Toute l'actualité

Faire entrer l'École dans l'ère du numérique

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
#EcoleNumerique

Suivez la conférence de présentation de la stratégie pour le numérique à l’École avec le hashtag #EcoleNumerique et sur twitter.com/EducationFrance

 

Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, a présenté la stratégie pour le numérique à l’École en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, jeudi 13 décembre 2012. Transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent en effet de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements.

L'essentiel

Notre monde connaît aujourd’hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que le fut,au 15e siècle, l’invention de l’imprimerie. La transformation radicale des modes de production et de diffusion des connaissances et des rapports sociaux emporte, partout et pour tous, de nouvelles façons de vivre, de raisonner, de communiquer, de travailler, et, pour l’École de la République, de nouveaux défis. Car transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements.

 

Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : un impératif pédagogique et un projet de société

Le numérique au service des missions de l’École

Le numérique peut aider l’École dans l’accomplissement de ses missions fondamentales : instruire, éduquer, émanciper et former les enfants d’aujourd’hui pour qu’ils deviennent les citoyens épanouis et responsables de demain.
Le numérique contribue en effet à améliorer l’efficacité des enseignements. Il constitue un pilier de la refondation pédagogique : il permet notamment de développer des pratiques pédagogiques plus adaptées aux rythmes et aux besoins de l’enfant, de renforcer l’interactivité des cours en rendant les élèves acteurs de leurs propres apprentissages, d’encourager la collaboration entre les élèves et le travail en autonomie ; il offre des possibilités nouvelles pour les élèves en situation de handicap. Il s’agit avant tout, avec le numérique, de donner à chacun le goût d’apprendre.
L’intérêt éducatif du numérique dépasse également le cadre de la classe. Il facilite les échanges au sein de la communauté éducative et favorise l’implication des familles dans la scolarité de leurs enfants. Il contribue aussi, en mettant des contenus de qualité à disposition de tous et en tous lieux, à réduire les inégalités territoriales et sociales.

Éduquer au numérique : une nouvelle mission pour l’École

Une véritable éducation aux médias, adaptée aux supports et outils de communication contemporains, sera dispensée de l’école primaire au lycée, en étroite collaboration avec les associations partenaires de l’École.
Cette éducation aux médias devra leur transmettre les connaissances et les compétences nécessaires à une maîtrise de l’information devenue aujourd’hui la condition d’accès aux autres savoirs. Elle devra notamment leur apprendre à porter un regard critique sur les contenus des différents médias, en particulier numériques, mais aussi à utiliser ces technologies de manière raisonnée pour créer, co-construire des savoirs, partager leurs productions et communiquer.

Une communauté éducative convaincue des bénéfices du numérique pour l’École

Un sondage réalisé en novembre 2012 auprès d’enseignants, de parents et d’élèves a confirmé l’existence de fortes attentes en matière de numérique éducatif (Le numérique à l’École, sondage Opinionway pour le ministère de l'éducation nationale - novembre 2012). Ainsi, 92% des enseignants et des parents, et 98% des élèves estiment que le développement du numérique à l’École est une bonne chose. Selon 95% des enseignants, 93% des parents et 96% des élèves, le numérique permet de rendre les cours plus attractifs. Ils sont respectivement 74%, 75% et 87% à considérer qu’il accroît l’efficacité des enseignements et 79%, 81% et 84% sont d’avis qu’il favorise la participation des élèves.

Une stratégie globale et partenariale permettant d’inscrire effectivement et durablement l’École dans l’ère du numérique

Le bilan des nombreux plans menés depuis les années 70 en matière de numérique montre que ceux-ci ont manqué d’une vision d’ensemble. Ils se sont concentrés majoritairement sur la problématique des équipements.
Or si équiper convenablement les écoles et les établissements constitue un préalable, l’ambition pour le numérique à l’École ne peut se limiter à cette seule dimension. Elle doit également traiter d’autres questions majeures telles que la formation des enseignants et la mise à disposition de contenus et services pédagogiques de haute qualité. La stratégie présentée aujourd’hui se veut globale, cohérente mais aussi collaborative, car l’entrée de l’École dans l’ère du numérique ne pourra se faire qu’avec les enseignants, les personnels d’encadrement et tous les partenaires de l’École : collectivités territoriales, monde associatif, acteurs privés. Il s’agit de créer avec eux les conditions nécessaires pour que le numérique trouve effectivement et durablement sa place dans notre système éducatif.

Une formation au et par le numérique pour les enseignants et personnels d’encadrement

La formation au et par le numérique fera partie intégrante des enseignements dispensés au sein des futures écoles supérieures du professorat et de l’éducation, dans le cadre de la formation initiale comme de la formation continue. L’objectif de cette formation sera de savoir maîtriser les outils sur le plan technique, mais aussi, et surtout, de mettre le numérique au service des apprentissages en classe, de créer des ressources pédagogiques adaptées aux élèves ou encore d’utiliser les services de communication pour mieux impliquer les familles. Cette formation aura elle-même recours aux technologies numériques. Un premier jeu de modules de formation en ligne sera ainsi accessible dès la rentrée 2013, préfigurant la naissance d’un "campus numérique".
L’investissement dans le développement des usages pédagogiques du numérique sera par ailleurs reconnu et valorisé dans les carrières.

Des ressources pédagogiques de qualité et accessibles à tous dans le cadre d’un service public de l’enseignement numérique

Le projet de loi pour la refondation de l’École prévoit l’instauration d’un service public de l’enseignement numérique. Ce service public offrira aux écoles et aux établissements des services numériques permettant de compléter les enseignements existants et de faciliter la mise en oeuvre d’une aide personnalisée pour les élèves en difficulté. Il proposera également aux enseignants une plate-forme de partage de leurs productions pédagogiques, d’autres ressources numériques à utiliser en classe, des contenus et services destinés à leur formation initiale et continue, ou encore des outils de suivi des élèves et de communication avec les familles.

Des solutions concrètes pour faciliter l’action des collectivités territoriales en matière d’équipement et de raccordement au très haut débit

De nombreuses collectivités ont déjà investi dans le domaine du numérique et souhaitent poursuivre et renforcer leurs efforts pour équiper les établissements et déployer les environnements numériques de travail. Mais toutes n’ont pas les mêmes moyens.

Parce que l’égalité des territoires est un enjeu majeur pour notre École, l’État prend un certain nombre d’initiatives pour aider les collectivités :

  • l’incitation au raccordement des écoles, collèges et lycées au très haut débit ;
  • la signature d’une convention avec la Caisse des dépôts et consignations pour encourager le déploiement du numérique à l’École avec les collectivités ;
  • la création d’une cellule d’appui au sein du ministère de l’éducation nationale afin d’aider les collectivités à monter des projets éligibles aux financements européens (FEDER et FSE), à coordonner leurs actions, ou encore à mutualiser les bonnes pratiques ;
  • la construction, avec l’Union des groupements d’achats publics (UGAP) d’une offre globale d’équipements et de prestations associées, pensée pour les écoles primaires ; cette offre, disponible au printemps 2013, permettra aux municipalités d’éviter des passations de marchés publics et sera complétée fin 2013 par une proposition d’espace numérique de travail pour les écoles.

Le soutien à la création d’une filière dédiée au numérique éducatif

L’organisation des acteurs de l’industrie du numérique éducatif dans le cadre d’une filière dédiée au développement des ressources et outils numériques à l’École est une autre condition pour réussir à faire entrer de manière durable notre École dans l’ère du numérique. La France doit ainsi prendre toute sa place au niveau international dans la création de contenus et de services numériques de haute qualité technologique et pédagogique.

Une nouvelle gouvernance

Afin que l’entrée de l’École devienne une réalité partout et pour tous et que la coordination des actions menées soit garantie, une gouvernance nationale sera instaurée.
Elle pourra notamment s’appuyer sur une structure dédiée au sein du ministère de l’éducation nationale et sur un Conseil du numérique éducatif qui sera installé dès 2013. Instance de dialogue et de coordination, ce conseil rassemblera des représentants de l’éducation nationale, de la communauté éducative, des collectivités, de la recherche, des partenaires publics, des acteurs privés. Des gouvernances régionales permettront également de mobiliser dans les territoires l’ensemble des acteurs concernés (rectorats, collectivités territoriales, chefs d’établissement, etc.).

La mobilisation de la recherche

La recherche aura un rôle central à jouer dans le cadre de la stratégie numérique. Un travail conjoint sera mené avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche afin de mobiliser la recherche publique pour apporter des réponses aux questions d’ordre pédagogique,technologique, économique et sociologique soulevées par le développement du numérique à l’École, mais aussi développer des programmes en faveur des pratiques pédagogiques innovantes et de l’évaluation de l’impact du numérique sur les apprentissages. Il s’agira également de favoriser la recherche et le développement par des appels à projet. Les projets qui sont soutenus dans le cadre des investissements d’avenir sont un exemple de ces échanges féconds entre le monde de la recherche et le monde de l’industrie.

Des nouveaux services proposés aux enseignants, aux élèves et aux parents dès la rentrée 2013

Si la stratégie présentée aujourd’hui est inédite, c’est aussi parce qu’elle comprend une offre de nouveaux services numériques à destination des enseignants, des élèves et des parents.
Cette offre sera mise en place de manière progressive entre 2013 et 2017, mais plusieurs services seront opérationnels dès la rentrée 2013 afin que l’ambition pour le numérique à l’École puisse s’incarner rapidement et concrètement dans les classes et dans le quotidien des enseignants et des élèves, notamment :

  • un service de soutien scolaire en ligne en français, mathématiques et anglais pour 30 000 élèves en difficulté dans des établissements de l’éducation prioritaire ;
  • l’accès en ligne à des sujets et éléments de correction du brevet et des baccalauréats général, technologique et professionnel ;
  • un dispositif interactif sur l’apprentissage de la lecture, pour les enseignants et les parents d’élèves de CP ;
  • une collection de ressources numériques et de films d’animation pédagogiques centrée sur l’acquisition des fondamentaux ;
  • une offre de contenus et de services numériques visant à favoriser l’apprentissage de l’anglais dans le 1er degré, appelée English for Schools ;
  • un site web de géolocalisation des solutions de formation pour les jeunes décrocheurs ;
  • un service d’accès aux informations relatives à l’orientation adapté aux élèves en situation de handicap.

infographie-plan-numérique-2012

Télécharger l'infographie "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

 

 
 
Faire entrer l'École dans l'ère du numérique
2012_plan-numerique_300X200
"Faire entrer l'École dans l'ère du numérique", dossier
  • Des services à destination des élèves et des enseignants
  • Des services à destination des enseignants
  • Des services à destination de la communauté éducative
  • L'ENT, clé de voûte de projets numériques d'établissement fédérateurs
  • Actions prévues pour pérenniser l'entrée de l'École dans l'ère du numérique

Feuilleter le dossier "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

Télécharger le dossier "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

"Faire entrer l'École dans l'ère du numérique", diaporama de présentation

  • Une urgence à agir
  • Notre vision du numérique à l'école

Feuilleter le diaporama de présentation "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

Télécharger le diaporama de présentation "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

"Faire entrer l'École dans l'ère du numérique", dossier de presse

Télécharger le dossier de presse "Faire entrer l'École dans l'ère du numérique"

 

 

[École numérique]  - Dossier de presse - Vincent Peillon - 13/12/2012
Mise à jour : juin 2014
Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

CAFÉ DES PARENTS

Faites nous part de vos suggestions, posez vos questions, participez à un café des parents !

education.gouv.fr/
cafedesparents




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants