Les publications

Bilan social du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche 2014-2015. Partie 1. Enseignement scolaire
Personnels  - Statistiques - publications annuelles - Édition 2014-2015

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
En savoir plus
Glossaire

Définitions des notions et indicateurs statistiques

Sites à consulter

Insee 
Institut national de la statistique et des études économiques
 
France, portrait social propose chaque année une vue d'ensemble de la population en matière de démographie et d'éducation, présente les dynamiques à l'œuvre sur le marché du travail, décrit les disparités de revenus et dépeint les conditions de vie.
France, portrait social


OCDE
 
Organisation de coopération et de développement économiques

Regards sur l'éducation fournit chaque année des données sur la structure, le financement et les performances des systèmes d’éducation dans plus de 40 pays à travers le monde.
Regards sur l'éducation : les indicateurs de l'OCDE

Qu'est-ce que le Bilan social ?

Ce bilan social élaboré par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance [DEPP], dresse un panorama actualisé de l’ensemble des personnels enseignants et non enseignants du secteur public relevant de l’Éducation nationale. Il fournit une vision à la fois globale et précise des agents contribuant au fonctionnement du système éducatif et présente les indicateurs utiles au pilotage des ressources humaines : effectifs détaillés et caractéristiques des personnels, carrières, conditions de travail.
e-ISBN : 978-2-11-139152-9

En savoir plus sur les missions de la DEPP

Le bilan social national dresse un panorama actualisé de l’ensemble des personnels enseignants et non enseignants du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche au cours de l'année 2014-2015. À partir d’informations statistiques objectives, il offre une vision à la fois globale et précise des personnels contribuant au fonctionnement du système éducatif. Il présente les indicateurs utiles au pilotage des ressources humaines : effectifs détaillés et caractéristiques des agents, carrières, conditions de travail. Cette première partie couvre les personnels rémunérés par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche au titre de la mission « enseignement scolaire ».

Rédactrice en chef : Danielle Prouteau

Chiffres-clés

  • 1 052 700 personnes en activité à de l’Éducation nationale
    dont 70,6 % de femmes
  • 859 400 enseignants
    dont 44,8 % dans le premier degré et 55,2 % dans le second degré
  • 15,8 % des enseignants relèvent du secteur privé, 5,2 % pour le premier degré et 10,7 % pour le second
  • 193 300  personnels non enseignants
    dont 61,8 % personnels de direction, d’inspection, d’éducation et d’orientation, 33,3 % personnels administratifs sociaux et de santé, 4,8 % ingénieurs et personnels techniques de recherche et de formation
  • 86,1 % de personnels titulaires
  • 16,5 % à temps partiel

Introduction générale

Cette introduction actualise les données sur les effectifs des personnels rémunérés au titre de la mission « Enseignement scolaire ». et « Formation supérieure et recherche universitaire », prolongeant les séries présentées dans le bilan précédent. En 2014-2015, ils représentent 1 180 000 personnes, dont 78,8 % relèvent de corps enseignants des secteurs public et privé sous contrat. Globalement, les effectifs ont diminué de 7,1 % depuis 2006-2007, moins fortement pour les enseignants (- 5,6 %) que pour les non-enseignants (- 12,4 %).
Introduction générale, données de référence, évolutions

Les personnels relevant de l’Éducation nationale en 2014-2015

Ce chapitre porte sur les enseignants des premier et second degrés du secteur public, du secteur d’enseignement privé sous contrat et sur personnels non enseignants du secteur public : effectifs par statut, corps d’appartenance ou emplois, sexe, âge, quotité de travail, insertion des agents en situation de handicap. L’Éducation nationale compte 1,05 million d’agents en activité en 2014-2015, dont 81,6 % enseignants, soit près de la moitié des effectifs de la fonction publique d’État (44,2 %). Les femmes représentent 70,6 % des personnels de l’Éducation nationale, nettement plus que dans la fonction publique d’État (54 % fin 2013). Parmi les titulaires (86,1 % des agents), la majorité appartient à la catégorie A.
Les personnels relevant de l’Éducation nationale en 2014-2015

Les rémunérations

Les rémunérations effectivement perçues par les agents relevant de l’Éducation nationale sont présentées en équivalent temps plein, pour l’année 2013. Les non-titulaires non enseignants ne sont pas pris en compte dans ce chapitre.
Un agent titulaire de l’Éducation nationale à temps plein perçoit, en moyenne, un salaire net de 2 500 euros par mois. Tous personnels confondus, le traitement indiciaire brut (TIB) constitue l’élément prépondérant du salaire brut (86 %). Les primes représentent en moyenne 12 % du salaire brut.
Les rémunérations

Les concours de la session 2014

Parmi les 43 419 admis aux différents concours de recrutement et examens professionnels organisés par le ministère, 35 140 personnes (78,0 %) ont réussi un concours de personnels enseignants, d’éducation ou d’orientation dans l’enseignement public (16 287 du premier degré et 18 853 du second degré). L’année 2014 se caractérise par de fortes progressions du nombre d’admis, toutes voies de recrutements confondues, hors recrutements réservés, en raison de l’organisation d’une session exceptionnelle des concours enseignants  : + 95 % aux concours du premier degré dans l’enseignement public, + 76 % dans l’enseignement privé. Les recrutements de personnels non enseignants progressent, à l’exception des personnels de direction et d’inspection.
Les concours de la session 2014

Les promotions

Ce chapitre détaille les promotions par changement de corps et par avancement aux grades supérieurs pour les différents personnels. En 2015, 757 instituteurs ont été promus par liste d’aptitude dans le corps des professeurs des écoles. Pour les enseignants du second degré, le concours interne demeure le mode d’accès principal au corps des agrégés, faisant accéder près de trois fois plus d’enseignants que la promotion interne par liste d’aptitude. La part de promouvables à la hors classe des principaux corps d’enseignants du second degré reste stable d’une année à l’autre, leur nombre diminuant légèrement en valeur absolue. Comme en 2014, les femmes professeurs des écoles sont sous-représentées parmi les promus à la hors classe de leur corps.
Les promotions

La mobilité géographique

Ce chapitre dresse le constat des vœux et des affectations en 2015 pour les 16 300 enseignants du premier degré candidats au mouvement interdépartemental, pour les 34 600 enseignants du second degré candidats au mouvement inter-académique, pour les 4 637 personnels de direction et inspecteurs et les 944 personnels administratifs, sociaux et de santé.
La mobilité géographique

Les retraites

En 2014, 18 600 fonctionnaires (titulaires du secteur public d’enseignement) de l’Éducation nationale ont pris leur retraite. Ils sont en moyenne âgés de 60,7 ans, plus de 82,5 % d’entre eux sont enseignants. Depuis 2003, le nombre de départs à la retraite annuel a connu d’importantes variations résultant des effets conjugués de la démographie et des réformes de retraites mises en œuvre depuis 2004.
Les retraites

Les lieux d’exercice

Près de neuf enseignants du premier degré public sur dix exercent en école maternelle (21,8 %) ou élémentaire (64,6 %). Les autres sont remplaçants, enseignants des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) ou conseillers pédagogiques. Un enseignant du second degré public sur deux est affecté en collège ou section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA), près d’un sur trois en lycée d’enseignement général et technologique (LEGT) et un sur sept en lycée professionnel (LP). Deux tiers des personnels de direction du second degré exercent en collège, un quart en LEGT et un sur dix en lycée professionnel.
Les lieux d’exercice

Les congés pour raison de santé

Pendant l’année scolaire 2013-2014, 812 400 congés pour raison de santé, y compris les congés de maternité et de paternité, ont été posés. Ceci représente plus de 14 millions de jours d’arrêt pour les agents du secteur public relevant de la mission « Enseignement scolaire » et 16,3 jours de congé par agent. Les congés de maladie ordinaire sont de loin les congés les plus fréquents ; ils représentent près de 9 congés sur 10, mais 41 % des jours d’arrêt. A contrario, les congés longs constituent 3% des congés et représentent 33 % des jours d’arrêt.
Les congés pour raison de santé

La formation continue

Dans le premier degré, on estime à 56% la part des personnels qui ont accédé à une formation pendant l’année scolaire 2013-2014. Ce taux varie selon les fonctions exercées : 51,9 % des enseignants de maternelle, 55 % de ceux de classe élémentaire et 66,2 % des directeurs d’écoles. Dans le second degré, 57,5 % des enseignants ont eu accès à une formation, la part des agrégés étant moins forte (53,3 %) que celle des certifiés (61,2 %) ou des PLP (66,0 %). Parmi les personnels de direction, d’inspection, d’éducation et d’orientation, le taux d’accès à la formation est de 57,2 %.
La formation continue

La politique sociale

Les agents ont bénéficié de 39,4 millions d’euros d’aide au titre de l’action sociale en 2014, une dépense en augmentation de 2,3 %. Sur ce total, 26,8 millions de crédits sont consommés par les académies (+ 3,3 %) et 12,6 millions sont des subventions versées à différents partenaires qui mènent des actions en faveur des agents sur l’ensemble du territoire.
La politique sociale

Élections professionnelles

Les élections professionnelles relatives à l’ensemble des agents du ministère en charge de la mission scolaire de décembre 2014 ont été restituées.
Elections professionnelles

Télécharger le Bilan social 2014-2015, partie 1 - Ministère de l’éducation nationale

Archive

Télécharger le Bilan social 2013-2014, partie 1 - Ministère de l’éducation nationale
Télécharger le Bilan social 2013-2014, partie 2 - Enseignement supérieur et recherche
Télécharger le Bilan social 2012-2013, partie 1 - Ministère de l’éducation nationale
Télécharger le Bilan social 2012-2013, partie 2 - Enseignement supérieur et recherche

Télécharger le Bilan social 2011-2012

Télécharger le Bilan social 2010-2011
Télécharger le Bilan social 2009-2010
Télécharger le Bilan social 2008-2009

Mise à jour : novembre 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE