Toute l'actualité

Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem sur les projets de programmes présentés par le Conseil supérieur des programmes
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 24/04/2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les  projets de programmes présentés par le Conseil supérieur des programmes suscitent des débats et des prises de position d’autant plus légitimes qu’ils sont justement dans une phase de consultation auprès des enseignants, qui ne s’achèvera que le 12 juin prochain.

Dans un contexte national qui invite à la responsabilité et afin d’éviter les polémiques inutiles, je tiens à rappeler et indiquer les éléments suivants.

Tout d’abord, les projets de programmes n’engagent à ce stade que le Conseil supérieur des programmes, instance ouverte à la représentation nationale et sociale composée de 18 membres représentant la diversité de la société française, dont 3 députés et 3 sénateurs de différentes sensibilités politiques. A l’issue de la consultation des enseignants, je saisirai le Conseil supérieur des programmes pour qu'il fasse évoluer ses projets initiaux, tant sur la forme pour veiller à leur clarté et à leur lisibilité, que sur le fond là où c’est nécessaire.

A cet égard, si je tiens à saluer la qualité du travail du Conseil supérieur des programmes qui rétablit une logique chronologique dans le projet des programmes d’histoire, je souhaite dès à présent lever toute ambiguïté sur la place et les modalités de l’enseignement laïque des faits religieux.

Conformément aux orientations que j’ai annoncées dans le cadre de la mobilisation de l’école pour les valeurs de la République, l’enseignement laïque des faits religieux sera renforcé dans les nouveaux programmes d’histoire.

Ainsi, dans le projet de programmes du cycle 3 (CM1-CM2-6e), pour l’année de 6e, le thème obligatoire consacré à  « L’Empire romain dans le monde antique » prévoit l’étude des débuts du christianisme.

Dans le projet de programmes du cycle 4 (5e-4e-3e), l’histoire du fait religieux complète et approfondit ce qui a été fait en classe de 6e, avec notamment le thème obligatoire en 5e intitulé « Société, Eglise et pouvoir politique dans l’Occident chrétien : XIe-XVe siècles ».

Par ailleurs, le projet de programmes de 4e prévoit l'étude de la Révolution française comme celle de l'époque des Lumières au sein du thème obligatoire consacré à l’Europe et au Monde XVIIe – XIXe siècles, qui inclut  les « Sociétés et cultures au temps des Lumières ».

Enfin, l'étude de l'islam, de l'esclavage, des génocides, de la colonisation et de la décolonisation sont au programme d'histoire au collège aujourd'hui et le resteront demain. Ainsi, l’actuel programme de 5e s’ouvre « par la découverte de la naissance de l’islam (fait religieux) et de l’islam médiéval (civilisation) » ; l’étude des traites négrières et de l’esclavage, celle des conquêtes coloniales, sont  au programme d’histoire de 4e, et le génocide des Juifs et des Tziganes et l’indépendance des colonies sont au programme d’histoire de 3e.

Ces éléments sont bien éloignés de présentations volontairement polémiques qui ne visent qu’à politiser un enjeu essentiel, celui de la transmission de notre histoire commune et du récit national, qui exige que le consensus le plus large soit recherché. C’est dans cet esprit que j’arrêterai les programmes définitifs, après la consultation des enseignants et une nouvelle saisine du Conseil supérieur des programmes.

En savoir plus
Pages à consulter

Collège : mieux apprendre pour mieux réussir

  • Renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques
  • Tenir compte des spécificités de chaque élève pour permettre la réussite de tous
  • Donner aux collégiens de nouvelles compétences adaptées aux monde actuel
  • Faire du collège un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté, une communauté où l'expérience individuelle et l'activité collective sont privilégiées
  • Mettre fin à la ghettoïsation des collèges

Le collège 2016 : faire réussir tous les élèves - Dossier de presse du 11 mars 2015

Mieux apprendre pour mieux réussir : les points-clés du collège 2016
Programmes, pratiques d'enseignement et organisation pédagogique : comprendre les axes d'amélioration mis en œuvre pour un meilleur collège dès la rentrée scolaire 2016.
Les points-clés du collège 2016

Consultation sur les programmes du collège
La loi sur la refondation de l’école de la République a placé le contenu des enseignements au cœur des ambitions de la réforme. Afin de recueillir les avis et réactions sur les propositions du Conseil supérieur des programmes, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ouvre un cycle de consultations nationales qui s’étendra tout au long de l’année scolaire 2014-2015. La consultation des programmes du collège se déroule du 11 mai au 12 juin 2015.
Les projets de programmes du collège en consultation du 11 mai au 12 juin 2015 
Le Conseil supérieur des programmes

Mise à jour : avril 2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE