Toute l'actualité

[archive] Enseignants spécialisés et psychologues scolaires des Rased, votre métier évolue
Brève - Najat Vallaud-Belkacem
Modernisation des métiers de l'Éducation nationale
- 13/11/2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Découvrez comment le métier des enseignants spécialisés et psychologues scolaires des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) évolue. Les premières conclusions sur l’évolution des métiers de l’éducation nationale ont été rendues publiques. Il s'agit de repenser collectivement les métiers qui feront l'École du XXIe siècle. Les discussions sur les métiers et les parcours professionnels des personnels de l’éducation nationale sont engagées avec l’ensemble des organisations syndicales depuis le 18 novembre 2013. Ces discussions, organisées en 13 groupes de travail correspondent aux principaux métiers de l’éducation nationale.

Des missions confortées et pérennisées

Dans le dispositif d’accompagnement des élèves en difficulté, les Rased (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) occupent une place fondamentale.

Le travail complémentaire des enseignants spécialisés et des psychologues scolaires permet de prendre en charge collectivement, en réseau, à partir d’un projet de circonscription et avec les équipes pédagogiques, les difficultés scolaires persistantes qui résistent aux aides apportées par les enseignants des classes. Les enseignants spécialisés et les psychologues scolaires constituent un dispositif ressource en appui et en accompagnement des équipes, notamment dans les relations et les entretiens avec les familles.

Ces personnels ont cependant connu une diminution massive de leurs effectifs au cours du précédent quinquennat et ont vu leur existence même remise en cause. Il était donc indispensable de conforter leurs missions, tout en leur permettant de mieux cibler leurs actions et d’organiser l’aide au meilleur niveau en fonction des besoins locaux.

Les principales décisions

Conforter le travail en équipe et en réseau des enseignants spécialisés et des psychologues de l’éducation nationale en :

  • les positionnant clairement sur l’aide et le suivi des élèves en grande difficulté scolaire et comportementale ;
  • intégrant le travail en équipe dans les 108 heures annuelles des obligations réglementaires de service des maîtres E et G.

Renforcer la professionnalisation en :

  • développant des formations d’enseignants spécialisés adaptées aux missions définies via l’élaboration d’un nouveau cahier des charges de la formation dans le cadre des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), des formations d’adaptation pour les personnels qui souhaitent évoluer ou changer de spécialité E ou G.

Améliorer le pilotage du dispositif en :

  • positionnant les acteurs au niveau le plus pertinent : écoles pour les interventions auprès des élèves et circonscription pour le pilotage dans le cadre d’un "pôle ressource de circonscription".

Garantir la pérennité des missions en :

  • élaborant une cartographie des besoins à l’échelle départementale en fonction de critères pertinents (nombre d’élèves, éducation prioritaire...) ;
  • relançant la formation pour répondre aux vacances de postes et aux postes créés (travail académique sur la carte des postes).

En savoir plus
Page à consulter

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale

  • L’ensemble des métiers évolue
  • Des mesures concrètes inscrites au budget de l’Éducation nationale
  • Éducation prioritaire : de nouveaux moyens pour exercer ses missions

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale, dossier de présentation du 13 novembre 2013

Mise à jour : novembre 2014

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre, nous contacter

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information