Toute l'actualité

L'essentiel pour préparer la rentrée scolaire
Information - 03/08/2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Retrouvez l'essentiel sur la scolarité de votre enfant à l'école, au collège et au lycée pour préparer la rentrée scolaire et l'accompagner tout au long de l'année.

À savoir avant la rentrée


Où m'adresser pour inscrire mon enfant ?
Quelles fournitures scolaires dois-je acheter ?
Dois-je souscrire une assurance scolaire ?
Ai-je droit à des aides financières ?

Où m'adresser pour inscrire mon enfant ?

À l'école maternelle

L'inscription de votre enfant dans une école maternelle publique se fait à la mairie de votre domicile.

L'école maternelle accueille tous les enfants, français et étrangers, dès trois ans. Votre enfant peut être admis dans la limite des places disponibles s'il a atteint l'âge de deux ans au jour de la rentrée scolaire, notamment si vous habitez dans une zone socialement défavorisée, à condition qu'il soit physiquement et psychologiquement prêt.

Vous pouvez aussi choisir de scolariser votre enfant dans une école privée. Par ailleurs, des dérogations au secteur scolaire sont possibles, sous certaines conditions.

À l'école élémentaire

Les enfants sont inscrits à l'école élémentaire à la rentrée scolaire de l'année civile au cours de laquelle ils atteignent l'âge de 6 ans. Si votre enfant était déjà scolarisé à l'école maternelle publique de votre secteur, il est le plus souvent inscrit d'office à l'école élémentaire dont vous dépendez, à la fin de la grande section.

Si ce n'est pas le cas, s'il existe plusieurs écoles publiques dans votre commune, votre mairie vous indiquera celle qui correspond à votre secteur d'habitation. Vous devrez inscrire votre enfant dans cette école, sauf si vous obtenez une dérogation auprès du maire.

Vous pouvez aussi choisir de scolariser votre enfant dans une école privée.

Au collège

Dans l'enseignement public, vous devez en principe inscrire votre enfant dans le collège du secteur géographique de votre domicile. Son professeur de CM2 ou le directeur d'école lui remet son dossier d'inscription avant les vacances de printemps. Si vous souhaitez une dérogation, il faut en faire la demande au directeur académique des services de l'éducation nationale.

Si vous changez d'académie, pensez à prévenir le service de la scolarité du rectorat de l'académie où votre enfant était scolarisé.

Pour l'enseignement privé, vous devez directement prendre contact avec l'établissement.


En savoir plus

L'inscription au collège

Au lycée

Le principal du collège ou le proviseur du lycée d'origine de votre enfant est votre interlocuteur et vous indique la marche à suivre.

Si vous déménagez pendant les congés scolaires, vous pouvez vous adresser au service de la scolarité de votre académie d'origine, y compris en cas de changement d'académie.

Dans tous les cas, la décision d'orientation s'applique.

Pour un lycée privé sous contrat, vous exprimez vos vœux directement auprès de l'établissement que vous avez choisi.

 

En savoir plus

L'inscription au lycée

Quelles fournitures scolaires dois-je acheter ?

Chaque année, l'école, le collège ou le lycée de votre enfant prépare une liste de fournitures à prévoir. Son élaboration implique l'ensemble de l'équipe éducative et associe les parents. Elle est non exhaustive, mais les enseignants sont sensibilisés à la nécessité de s'y référer pour établir la liste définitive des fournitures scolaires demandées aux élèves.

Son respect garantit :

  • la maîtrise du pouvoir d'achat des familles
  • la réduction du poids du cartable des élèves.
En savoir plus

Le ministère propose une liste de référence pour guider les écoles, collèges et lycées

Télécharger la liste de référence des fournitures de l'année scolaire 2012-2013

Dois-je souscrire une assurance scolaire ?

L'assurance scolaire pour les activités scolaires obligatoires est vivement recommandée, même si elle reste facultative. C'est un gage de sécurité, pour vous et pour votre enfant.

Pour les activités scolaires facultatives (sorties et voyages scolaires), l'assurance scolaire est obligatoire.

Pour les activités périscolaires, elle est vivement recommandée, pour protéger l'élève en cas de dommage. Les organisateurs peuvent exiger des élèves qu'ils soient assurés.

L'assurance scolaire doit garantir les dommages :

  • que l'élève pourrait causer à des tiers c'est la garantie de responsabilité civile
  • qu'il pourrait subir c'est la garantie individuelle accidents corporels.

Ai-je droit à des aides financières ?

Des aides financières existent pour les familles aux revenus modestes. Versées à votre demande, elles contribuent à assurer l'égalité des chances. Les collectivités territoriales, les organismes débiteurs de prestations familiales, certaines fondations ou associations peuvent aussi être sollicitées, dans des situations particulières.

Les aides du ministère de l'éducation nationale

À l'école élémentaire, il n'existe pas d'aide spécifique. La coopérative scolaire peut participer au financement des projets de classe.

Au collège, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières :

  • les bourses de collège
  • le fonds social collégien
  • le fonds social pour les cantines.

Au lycée, il existe aussi des aides financières : bourses de lycée, bourses au mérite, bourses d'enseignement d'adaptation, fonds social lycéen, fonds social pour les cantines.

Les aides des caisses d'allocations familiales, des collectivités territoriales ou du secteur associatif

L'allocation de rentrée scolaire

La Caisse d'allocations familiales verse une allocation de rentrée scolaire aux familles qui ont au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans, sous conditions de ressources. Elle aide les familles à financer les dépenses de la rentrée scolaire. Son montant dépend de l'âge de l'enfant. Pour la rentrée 2012, il varie de 356,20 € à 388.87€, soit une majoration de 25% par rapport à la rentrée 2011.

 

Les collectivités territoriales peuvent aussi octroyer des aides financières, facultatives.

Pour l'école élémentaire, certains départements versent une bourse de fréquentation scolaire, les communes des aides pour la restauration scolaire ou du matériel scolaire.

Pour le collège et le lycée, des aides départementales ou régionales peuvent contribuer à financer la restauration scolaire, les transports ou le matériel scolaire.

En cas de difficulté, vous pouvez aussi solliciter des aides financières ponctuelles auprès des conseils généraux (aide sociale à l'enfance), des municipalités (centre communal d'action sociale) ou auprès d'associations. Les demandes se font le plus souvent auprès d'un service social.

Être parent d'élève, comment ça marche ?

Je suis parent d'élève, quels sont mes droits?
Comment puis-je m'impliquer dans la vie de l'école, du collège ou du lycée de mon enfant ?

Je suis parent d'élève, quels sont mes droits?

Vous êtes membre à part entière de la communauté éducative. Ce qui veut dire que des droits vous sont reconnus :

  • être informé sur la scolarité et le comportement scolaire de vos enfants
  • participer à des réunions collectives ou des rencontres individuelles
  • participer, via vos représentants, à la vie de l'école (conseil d'école), du collège ou du lycée (conseil d'administration, conseils de classe, comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté) de votre enfant.

Votre implication dans la scolarité de votre enfant est un des facteurs qui l'aident à réussir. C'est pourquoi il est important que vous puissiez dialoguer avec l'équipe éducative qui suit votre enfant.

Comment puis-je m'impliquer dans la vie de l'école, du collège ou du lycée de mon enfant ?

Dès l'automne, chaque année, vous pouvez choisir vos représentants. Les parents d'élèves que vous élisez participent au conseil d'école ou au conseil d'administration de l'établissement. Ils participent au bon fonctionnement de l'école ou de l'établissement et font valoir le point de vue des familles.

Si vous souhaitez vous impliquer davantage, pourquoi ne pas être aussi candidat à ces élections ? Vous pouvez constituer une liste même si vous n'êtes pas membre d'une association de parents d'élèves.

Comprendre l'organisation de la scolarité de mon enfant

Qu'apprend mon enfant à l'École ?
Quels sont les dispositifs d'aide à la scolarité ?
Comment sont abordées les questions liées à la santé et à la citoyenneté ?
Comment est assurée la sécurité de mon enfant à l'École ?
Comment accompagner mon enfant dans sa scolarité ?

Qu'apprend mon enfant à l'École ?

De la maternelle au lycée, les programmes d'enseignement définissent les connaissances que les élèves doivent acquérir, niveau par niveau.

À l'école et au collège, les programmes intègrent les éléments du socle commun de connaissances et de compétences, qui rassemble tout ce que les élèves doivent savoir à la fin de la scolarité obligatoire. Le diplôme national du brevet, que votre enfant passe en fin de 3e, atteste qu'il maîtrise le socle commun.

Au lycée, les enseignements préparent votre enfant au baccalauréat, premier diplôme de l'enseignement supérieur.

Quels sont les dispositifs d'aide à la scolarité ?

De l'école maternelle au lycée, des dispositifs d'accompagnement complètent les cours obligatoires, pour aider tous les élèves à réussir.

À l'école et au collège, ces aides visent notamment à aider les élèves à maîtriser le socle commun de connaissances et de compétences.

Les écoliers peuvent bénéficier :

  • d'une aide personnalisée, deux heures par semaine
  • de stages de remise à niveau pendant la période de vacances scolaires, pour les élèves de CM1 et de CM2
  • de l'accompagnement éducatif dans les écoles élémentaires de l'éducation prioritaire.

Au collège, en 6e, l'accompagnement personnalisé, deux heures par semaine, a pour objectif d'aider l'élève à organiser son travail, lui proposer du soutien ou de l'approfondissement.
L'accompagnement éducatif offre plusieurs activités aux élèves volontaires, après les cours :

  • une aide aux devoirs et aux leçons
  • des activités culturelles, artistiques et scientifiques
  • de la pratique sportive
  • un renforcement de la pratique des langues vivantes.

Au lycée général, technologique et professionnel, plusieurs dispositifs contribuent à prendre en compte les besoins des élèves de manière plus étroite :

  • pour tous les élèves de la seconde à la terminale, un accompagnement personnalisé de deux heures par semaine, avec trois volets : soutien, approfondissement et aide à l'orientation
  • pour les élèves volontaires de la seconde à la terminale, un tutorat par un adulte référent, pour les aider à élaborer leur projet de formation et d'orientation
  • des stages de remise à niveau pour éviter le redoublement et des stages passerelles pour changer d'orientation peuvent également être proposés aux élèves qui le souhaitent après avis du conseil de classe.

Tous les lycéens peuvent aussi suivre des stages d'anglais pendant les vacances.

Dans chaque établissement, les parents d'élèves et les élèves élus au conseil de la vie lycéenne sont consultés sur l'ensemble de ces dispositifs.

Dans les collèges et les lycées, le dispositif interministériel "École ouverte" accueille des jeunes (dont des écoliers) qui ne partent pas en vacances. "École ouverte" s'adresse en priorité aux élèves qui vivent dans des zones socialement défavorisées ou dans des contextes culturels et économiques difficiles. Cette opération leur offre un programme d'activités éducatives dans les domaines scolaire, culturel, sportif et de loisirs.

En savoir plus

École ouverte

Comment sont abordées les questions liées à la santé et à la citoyenneté ?

L'École participe à l'éducation à la santé, à la citoyenneté et aux comportements responsables de vos enfants. Vous êtes étroitement associés aux projets, tout comme les partenaires de l'éducation nationale.

L'éducation à la santé comporte cinq axes prioritaires :

  • l'hygiène de vie, l'éducation nutritionnelle et la promotion des activités physiques
  • l'éducation à la sexualité, l'accès à la contraception, la prévention des infections sexuellement transmissibles et du sida
  • la prévention des conduites addictives et la lutte contre les jeux dangereux
  • la prévention du mal-être
  • la formation aux premiers secours.


L'éducation à la santé fait partie du socle commun de connaissances et de compétences. Elle s'appuie sur les enseignements, les actions éducatives et la vie scolaire. Elle est formalisée dans le projet d'école et le projet d'établissement.

Dans les collèges et lycées, le comité d'éducation à la santé et la citoyenneté (CESC), auquel participent des représentants des parents, la met en œuvre. Les missions du CESC consistent à :

  • contribuer à l'éducation à la citoyenneté
  • préparer le plan de prévention de la violence
  • proposer des actions pour aider les parents en difficulté et lutter contre l'exclusion
  • définir un programme d'éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des comportements à risques.

Les compétences spécifiques des personnels sociaux et de santé sont aussi sollicitées : médecins, infirmières et assistants de service social.

En savoir plus

La santé des élèves

Comment est assurée la sécurité de mon enfant à l'École ?

À la rentrée scolaire 2012, 500 assistants chargés de la prévention et de la sécurité viennent renforcer les équipes éducatives dans les collèges les plus exposés. En effet, pour réussir à l'école, votre enfant doit pouvoir étudier dans un climat scolaire serein.

La politique publique de lutte contre le harcèlement entre élèves comprend plusieurs volets :

  • mieux connaître le phénomène du harcèlement
  • faire de la prévention du harcèlement à l'école l'affaire de tous
  • former les équipes éducatives et traiter les cas de harcèlement et de cyberharcèlement avérés.

Une ligne téléphonique d'écoute, de conseil et d'orientation est à votre disposition et à celle de votre enfant toute l'année : "Stop harcèlement", au 0800 80 70 10.

Comment accompagner mon enfant dans sa scolarité ?

Pour aider votre enfant, vous pouvez :

  • échanger quotidiennement avec lui, être à son écoute, l'encourager dans sa scolarité
  • partager avec lui des activités culturelles, sportives, etc.
  • l'aider à acquérir une bonne hygiène de vie qui le rendra plus disponible pour apprendre mais aussi lui permettra de prendre un bon départ dans la vie
  • développer son sens des responsabilités, lui apprendre le respect de lui-même, des autres et l'utilité des règles de vie commune

Vous avez des questions, une inquiétude, une difficulté ? Les personnels de l'école, du collège ou du lycée peuvent vous répondre : personnels de direction, enseignants, personnels d'éducation, d'orientation, de santé et de service social peuvent vous informer ou vous conseiller, vous ou votre enfant.

En savoir plus

Les parents à l'École

Veiller aux besoins particuliers de mon enfant

Quel accompagnement si mon enfant a des difficultés d'apprentissage ?
Quel accompagnement si mon enfant est malade ?
Quel accompagnement pour mon enfant si nous rencontrons des difficultés personnelles, sociales ou familiales ?
Quel accompagnement si mon enfant est en situation de handicap ?

Quel accompagnement si mon enfant a des difficultés d'apprentissage ?

Les professionnels de l'éducation nationale, qu'ils soient enseignants, psychologues scolaires, personnels sociaux ou de santé, connaissent les difficultés d'apprentissage que peut rencontrer un enfant. Ils participent, selon leurs compétences professionnelles, au repérage, au dépistage et au diagnostic des éventuelles difficultés que peut rencontrer votre enfant.

Un bilan de santé, réalisé en grande section de maternelle, permet de repérer puis de suivre les enfants qui semblent présenter des difficultés particulières.

Quel accompagnement si mon enfant est malade ?

L'état de santé d'un enfant peut nécessiter la prise de médicaments pendant le temps scolaire, certains aménagements, voire la mise en place d'un protocole d'urgence. La famille peut demander un projet d'accueil individualisé (PAI), qui liste le rôle de chacun et les gestes à faire. Ce PAI est élaboré avec le médecin chargé de l'école où est scolarisé votre enfant.
Lorsque son état de santé l'exige, l'enfant peut bénéficier d'une scolarisation à l'hôpital ou à domicile.

Quel accompagnement pour mon enfant si nous rencontrons des difficultés personnelles, sociales ou familiales ?

Les assistants de service social de l'éducation nationale assurent des permanences pour vous accueillir, vous et vos enfants. Présents en priorité dans les collèges et les lycées et soumis au secret professionnel, ils sont à votre écoute, vous informent et vous conseillent, vous accompagnent et vous orientent vers d'autres interlocuteurs si nécessaire. Ils travaillent avec de nombreux partenaires pour vous faciliter l'accès à vos droits, contribuer à l'égalité des chances et favoriser la réussite scolaire et l'insertion sociale de vos enfants.

En savoir plus

La santé des élèves

 

Quel accompagnement si mon enfant est en situation de handicap ?

Chaque élève a droit à une scolarisation dans une école, un collège ou un lycée ordinaire, le plus près possible de son domicile, et à un parcours scolaire continu et adapté. Aujourd'hui, les élèves sont très majoritairement scolarisés dans un milieu scolaire ordinaire. Les parents sont étroitement associés aux décisions d'orientation de leur enfant et à la définition de son projet personnalisé de scolarisation (PPS).

Autre possibilité, la scolarisation dans un établissement hospitalier et sanitaire. Cette solution concerne environ 11 000 élèves chaque année. Tant que leurs conditions d'hospitalisation le permettent, la continuité de leur parcours doit être assurée. Pour y arriver, le Centre national d'enseignement à distance (Cned) et des associations peuvent venir en appui des enseignants.

Résoudre un litige

En cas de litige avec un enseignant, le chef d'établissement ou un autre agent de l'administration de l'éducation nationale, vous pouvez faire appel au médiateur de l'éducation nationale ou aux médiateurs académiques, si les démarches engagées pour résoudre le conflit n'ont pas abouti. Le médiateur, tant au niveau national qu’académique, reçoit les demandes concernant le fonctionnement du service public de l’éducation nationale. Il intervient gratuitement, il instruit les demandes en toute confidentialité et privilégie le dialogue et la conciliation.

En savoir plus

Faire appel au médiateur

Mise à jour : août 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Lettre aux parents

"La réussite de votre enfant est notre objectif commun"

Benoît Hamon écrit aux parents d'élèves



capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage