges candidats tenant compte des contextes territoriaux et de la qualité des projets mis en place par les chefs d’établissements et les équipes éducatives.
Ensuite, chaque académie transmet ces listes départementales au ministère.
Enfin, une commission nationale examine les candidatures et statue.
L’Assemblée des départements de France y sera associée.



En savoir plus
Pages à consulter

Plan numérique pour l'éducation : 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015
Communiqué de presse du 7 mai 2015

Collèges connectés : soixante-douze établissements pilotes pour développer les usages pédagogiques du numérique
Information du 21 novembre 2014

École numérique

  • Des services pour les enseignants, les élèves et leurs parents
  • Le numérique au service de l'École
  • L'actualité du numérique en vidéo
  • Suivez l'actualité #EcoleNumerique sur Twitter
  • etc.

École numérique

Mise à jour : janvier 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE