Toute l'actualité

Le ministère de l'éducation nationale met en place, à titre exceptionnel, un fonds de solidarité inter-associatif
Communiqué de presse - Vincent Peillon - 20/11/2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Vincent Peillon a souhaité la mise en place, à titre exceptionnel, d’un fonds de solidarité inter-associatif, pour mieux aider les associations complémentaires de l’école et renforcer leurs assises financières.

Ce fonds de solidarité, d’un montant d’un million d’euros, a été abondé grâce à une démarche inédite et volontaire des principales associations partenaires de l’éducation nationale. Celles-ci ont consenti, sur proposition du ministre, à une diminution sensible des aides qui devaient leur être allouées pour l’année en cours.

Les sommes rassemblées ont été intégralement reversées au fonds de solidarité, permettant d’aider sans attendre les associations les plus fragilisées à clôturer leur exercice 2012, à inscrire leurs projets dans la durée avec une sérénité retrouvée et à participer au grand chantier de la refondation de l’École.

Le ministre tient ainsi à saluer l’ensemble des grandes associations contributrices :

  • la Ligue de l’enseignement en premier lieu, mais également
  • la fédération générale  - association départementale des pupilles de l'enseignement public (FGADPEP),
  • les centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (CEMÉA),
  • l’office central de la coopération à l'école (OCCE),
  • les FRANCAS,
  • la fédération des associations régionales des oeuvres éducatives et de vacances de l’éducation nationale (FOEVEN),
  • la jeunesse au plein air (JPA )
  • et les éclaireuses et éclaireurs de France (EEDF).

Mise à jour : novembre 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

C'est pratique



Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants



Depuis 2003, le poids des inégalités sociales sur la réussite scolaire s'est alourdi.
Que fait-on pour inverser la tendance ?