Toute l'actualité

Refondons l'École de la République : remise du rapport de la concertation au Président de la République

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Le rapport de la concertation a été présenté officiellement et remis à François Hollande, Président de la République, en présence de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale et George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la réussite éducative, mardi 9 octobre 2012.

Discours du Président de la République

Discours de François Hollande, Président de la République, à la suite de la présentation du rapport sur la refondation de l’Ecole de la République

Consulter la vidéo du discours du Président de la République
Consulter la retranscription texte du discours du Président de la République

Le rapport de la concertation

 
 
Consultez le rapport de la concertation
Rapport de la concertation réalisé par François Bonneau, Marie-Françoise Colombani, Christian Forestier, Nathalie Mons, membres du comité de pilotage de la concertation et Alain Dulot, rapporteur général

Pourquoi refonder l'École ?

  • Des résultats qui baissent
  • Des inégalités qui se creusent dans l’École et mettent en danger le projet républicain
  • Une concurrence scolaire exacerbée
  • Une confiance qui s’effrite
  • Un mal-être qui s’installe
  • Une action publique incohérente
  • Une École qui peine à entrer dans le XXIe siècle

Refonder l'École pour refonder la République

  • Relever les défis du XXIe siècle
  • Une véritable politique publique pour l’École

Vers l'École du futur

  • La réussite scolaire pour tous
  • Les élèves au coeur de la refondation
  • Des personnels formés et reconnus
  • Un système éducatif efficace et juste



Feuilleter le rapport de la concertation
Télécharger le rapport de la concertation

 

Avant-propos

"Chacun s’accorde à reconnaître la place centrale de l’École comme lieu d’acquisitions et d’apprentissages, comme facteur d’intégration sociale, comme instrument de la promesse républicaine : celle d’un égal accès au savoir, un savoir qui instruit, éduque, émancipe et permet l’insertion dans la société.

Or depuis longtemps, le caractère fragmentaire de l’action publique et une absence de perspectives ont opacifié le paysage éducatif. Aux décisions adoptées, aux réformes engagées, il a manqué une cohérence qui eût exigé des ambitions fortes, des objectifs clairement identifiés, des actions cordonnées en vue de réaliser cette fin, ainsi qu’une volonté politique soutenue à travers le temps. C’est dire que beaucoup de Français attendent un changement en profondeur, comme s’y est engagé le Président de la République en faisant de notre École et de notre jeunesse ses priorités. L’objectif de la concertation ouverte par le Premier ministre et le ministre de l’éducation nationale le 5 juillet 2012 était précisément de refonder l’École de la République autour de principes susceptibles d’inspirer désormais l’action publique en matière éducative. Il était d’éclairer les choix du gouvernement sur les lignes d’évolution souhaitables que fixera la prochaine loi d’orientation et de programmation.

L’ambition première des prochaines années doit être d’inverser une évolution des performances dont les indicateurs nationaux comme internationaux montrent qu’elle se dégrade, surtout pour les élèves les moins favorisés ; de diviser par deux le nombre de sorties sans diplôme ; de faire en sorte que 50% d’une classe d’âge soit diplômée de l’enseignement supérieur. Au-delà, d’autres enjeux sont engagés. L’École doit entrer résolument dans le futur, se mettre en adéquation avec des tendances sociétales lourdes qui ont modifié notre environnement tandis que la forme scolaire demeurait figée, et mieux remplir la mission qui lui revient d’être le creuset de la cohésion sociale et civique, comme de l’intégration de tous.

Il ne s’agit ni de se contenter d’aménager l’existant ni de mettre à bas tout l’édifice. Refonder ne signifie pas refondre à partir d’une tabula rasa, mais réexaminer pour donner du sens en se ressourçant sur des valeurs.

La concertation s’est appuyée sur une démarche novatrice de démocratie participative. Pour dégager les principes fondateurs qui serviront de base à l’édifice, elle a réuni le plus largement possible, sur des thématiques prédéfinies, toutes les forces vives de l’éducation : des enseignants, des élèves, des parents, des directeurs d’école et des chefs d’établissement, des administrateurs, des élus, les organisations représentatives, des personnalités qualifiées, des représentants des mondes économique, associatif, culturel, sportif, scientifique. Les ministères concernés ont également été associés.

À l’échelon national, la réflexion a été articulée autour de quatre sujets majeurs : "la réussite scolaire pour tous", "les élèves au coeur de la refondation", "des personnels formés et reconnus", "un système juste et efficace". Chacun de ces quatre groupes a été animé par un président et deux rapporteurs. Les groupes ont travaillé au sein de vingt et un ateliers thématiques, chacun étant doté d’un animateur et d’un rapporteur. Le travail de ces ateliers a donné lieu à la rédaction de comptes rendus et chaque groupe a produit des éléments de synthèse.

Dans le même temps, les autorités académiques, en liaison avec les collectivités territoriales, on été invitées à organiser des débats et à produire des contributions. Tous les enseignants ainsi que les partenaires locaux de l’École ont été conviés à s’exprimer dans le cadre de ces initiatives décentralisées comme à travers le site internet dédié à la concertation. Plusieurs milliers de contributions ont pu ainsi être recueillies.

Par l’écho médiatique qui l’a accompagnée, la concertation a atteint un premier objectif : remettre l’École au coeur du débat public. La forte affluence dans tous les ateliers, qui ne s’est pas démentie au fil des semaines, témoigne de l’attente suscitée. Un riche dialogue s’est instauré, dans un esprit ouvert et toujours constructif. Le débat a montré combien les acteurs de l’éducation se sentent responsables de son évolution. Il n’a pas fait apparaître de clivages insurmontables mais, au contraire, a permis de dégager, sous l’inévitable et féconde diversité des opinions, un diagnostic partagé et des perspectives communes.

Sur la base du travail riche et intense des groupes et des ateliers, le comité de pilotage a formulé des orientations dont pourront s’inspirer les réformes à venir. Pour être légitimes et devenir effectives, celles-ci auront à être élaborées dans le dialogue, l’échange, la participation des acteurs. Elles devront aussi, à travers des instances et selon des modalités appropriées, faire l’objet d’un accompagnement qui permettra à la fois de les guider, de les soutenir, de les évaluer et, le cas échéant, de les adapter. La concertation conseille donc que soit constitué un comité de suivi de l’application des réformes qui seront retenues par le ministère de l’éducation nationale parmi celles proposées dans ce rapport.

C’est donc aussi à une autre manière de conduire la politique éducative qu’invite le présent rapport, dans la continuité de celle qui a été inaugurée à travers la concertation."


La concertation en chiffres

 
 
La concertation, c'est


4 groupes de travail

  • Des personnels formés et reconnus
  • La réussite scolaire pour tous
  • Les élèves au coeur de la réussite
  • Un système éducatif juste et efficace


800 membres de la concertation

23 ministères associés à la démarche

300 heures d’ateliers

Des réunions publiques dans plus de 120 villes

Refondonslecole.gouv.fr,
un site au coeur de la concertation

175 000 visiteurs uniques

994 678 pages vues

24 000 réponses à la Question de la semaine

8 200 contributions d’internautes

 

La concertation en vidéo


Le bilan de la concertation en vidéo

 

En savoir plus
Document à consulter

Les responsables de la concertation

  • Les membres du comité de pilotage
  • Le rapporteur général
  • Groupe 1 – La réussite scolaire pour tous
  • Groupe 2 – Les élèves au coeur de la refondation
  • Groupe 3 – Un système éducatif juste et efficace
  • Groupe 4 – Des personnels formés, reconnus et valorisés

Télécharger la liste des responsables de la concertation

Site à consulter

Refondons l'École de la République

  • l'École aujourd'hui
  • la démarche
  • les thématiques
  • l'actualité
  • centre de ressources

Toute l'information sur la concertation
www.refondonslecole.gouv.fr

[Refondons l'École]  - Dossier de presse - Vincent Peillon - George Pau-Langevin - 09/10/2012
Mise à jour : janvier 2013
Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Lettre aux parents

"La réussite de votre enfant est notre objectif commun"

Benoît Hamon écrit aux parents d'élèves



capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage