Toute l'actualité

Communication en conseil des ministres : la préparation de la rentrée scolaire 2014
Information - Najat Vallaud-Belkacem - 27/08/2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté, en conseil des ministres du 27 août 2014, une communication relative à la préparation de la rentrée scolaire 2014.

L’éducation et la formation sont le premier pilier du pacte de solidarité, et le premier effort budgétaire de la Nation. 2 355 postes dans le premier degré, 1 986 postes dans le second degré de l’éducation nationale et 150 postes dans l’enseignement agricole sont à ce titre créés à la rentrée 2014.

La rentrée 2014 est celle de la poursuite de la refondation de l’École de la République engagée depuis la rentrée 2012, autour de trois grands objectifs : mieux accompagner les élèves dans leurs apprentissages pour assurer la réussite de tous ; améliorer l’insertion des jeunes par la mise en œuvre de la feuille de route sociale ; accélérer le combat contre les inégalités sociales et territoriales tout au long de la scolarité.

Plusieurs des chantiers lancés afin de mettre la qualité des apprentissages au cœur de l’action engagée voient leur concrétisation à la rentrée 2014.

Cette rentrée est celle de la première génération des lauréats des concours de recrutement des personnels d’enseignement et d’éducation rénovés. Plus de 20 000 fonctionnaires stagiaires suivent à partir de septembre 2014 une nouvelle formation en alternance entre leur École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) et une école ou un établissement du second degré.

Elle est celle de la généralisation de la nouvelle organisation du temps scolaire à l’école primaire. Les nouveaux rythmes favorisent la réussite des enfants en leur permettant de mieux apprendre, grâce à la répartition des heures de classe sur un plus grand nombre de jours dans l’année, et en privilégiant les matinées, moments de la journée où ils apprennent le mieux.

Le chantier de la refonte des programmes a été ouvert avec la remise des premiers travaux du Conseil supérieur des programmes au printemps 2014. Dès septembre, les contenus d’enseignement sont recentrés à l’école élémentaire pour garantir l’acquisition des connaissances et des compétences avec une progression plus cohérente et plus adaptée aux apprentissages. Les premières semaines de l’année scolaire sont dédiées à la consultation des enseignants sur le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et le nouveau programme de la maternelle. Enfin, une conférence nationale sur l’évaluation des élèves est organisée dans les premiers mois de l’année scolaire et sera la base de l’adoption de pratiques évaluatives réfléchies, explicites, claires et justes.

De nouveaux campus des métiers et des qualifications seront par ailleurs labellisés, dans le souci de la valorisation de la voie professionnelle.

Les liens étroits des établissements de l'enseignement agricole avec le secteur économique de l'agriculture et les acteurs des territoires sont également consolidés.

La rentrée 2014 voit parallèlement la mise en œuvre de la feuille de route issue de la grande conférence sociale.

Les relations entre l’école et le monde économique seront rénovées, à travers notamment la recherche d’une meilleure correspondance entre les diplômes professionnels et les besoins en compétences du marché du travail.

L’adaptation des formations s’accompagnera d’une meilleure aide aux jeunes en matière d’orientation, et une journée de découverte du monde professionnel sera instaurée dans chaque académie.

Le plan d’actions de lutte contre le décrochage, à la construction duquel les partenaires sociaux seront associés, sera enfin annoncé en octobre.

Approfondir le combat contre les inégalités sociales et territoriales au sein du système éducatif afin de garantir la réussite de chaque enfant et de chaque jeune sera le troisième objectif des chantiers de la rentrée. L’école doit en effet à nouveau donner à la promesse d’égalité républicaine une traduction concrète.

À cet effet, dès septembre, une phase de préfiguration de la refondation de l’éducation prioritaire portera sur 102 réseaux de collèges et d’écoles caractérisés par d’importantes difficultés sociales (REP+). La répartition des élèves issus de différentes catégories sociales entre les établissements sera améliorée.

Enfin, pour accompagner dans leur quotidien les élèves en situation de handicap, l’emploi de 2 400 assistants d’éducation auxiliaires de vie scolaire est pérennisé par la conclusion d’un contrat à durée indéterminé. Pour la scolarisation des jeunes autistes, 30 unités d’enseignement sont créées dès cette rentrée au sein d’écoles maternelles.

Source : elysee.fr

Mise à jour : septembre 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE