Toute l'actualité

Les campus des métiers et des qualifications au cœur du redressement productif des territoires

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale, et Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, ont inauguré le premier campus des métiers et des qualifications, le Plasti Campus d'Oyonnax-Bellignat, dans l'Ain, le lundi 14 octobre après-midi. Les campus des métiers regroupent des acteurs de la formation professionnelle autour d'une filière économique. Ils sont construits autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises. 12 campus sont déjà labéllisés.

Le campus des métiers de la plasturgie : Plasti Campus d’Oyonnax-Bellignat

Un territoire de synergies entre industrie et formation

Le projet de campus des métiers d’Oyonnax-Bellignat a pour objectif de fédérer, autour de la plasturgie, des industries et des institutions de formation professionnelle. Il s’inscrit sur un territoire porteur de synergies déjà fortes dans ce domaine : la "Plastics Vallée".

Lieu emblématique de la plasturgie – première concentration de l’industrie du plastique en Europe –, cette vallée regroupe, au cœur d’un technopôle, le lycée Arbez-Carme (Bellignat), le lycée Robert-Doisneau (Vaulx-en-Velin), le GRETA Val Bugey Léman, deux unités de formation par apprentissage, l’INSA de Lyon, le pôle de compétitivité Plastipolis, le pôle européen de la plasturgie et 200 entreprises du secteur d’activité.

Le pôle de compétitivité Plastipolis, à rayonnement international, fortement appuyé par la région Rhône-Alpes, coordonne les actions de l’ensemble des acteurs. Il a mis en évidence le besoin d’une restructuration globale de la filière, notamment d’une meilleure coordination entre la recherche et la formation d’une part et les activités industrielles d’autre part.

La proximité entre le technopôle et les entreprises conduit déjà à des partenariats étroits entre les mondes de la formation, de la recherche et de l’entreprise. Les branches professionnelles (plasturgie et métallurgie) accompagnent le projet, particulièrement pour le développement de l’apprentissage.

Une offre de formation complète

Les établissements de formation proposent tous les niveaux de diplômes, du CAP au diplôme d’ingénieur (avec l’INSA Lyon), sous statut scolaire, d’apprenti ou de formation continue. Les passerelles entre les niveaux de formation et entre les statuts facilitent la continuité des parcours.

Le lycée Arbez Carme, établissement-support du Campus, lycée des métiers de l’outillage et de la plasturgie, prépare aux diplômes suivants :

  • baccalauréat général S
  • baccalauréat technologique Sciences et techniques de l’industrie et du développement durable (STI2D)
  • baccalauréats professionnels et CAP dans les filières suivantes :
    - Métallurgie (Bacs professionnels : Outillages, Maintenance des équipements industriels MEI, Étude et définition des produits industriels – EDPI)
    - Plastiques et composites (bac professionnel Plastiques et composites, licence professionnelle Outillage et plasturgie) et CAP Conduite d’installation de production)
    - Numérique (bac professionnel Systèmes électroniques numériques - SEN)
    - Industries graphiques et métiers d’art (bac professionnel Artisanat et métiers d’art)
  • BTS Ingénierie collaborative concourante
  • licence professionnelle Outillage et plasturgie (en partenariat avec l’Université Lyon I)

L’objectif du lycée est d’optimiser le cursus bac -3 / bac +3 pour les séries générales, technologiques et professionnelles.

Le lycée Robert-Doisneau est en voie de rejoindre le Campus.

L’INSA de Lyon forme au diplôme d’ingénieur en Génie mécanique et met à disposition du Campus le centre de moyens et de compétences, au service des activités de recherche, de formation et de transfert en plasturgie. Un projet partenarial de fabrication d’un produit innovant renforce les liens entre les deux établissements. La validation des acquis de l’expérience (VAE) est pleinement intégrée à l’offre de formation.

Une plateforme technologique PLASTETUDE accompagne depuis plusieurs années les échanges industriels entre les établissements de formation, les laboratoires de recherche et les entreprises.

La vie du campus

La vie culturelle et sportive d’Oyonnax et de la communauté de communes, du centre culturel Aragon, prend en compte les étudiants du Campus, en développant notamment les activités sportives de pleine nature structurées autour des projets inter-établissements. La réussite nationale de l’équipe de rugby, qui officie cette année en Top14, augmentera son attractivité.

Le pilotage et l’organisation

Un comité de pilotage et un comité technique permettront de coordonner l’ensemble des dispositifs.
Il sera composé du président du Conseil régional Rhône-Alpes, du recteur de l’Académie de Lyon et d’un représentant de chaque structure constitutive.
Une convention de partenariat est en cours d’élaboration entre les parties prenantes.

Une labellisation qui profite à tous les acteurs

Le projet de Campus des métiers et des qualifications "Plasti Campus" répond à des demandes exprimées par tous les acteurs de la "Plastics Vallée" : tous attendent de ce projet qu’il permette des échanges mieux structurés, des pratiques et des outils mutualisés.

Surtout, la labellisation de ce Campus des métiers et des qualifications est l’occasion de montrer ce que la politique de formation en plasturgie apporte au développement économique de la région, en s’inscrivant dans la ligne stratégique du pôle de compétitivité Plastipolis.

Les jeunes de la région pourront également avoir accès à des formations en lien direct avec un secteur industriel de pointe et porteur d’emplois.

La compétitivité des entreprises du secteur bénéficiera d’une plus grande cohérence entre la formation et la recherche d’une part et l’industrie d’autre part. Enfin, renforcer l’attractivité des formations scientifiques et techniques permettra de mieux doter une industrie qui a besoin de salariés dont les qualifications sont adaptées aux évolutions technologiques.

Lancement des campus des métiers et des qualifications

Un pôle de formation en synergie avec les politiques territoriales de développement économique

Les Campus des métiers et des qualifications contribuent à soutenir, par la formation, les politiques territoriales de développement économique et social. Leur dynamique doit faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi. Ils peuvent en outre s’inscrire dans une synergie avec les pôles de compétitivités régionaux.
C’est pour répondre à ces enjeux que les collectivités régionales sont associées dès la conception du campus.

La loi pour la refondation de l’école du 8 juillet 2013 fixe à la Nation l’objectif de valoriser l’enseignement professionnel, atout pour le redressement productif de la France et pour l’insertion professionnelle des jeunes. La création des Campus des métiers et des qualifications s’inscrit dans cette perspective.

Les campus des métiers regroupent des acteurs de la formation professionnelle autour d’une filière économique. Ils peuvent rechercher des synergies entre des lycées professionnels et polyvalents, des centres de formation des apprentis, des organismes de formation, des établissements d’enseignement supérieur, des laboratoires de recherche ainsi que des entreprises. Regroupant en un même lieu et/ou en réseau des établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, il associe, au sein d’un partenariat renforcé, des entreprises, des laboratoires de recherche et des associations à caractère sportif et culturel. Il comprend au moins un établissement public local d’enseignement.

Ils sont construits autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises (pôles de compétitivités, développement de nouvelles filières industrielles...) : aéronautique, bâtiment et travaux publics, énergies nouvelles, numérique, métallurgie...

Ils proposent aux jeunes des pôles d’excellence offrant une gamme de formations générales, technologiques et professionnelles jusqu’au plus haut niveau, dans un champ d’activités d’avenir. Ils permettront aux entreprises d’embaucher des salariés bien formés et favoriseront le développement économique régional et l’insertion professionnelle des jeunes.

Il se dote d’équipements résidentiels et soutient la vie associative afin de créer un climat propice à une dynamique de formation durable.

Les Campus des métiers et des qualifications proposent des filières de formation en lien avec la politique de redressement productif :

  • filières créatrices d’emploi, telles que celles de l’industrie, du bâtiment et des travaux publics, des industries graphiques, de l’énergie, du numérique, mais aussi de l’hôtellerie-restauration et d’autres secteurs des services
  • filières d’avenir, en lien notamment avec les technologies génériques, dont le numérique, la santé et l’économie du vivant, la transition énergétique ou la sécurisation des informations et des transactions

Les liens privilégiés avec les entreprises locales facilitent l’accueil des élèves pour leur formation en entreprise et la formation continue des salariés. Ils favorisent également la réalisation de prototypes, en mettant des plateaux techniques à disposition du campus. C’est un lieu propice à l’innovation technologique sous toutes ses formes et aux transferts de compétences.

Afin de favoriser les parcours des élèves jusqu’aux diplômes de l’enseignement supérieur, les Campus des métiers et des qualifications facilitent la mixité des parcours, permettant aux jeunes d’adopter différents statuts tout au long de leur formation : scolaire, apprentissage, voire stagiaire de la formation professionnelle. Ils jouent également un rôle important en matière d’information sur les possibilités offertes par la validation des acquis de l’expérience (VAE). Ainsi les Campus des métiers et des qualifications peuvent comporter des centres de formation d’apprentis (CFA) et des organismes de formation continue. Parmi les objectifs des Campus figure le développement de la dimension internationale de leurs formations.

Ces campus participent ainsi au redressement productif, au développement économique des territoires et à la compétitivité des nouvelles filières industrielles en mobilisant les établissements d’enseignement professionnel et technologique.

Le label "campus des métiers et des qualifications"

Les projets de campus font l’objet d’une labellisation pour une durée de quatre ans, renouvelable. Cette labellisation est attribuée par une commission composée de représentants des collectivités régionales, des recteurs, de l’Association des régions de France (ARF), des inspections générales de l’éducation nationale, des directions du ministère de l’éducation nationale, du ministère de l’enseignement supérieur et du ministère du redressement productif.

12 campus déjà labéllisés

Dans le cadre du premier appel à projets, paru au Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 16 mai 2013, 17 projets ont été présentés par les régions et les rectorats. Douze projets ont fait l’objet d’une proposition de labellisation par la commission. Ils concernent des filières marquées par l’évolution accélérée des technologies.

Une dynamique qui se poursuit

Un deuxième appel à projets est prévu pour l’année scolaire en cours. Il sera l’occasion d’atteindre l’objectif de réalisation d’au moins un Campus des métiers par région, de faire émerger des Campus des métiers autour de thématiques très innovantes comme le numérique ou très ancrées dans des dynamiques régionales comme le tourisme, l’hôtellerie et la restauration. Il fera l’objet d’un partenariat renforcé avec l’Association des régions de France.

Un décret définissant le label "Campus des métiers et des qualifications" et fixant les conditions de labellisation devrait être présenté aux instances consultatives d’ici fin novembre. La liste des campus labellisés sera publiée par arrêté.
Ce décret précisera la composition de la commission nationale de labellisation dans laquelle des représentants du ministère du redressement productif seront intégrés.

Un bilan d’étape et un suivi de chaque campus seront assurés par la commission de labellisation avec l’appui de la DGESCO, à l’issue de deux ans d’attribution du label. Une évaluation des activités et des résultats des campus labellisés sera réalisée au cours de la quatrième année de labellisation, en vue du renouvellement du label. Des indicateurs communs d’évaluation seront produits pour évaluer les résultats et l’impact sur le territoire.

Carte nationale des campus

Depuis octobre 2013, deux nouveaux Campus des métiers et des qualifications supplémentaires ont été labellisés. Il s'agit du Campus des métiers et des qualifications du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration en région PACA et du Campus des métiers et des qualifications de la création numérique en région Île-de-France.

 

Campus des métiers et des qualifications

  • Campus des métiers et des qualifications de l’aéronautique en région
    Provence-Alpes-Côte d’Azur
    Axes : construction et maintenance aéronautique (militaire et civile), technologies associées (mécanique, mécatronique, électronique) et services associés aux industries.
    PACA / Aix-Marseille
    Vitrolles
  • Campus des métiers et des qualifications - Aérocampus Aquitaine
    Axes : construction et maintenance aéronautique (militaire et civile), technologies associées (mécanique, mécatronique, électronique) et services associés aux industries.
    Aquitaine / Bordeaux
    Latresne (sud de la ville de Bordeaux)
  • Campus des métiers et des qualifications de l’aéronautique - Aérocampus Auvergne
    Axes : construction et maintenance aéronautique (militaire et civile), technologies associées (mécanique, mécatronique, électronique) et services associés aux industries.
    Auvergne / Clermont-Ferrand
    Clermont-Ferrand

  • Campus des métiers et des qualifications de l’aéronautique en Pays de Loire
    Axes : construction et maintenance aéronautique (militaire et civile), technologies associées (mécanique, mécatronique, électronique).
    Pays de la Loire / Nantes
    Saint-Nazaire
  • Campus des métiers et des qualifications aux métiers des travaux publics
    Axes : réalisation de matériaux pour les travaux publics (exemple : la construction de la route du futur, la route durable avec coproduits, déchets, etc.).
    Nord-Pas-de-Calais / Lille
    Bruay la Buissière (Pas de Calais - Communauté d’agglomération de l’Artois. Ancien bassin minier)

  • Campus des métiers et des qualifications de l’habitat, des énergies renouvelables et de l’éco-construction
    Axes : habitat HQE, nouveaux matériaux de l’éco-construction et du bâtiment durable, nouvelles énergies.
    Languedoc-Roussillon /
    Montpellier
    Bassin nîmois
  • Campus des métiers et des qualifications de l’industrie et des énergies
    Deux axes principaux : maintenance industrielle des équipements nucléaires et développement de l’énergie hydrolienne (utilisation des courants marins).
    Basse-Normandie / Caen
    Cherbourg
  • Campus des métiers et des qualifications des énergies et de l’efficacité énergétique
    Axes principaux : développement de l’éolien, énergies.
    Axes secondaires : habitat, nucléaire, méthanisation.
    Haute-Normandie / Rouen
    Fécamp
  • Campus des métiers et des qualifications Grenoble Énergies Campus
    Axes : maîtrise de l’énergie et de la production d’énergies renouvelables (piles à combustible).
    Rhône-Alpes / Grenoble
    Bassin grenoblois
  • Campus des métiers et des qualifications Plasticampus
    Axe : plasturgie.
    Rhône-Alpes / Lyon
    Bassin d’Oyonnax
  • Campus des métiers et des qualifications de la métallurgie et de la plasturgie
    Axes : mécanique, sidérurgie et transformation de l’acier (travail des métaux, fonderie, fabrication de produits métalliques, informatiques, électroniques et optique, d’équipements électriques).
    Picardie / Amiens
    Saint-Quentin
  • Campus des métiers et des qualifications Énergie et maintenance
    Axes : matériaux et énergie.
    Lorraine / Nancy-Metz
    Bassin de Thionville et vallée de la Fensch
Télécharger le dossier

Les campus des métiers et des qualifications au cœur du redressement productif des territoires

  • Le campus des métiers de la plasturgie : Plasti Campus d’Oyonnax-Bellignat
  • Lancement des campus des métiers et des qualifications
  • La communauté de communes de Pont-sur-Veyle à l'heure des nouveaux rythmes scolaires
  • Les moyens de la rentrée 2013 dans l'académie de Lyon

Télécharger le dossier "Campus des métiers et des qualifications"

[Refondons l'École]  - Dossier de presse - Vincent Peillon
Déplacement de Vincent Peillon et Arnaud Montebourg dans l'Ain le lundi 14 octobre 2013
- 14/10/2013
Mise à jour : février 2014
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale


DISPOSITIF VIGIPIRATE "ALERTE ATTENTAT"

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE