Toute l'actualité

ESPE : Les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation
[Recrutement]  - Information - Vincent Peillon - Geneviève Fioraso - 01/07/2013

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) seront opérationnelles à la rentrée 2013. Elles accueilleront les étudiants se destinant aux métiers du professorat et de l’éducation et proposeront des formations de préparation aux concours de recrutement. Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale, et Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, ont présenté les futures Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), lundi 1er juillet 2013, à l'université de Lyon 1.

Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) seront opérationnelles à la rentrée 2013. Une ESPE sera créée dans chaque académie, après accréditation conjointe du ministère de l’éducation nationale et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Les ESPE seront des composantes universitaires rattachées à un ou plusieurs établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP), à un pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) ou à une future communauté d’universités.

Les ESPE pourront dès la rentrée prochaine accueillir les étudiants sur l’ensemble du territoire.
Les inscriptions aux ESPE ont déjà commencé dans certaines universités.

 

Des écoles qui formeront un large public

Les ESPE accueilleront les étudiants se destinant aux métiers du professorat et de l’éducation et proposeront des formations de préparation aux concours de recrutement.
Elles seront également ouvertes aux étudiants de licence, notamment ceux bénéficiant d’un emploi d’avenir professeur, ainsi qu’aux étudiants souhaitant exercer d’autres métiers de la formation et de l’éducation et à toutes les personnes souhaitant développer des compétences dans ces domaines.
Elles organiseront par ailleurs des actions de formation continue pour les personnels enseignants du premier et du second degré et les personnels d’éducation. Enfin, elles participeront à la formation initiale et continue des personnels enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur.

Des écoles qui seront les fers de lance de la refondation pédagogique

Les ESPE participeront à la recherche en éducation et assureront la diffusion, le développement et la promotion de méthodes pédagogiques innovantes. Elles favoriseront ainsi les processus de transferts entre recherche et pratiques professionnelles.
Les ESPE seront en outre particulièrement engagées dans la formation des enseignants à l’usage du numérique.

Elles ont enfin vocation à participer à des actions de coopération internationale.

Des écoles qui prépareront à un diplôme national de master

Les ESPE formeront à des masters "Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation" (MEEF) dans le cadre d’un cursus de deux années d’études post-licence. La formation reposera sur un équilibre entre enseignements et stages en école ou en établissement. Les étudiants suivront des enseignements à la fois au sein des ESPE et dans le cadre des unités de formation et de recherche de l’université.

 
 
"Les ESPE, ce n'est ni les IUFM qu'on revisite, ni les Écoles Normales qu'on ressuscite" (Vincent Peillon, le 17 mai 2013)
  • Les ESPE prépareront à un diplôme à vocation professionnelle, ce que ne faisaient ni les écoles normales ni les IUFM. Il s’agira d’un diplôme de master professionnel conçu en accord avec le cadre national de formation fixé par arrêté conjoint des ministres, qui garantira à la fois l’acquisition des compétences disciplinaires et des savoir-faire professionnels.
  • Les missions des ESPE seront plus étendues que celles des écoles normales et des IUFM : elles formeront les enseignants de la maternelle à l’université mais aussi l’ensemble des professionnels de l’éducation. Ce rapprochement permettra de construire et d’affirmer une culture commune qui sera partagée par tous les acteurs de la communauté éducative. Les ESPE joueront également un rôle clé dans la formation continue des enseignants, alors que les IUFM avaient peu à peu perdu cette mission. Cela accélérera l’appropriation des innovations pédagogiques et des principes de la refondation par l’ensemble des acteurs du système éducatif.
  • Les ESPE seront mieux intégrées à l’université que ne l’étaient les IUFM. Elles seront ainsi l’interface entre les disciplines d’enseignement, la recherche, notamment en sciences de l’éducation, et la pratique de l’enseignement.
  • En réunissant des équipes pédagogiques composées à la fois d’universitaires et de praticiens de l’enseignement scolaire, les ESPE seront en contact permanent avec les conditions réelles de l’exercice des métiers auxquels elles prépareront les étudiants.
  • Dans le domaine de la recherche, les ESPE auront vocation à participer et à développer les transferts entre la recherche et les pratiques pédagogiques, notamment dans le domaine de la réingénierie des formations. C’est un des lieux à partir desquels sera diffusée l’innovation pédagogique, clé de la refondation de l’École.
  • Les ESPE seront accréditées à travers une procédure inédite pour ce niveau de formation, empruntant à celle ayant cours pour les écoles doctorales.
 

Des écoles qui auront leur propre mode de gouvernance

Les ESPE seront dirigées par un directeur et administrées par un conseil. Elles comprendront également un conseil d’orientation scientifique et pédagogique.

Le directeur

Le directeur de l’ESPE sera nommé par arrêté conjoint des ministres chargés de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, sur proposition du conseil de l’école.
Il préparera les délibérations du conseil et en assurera l’exécution.

Il aura qualité pour signer, au nom de l’université, les conventions relatives à l’organisation des enseignements. Ces conventions ne pourront être exécutées qu’après avoir été approuvées par le président de l’université et votées par le conseil d’administration de cette dernière. Il proposera les membres des jurys d’examens aux établissements partenaires de l’école.

Le conseil de l’école

Le conseil de l’école se composera notamment de représentants élus des personnels et des usagers ainsi que de personnalités extérieures, dont certaines seront désignées par le recteur d’académie.
Le président du conseil sera élu parmi ces dernières.
Le conseil de l’école adoptera les règles relatives aux examens et les modalités de contrôle des connaissances. Il adoptera le budget de l’école
et approuvera les contrats pour les affaires intéressant l’école. Il soumettra au conseil d’administration de l’université la répartition des emplois et sera consulté sur les recrutements. Les règles relatives à la composition et au fonctionnement du conseil de l’école seront fixées par décret.

Le conseil d’orientation scientifique et pédagogique

Le conseil d’orientation scientifique et pédagogique contribuera à la réflexion sur les grandes orientations relatives à la politique partenariale et aux activités de formation et de recherche de l’école.
Cette instance sera d’une grande importance pour le développement des ESPE.

Le budget

Chaque ESPE disposera d’un budget propre intégré au budget de son établissement de rattachement.
Les ministres compétents pourront lui affecter directement des crédits et des emplois attribués à l’établissement. Le directeur de l’ESPE sera ordonnateur des recettes et des dépenses. Le budget de l’école sera approuvé par le conseil d’administration de l’établissement de rattachement, qui pourra l’arrêter s’il n’est pas adopté par le conseil de l’école ou n’est pas voté en équilibre réel.

 

Suivez l'actualité des ESPE sur les réseaux sociaux

Suivez l'actualité des ESPE sur les réseaux sociaux avec #ESPE

À consulter

Lancement des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation
Dossier de présentation du 1er juillet 2013

  • Lancement des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation
  • L’ambition de la réforme
  • Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation
  • Infographie - La formation au sein des ESPE (parcours type)
  • Une formation à forte dimension professionnelle reconnue par un diplôme de master
  • Infographie  - Exemple type d’organisation de la nouvelle formation
  • Les concours rénovés
  • Infographie  - Après le concours, une formation en alternance adaptée aux parcours antérieurs des étudiants
  • Infographie  - Options d’orientation pour les candidats non admis aux concours, ayant obtenu leur master 1
  • Infographie  - Concours rénovés de recrutement des enseignants : le calendrier
  • Questions-réponses : le master "Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation" (MEEF)
  • Une identité visuelle commune à toutes les ESPE

Lancement des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation

Le recrutement à l'éducation nationale

Recrutement300x200

  • s'informer sur les métiers de l'éducation nationale,
  • tout savoir sur les perspectives d'emplois et les concours,
  • les Emplois d'avenir professeur
  • pratique du métier, carrières et formation : des enseignants vous répondent.
  • etc.

Toute l'actualité sur le recrutement à l'éducation nationale

Mise à jour : juillet 2013

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage

 
#Rentrée2014
Suivez-nous