Toute l'information sur l'éducation prioritaire

  • Les principes de la refondation de l'éducation prioritaire
  • Un ensemble de 14 mesures-clés qui bénéficient prioritairement aux écoles et établissements accueillant les élèves les plus défavorisés
  • L'éducation prioritaire à la rentrée 2015
  • Éducation prioritaire : un site national de référence

L'éducation prioritaire

Toute l'actualité

La nouvelle répartition académique de l'éducation prioritaire

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

La nouvelle éducation prioritaire, c’est une nouvelle carte des réseaux pour que ce soient les territoires qui en ont le plus besoin qui bénéficient de cette refondation. À la rentrée 2014, 102 REP+ préfigurent la nouvelle politique d'éducation prioritaire. Najat Vallaud-Belkacem, ministre chargée de l'Éducation nationale, a annoncé la répartition académique des 350 Rep+ et des 732 Rep pour la rentrée 2015, au cours d'un déplacement le mardi 23 septembre 2014.

 

La nouvelle éducation prioritaire

 



102
REP+ préfigurateurs, aujourd’hui.
1 082 réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+) à la rentrée 2015.

La nouvelle éducation prioritaire se dessine.

Mes ambitions sont fortes.

La nouvelle éducation prioritaire, c’est plus de moyens humains et financiers au service de la réussite de tous les élèves, une pédagogie repensée, une école plus accueillante pour les parents.

La nouvelle éducation prioritaire, c’est une nouvelle carte des réseaux pour que ce soient les territoires qui en ont le plus besoin qui bénéficient de cette mobilisation exceptionnelle.

La nouvelle éducation prioritaire, c’est plus de justice sociale.

Il n’y pas de fatalité à ce que l’école française soit la plus inégalitaire d’Europe. Je mettrai toute mon énergie à apporter des réponses aux élèves les plus fragiles. Car ce sont eux qui ont le plus besoin de l’école de la République.

Plus équitable, l’école sera aussi plus performante. Et plus conforme à l’idéal républicain.



Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

 



 
 

Programme de la visite à Sedan - mardi 23 septembre 2014

  • 10h - Arrivée de Najat Vallaud-Belkacem au collège Le Lac de Sedan
  • 10h30 - Visite de deux classes, co-enseignement histoire-géographie/anglais et mathématiques/anglais, échanges avec les enseignants et les élèves
  • 11h - Table ronde avec des parents d’enfants de moins de 3 ans scolarisés
  • 11h30 - Temps de travail avec les équipes enseignantes : travail en réseau, interdisciplinarité, décloisonnement
  • 12h - Point presse au CDI
  • 12h30 - Déjeuner au restaurant scolaire

La nouvelle carte de l’éducation prioritaire, ambition et calendrier

Une carte qui ne reflétait plus la réalité des difficultés sociales et scolaires

La carte actuelle de l’éducation prioritaire, fruit d’une juxtaposition sans cohérence de dispositifs, ne reflète pas la réalité sociale de nos écoles et de nos établissements.

Des écoles et des collèges accueillent aujourd’hui de ce fait des populations qui se sont progressivement fragilisées sans bénéficier des moyens d’accompagner les
élèves qu’offre le classement en éducation prioritaire.

Une nouvelle carte établie à partir de critères transparents

Une seule ambition a guidé l’élaboration de la nouvelle carte : aller vers plus de justice sociale.

La répartition des réseaux d’éducation prioritaire entre les académies a été construite sur la base de critères objectifs pour que l’éducation prioritaire soit fondée sur un périmètre cohérent avec la difficulté sociale et scolaire.

C’est l’indice social créé par la DEPP qui est utilisé. Il est calculé sur la base de 4 paramètres de difficulté sociale dont on sait qu’ils impactent la réussite scolaire : taux de PCS défavorisées, taux de boursiers, taux d’élèves résidant en zone urbaine sensible, taux d’élèves en retard à l’entrée en 6e. Il permet ainsi de classer l’ensemble des collèges sur une échelle de difficulté sociale.

La répartition académique de la nouvelle éducation prioritaire est ainsi conforme et proportionnée aux difficultés socio-économiques de chaque académie. Elle renforcera encore davantage les moyens alloués aux réseaux les plus difficiles, sans fragiliser les autres. Cette nouvelle carte garantit ainsi un juste équilibre entre les territoires.

Une carte convergente avec celle de la politique de la ville

Les ministères de l’Éducation nationale et de la Ville ont travaillé en étroite collaboration pour la définition de leurs cartographies respectives.

Convergence ne signifie toutefois pas équivalence. Les indicateurs utilisés par l’Éducation nationale, notamment le taux de boursiers et le taux de PCS défavorisées, sont mieux corrélés aux résultats scolaires que le revenu médian du secteur, indicateur utilisé par la ville pour déterminer les quartiers prioritaires.

Un quartier connaissant une importante part de personnes âgées aux faibles revenus pourra donc faire partie des futurs quartiers prioritaires de la ville, sans que son collège ou ses écoles ne soient en éducation prioritaire.

Les prochaines étapes

Les recteurs vont, durant tout le premier trimestre, conduire le dialogue local afin d’identifier, dans le cadre de la nouvelle répartition académique, les futurs collèges et écoles de l’éducation prioritaire.

Les 1082 réseaux d’éducation prioritaire et d’éducation prioritaire renforcée seront connus début 2015.

Répartition académique des REP et des REP+ à la rentrée 2015

 

 

Collège Le Lac de Sedan

Effectifs

Le collège Le Lac scolarise 277 élèves de la 6e à la 3e. Il accueille 9 élèves en Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) et 65 élèves en Section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA), de la 6e à la 3e.

67,4 % des élèves de ce collège sont boursiers (contre 28,2 % dans l’académie de Reims et 27,6 % pour la France).

Les parents d’élèves appartiennent majoritairement à la catégorie socioprofessionnelle des ouvriers et inactifs (76,5 % contre 35,1 % pour la France entière) ; 12,3 % des parents sont employés ou artisans (contre 26,8 % pour la France), 6 % sont cadres moyens (contre 12,5 % pour la France) et 1,8 % sont cadres supérieurs (contre 22,2 % pour la France).

Dans ce collège, l’équipe éducative est constituée de 53 personnes, dont 30 enseignants dont l’âge moyen est de 36,4 ans (contre 41,6 ans pour la France).

Axes principaux du projet d’établissement

  • 1. La classe de 6e, classe d’adaptation dans la continuité de l’école
  • 2. Maîtrise de la langue française
  • 3. Parcours d’excellence en langues vivantes et labellisation collège européen
  • 4. Autonomie, responsabilisation et orientation

Importance du co-enseignement pour aider les élèves en difficulté : deux enseignants de la même discipline, ou de disciplines différentes, travaillent ensemble au sein de la classe.

Itinéraires de découverte annualisés :

  • mobilisation de l’ensemble des enseignants dans le cadre de deux semaines interdisciplinaires en novembre et en avril
  • construction de projets de 6 h ou 12 h par des binômes d’enseignants de disciplines différentes
  • participation des CM2 à ces deux semaines

La mise en œuvre des REP+ dans l’académie de Reims

Projets de réseau REP+

  • Associer les familles et donner une identité au réseau en construisant des projets pédagogiques les faisant intervenir.
  • Mobiliser les compétences des élèves afin de favoriser l’autonomie et l’esprit d’initiative dans un cadre interdisciplinaire.
  • Améliorer les résultats dans les deux domaines : "principaux éléments de mathématiques" et "maîtrise de la langue".

Mobilisation des ressources au sein de la classe

Toutes les formes d’aides dans la classe sont privilégiées :

  • co-animations en mathématiques et en français (deux enseignants dans la classe)
  • co-interventions des assistants pédagogiques (un enseignant et un assistant pédagogique)
  • DNL (Disciplines non linguistiques)
Intérêt
  • Les élèves en difficulté ne sont pas stigmatisés
  • L’emploi du temps n’est pas alourdi

Mobilisation des ressources "hors la classe"

Pour les 6e :
  • PPRE (Programmes personnalisés de réussite éducative)
  • de 6 à 8 semaines sur les compétences fondamentales en mathématiques et en français
  • accompagnement scolaire pour tous
Pour les 3e :
  • accompagnement scolaire par les assistants pédagogiques ou les professeurs selon leurs besoins
  • aide dans les disciplines suivantes : mathématiques, français ou histoire/géographie
Pour tous les élèves :
  • dispositif D’Col tout au long de l’année

Réunions hebdomadaires des équipes

Réunions de concertation régulières

Thématiques retenues pour la première période (de la rentrée aux vacances de la Toussaint) :

  • interdisciplinarité
  • deux intervenants dans la classe (deux enseignants d’une même discipline ou de disciplines différentes, un enseignant et un assistant pédagogique)
  • les aides en 6e
  • autonomie et responsabilisation
Relations avec les parents
  • Place des parents traitée de manière transversale dans tous les ateliers-formation avec comme question centrale : comment associer les parents et les rendre partenaires ?
  • Accueil des parents repensé depuis la rentrée. Accueil chaque matin par un personnel différent : chef d’établissement ou adjoint, adjoint gestionnaire, irecteur de SEGPA, CPE, préfets des études.
  • Réunions "mallette des parents".
    Au programme :
    - comment accompagner, aider mon enfant au collège ?
    - utilisation du logiciel de suivi des résultats des élèves
    - le harcèlement
    - thématiques de vie scolaire

Pour accompagner les établissements : le CAREP (Centre académique de ressources pour l’éducation prioritaire)

  • Partage des compétences professionnelles des acteurs.
  • Mutualisation d’expériences, d’outils, de repères et d’approches méthodologiques entre les acteurs de l’éducation prioritaire.
Les actions du CAREP
  • assurer la veille "pédagogique" et la publication des initiatives et innovations intéressantes
  • favoriser la mutualisation et la contractualisation de projets avec la recherche et l’enseignement supérieur
  • aider à l’analyse des besoins, à la résolution de problèmes
  • aider au projet de zone et la contractualisation
  • apporter une aide à la décision de tous les responsables, recteur, inspecteurs d’académies, directeurs adjoints des services de l’Éducation nationale, responsables des REP et des REP+, chefs d’établissements, par un traitement et une mise en cohérence des données, une analyse des indicateurs, la mise en place et le suivi de tableaux de bord

Être enseignant dans l’éducation prioritaire en 2015

 

 

La nouvelle éducation prioritaire

 

 

Éducation prioritaire : un site renouvelé à la rentrée 2014

Un site organisé autour des priorités du référentiel de l’éducation prioritaire

  • Maîtriser le lire, écrire, parler et enseigner plus explicitement
  • Conforter une école bienveillante et exigeante
  • Coopérer avec les parents et les partenaires
  • Favoriser le travail collectif
  • Soutenir, former et accompagner les personnels
  • Renforcer le pilotage et l’animation des réseaux

www.reseau-canope.fr/education-prioritaire




 
 
 

 

 
En savoir plus
Page à consulter

L'éducation prioritaire

  • Les principes de la refondation de l'éducation prioritaire
  • Un ensemble de 14 mesures-clés qui bénéficient prioritairement aux écoles et établissements accueillant les élèves les plus défavorisés
  • L'éducation prioritaire à la rentrée 2014
  • Éducation prioritaire : les perspectives 2015

L'éducation prioritaire

[Refondons l'École]  - Dossier de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 23/09/2014
Mise à jour : octobre 2014
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE