Évaluation et statistiques

La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l'école dès deux ans
Élèves et apprentis  - Note d'information - N° 19 - juin 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Note d'information

La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l’école dès deux ans 

La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l’école dès deux ans

Télécharger la version imprimable

Télécharger les données de la Note d'information : tableaux et graphiques au format Excel

Qu'est-ce qu'une Note d'information ?

Chaque Note d’information présente les résultats les plus récents issus des exploitations d’enquêtes et d’études statistiques. Cette publication apporte l’éclairage de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) à la compréhension et à l’analyse du système éducatif français. Elle est disponible en ligne, sous la forme de fichiers imprimables à télécharger, accompagnés de tableaux de données chiffrées et de graphiques.
e-ISSN 2431-7632

Consulter la liste des Notes d’information

En savoir plus sur les missions de la DEPP

Rester informé
Consulter l’actualité de la DEPP et s’abonner à la liste de diffusion

Les écoles publiques et privées accueillent 93 600 enfants de deux ans à la rentrée 2015, soit 11,5 % des enfants de cet âge. L’accueil différé des enfants de deux ans permet de scolariser environ 20 000 élèves supplémentaires entre la rentrée et la fin de l’année scolaire. Dans l’Ouest et le Nord de la France, ainsi que dans le Massif central, le taux de scolarisation à deux ans est toujours plus important que dans le reste du territoire.

Auteur : Sarah Abdouni, DEPP-B1

L’infographie

Taux de scolarisation des enfants de deux ans depuis 1999 en France métropolitaine et dans les DOM

Sur une longue période, le taux de scolarisation de ces enfants est orienté à la baisse : de 35 % au début des années 2000, il s’est depuis stabilisé et oscille autour de 12 % depuis 2012. Dans les DOM, la scolarisation précoce progresse depuis 3 ans et dépasse le taux métropolitain pour la première fois en 2015, alors qu’il y a 15 ans, il était deux fois moins important.

L’essentiel

Dans le système éducatif français, les enfants de moins de six ans ne sont pas soumis à l’obligation scolaire. Depuis vingt ans, la quasi-totalité des enfants de trois à cinq ans est toutefois accueillie dans l’enseignement préélémentaire. Les enfants de moins de trois ans le sont en principe dans la limite des places disponibles. Leur scolarisation est renforcée dans les zones d’éducation prioritaire, conformément aux objectifs de la refondation de l’école.

À la rentrée 2015, 19,3 % des enfants de deux ans sont scolarisés en éducation prioritaire, contre 9,8 % hors éducation prioritaire. 80 % des enfants de deux ans scolarisés le sont dans les écoles publiques.

Dans les zones rurales, le taux de scolarisation est moins élevé qu’au niveau national : c’est le cas notamment des départements du Centre et de l’Est de la France. Quinze départements scolarisent toujours moins de 5 % des enfants de deux ans : ainsi la Seine-Saint-Denis en scolarise 2,8 % en 2015, tout en progressant (1,7 % en 2013). Dans l’Ouest, le Nord et le Massif central, le taux de scolarisation est important : plus d’un enfant de deux ans sur cinq y est scolarisé. Dans les DOM, les départements des Antilles sont ceux où le taux de scolarisation est le plus élevé.

Une école accueillant des enfants de deux ans en scolarise en moyenne six. Le nombre moyen d’enfants de deux ans scolarisés par école étant faible, ils sont une majorité à être scolarisés dans une classe multi-niveaux. Mais le nombre de classes composées uniquement d’enfants de cet âge n’a cessé de croître depuis quatre ans, leur part passant de 2 % en 2012 à 7 % en 2015. Ce type de classes est beaucoup plus répandu dans les zones d’éducation prioritaire où elles représentent 20 % des classes accueillant des élèves de deux ans.

Repères

Les classes dédiées aux moins de trois ans dans les écoles
Parce qu'elle concerne des « tout-petits » ayant des besoins spécifiques, cette scolarisation requiert une organisation des activités et du lieu de vie qui se distinguent nettement de ce qui existe dans les autres classes de l'école maternelle. La circulaire n° 2012-202 du 18 décembre 2012 énonce dix conditions à réunir pour la mettre en œuvre.
- L’accueil est différé au-delà de la rentrée scolaire en fonction de la date anniversaire de l'enfant.
- Une adaptation des locaux et un équipement en matériel spécifique sont définis en accord avec la collectivité compétente.
- La structure mise en place accueille prioritairement des enfants du secteur de l'école où elle est implantée.
- Le projet pédagogique et éducatif est inscrit au projet d'école. Il est présenté aux parents. Il prévoit explicitement les modalités d'accueil et de participation des parents à la scolarité de leur enfant.
- Les horaires d'entrée et de sortie le matin et l'après-midi peuvent être assouplis par rapport à ceux des autres classes, en conservant toutefois un temps significatif de présence de chaque enfant selon une organisation régulière, négociée avec les parents qui s'engagent à la respecter.
- Dans les écoles qui les scolarisent, les enfants de moins de trois ans sont comptabilisés dans les prévisions d'effectifs de rentrée.
- Les enseignants qui exercent dans ces structures reçoivent une formation dont certaines actions peuvent être communes avec les personnels des collectivités territoriales. Ces formations concernent l'ensemble des membres de l'équipe d'école pour maîtriser les connaissances et compétences spécifiques à la scolarisation des moins de trois ans.
- Les formateurs, et notamment les conseillers pédagogiques des circonscriptions concernées par ces dispositifs, suivront une formation adaptée au niveau départemental ou académique pour faciliter l'accompagnement des équipes dans la définition et la mise en œuvre de leur projet.

Approfondissement

Télécharger la Note d’information

La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l’école dès deux ans
Note d'information n° 19, juin 2016

Archives sur le même thème

Près d’un enfant sur huit est scolarisé à deux ans
Note d’information n° 20, juin 2014

Les élèves du premier degré à la rentrée 2013 : un effort pour la scolarisation à deux ans dans l’éducation prioritaire
Note d’Information 13.33, décembre 2013

« La scolarisation à deux ans », dans Conditions de scolarisation et facteurs de réussite scolaire, revue Éducation et formations n° 82, décembre 2012

L’école maternelle, Rapport des inspections générales, n° 2011-108, octobre 2011

Scolarisation à deux ans et réussite de la carrière scolaire au début de l’école élémentaire, Éducation & formations, n° 60, septembre 2001

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées
Note d’information n° 12.24, décembre 2012

Les élèves du premier degré à la rentrée 2011 dans les écoles publiques et privées
Note d’information n° 11.26, décembre 2011

Les élèves du premier degré à la rentrée 2010 dans les écoles publiques et privées
Note d’information n° 11.09, juin 2011

Les élèves du premier degré aux rentrées 2008 et 2009 dans les écoles publiques et privées
Note d’information n° 10.04, mars 2010

Mise à jour : juin 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE