Toute l'actualité

Priorités de la rentrée 2012
[archive] Information - Luc Chatel - 29/03/2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Pour 2012-2013, le ministère chargé de l’éducation se fixe plusieurs priorités, qui visent à personnaliser davantage les parcours des élèves et à donner toute leur place aux parents dans l’accompagnement de la scolarité de leur enfant. Ces priorités sont rassemblées dans la circulaire de rentrée, publiée chaque année au Bulletin officiel.

Proposer un parcours scolaire personnalisé à chaque élève

L'école primaire doit amener les élèves à acquérir des bases solides, en particulier en français et en mathématiques. La maîtrise des savoirs fondamentaux et l'accompagnement personnalisé constituent la base de l'École du socle commun.

De la maternelle au lycée, la personnalisation des parcours scolaires doit permettre à tous les élèves d'aller au plus loin de leurs capacités. Elle s'appuie sur une culture commune, déterminée par les programmes d'enseignement. À chaque niveau d'enseignement, les enseignants proposent des aides différenciées aux élèves, en fonction de leurs besoins.

Construire l'École du socle

La scolarité obligatoire poursuit un objectif central : permettre à tous les élèves d'acquérir le socle commun de connaissances et de compétences, qui rassemble les savoirs fondamentaux que les élèves doivent avoir acquis à la fin de la scolarité obligatoire.

C'est pourquoi la personnalisation du parcours de chaque élève démarre dès la maternelle : la maîtrise de la langue française parlée y est la priorité. C'est à ce moment que les élèves acquièrent les bases du vocabulaire et de la syntaxe, socle de leur réussite dans l'apprentissage de la lecture, de l'orthographe, de la grammaire et du vocabulaire au CP.


Aide personnalisée en maternelle

À l'école élémentaire, en mathématiques, la résolution de problèmes permet d'investir les connaissances et compétences acquises dans des situations concrètes. L'enseignement des sciences expérimentales et des technologies apprend aux élèves à utiliser la démarche d'investigation pour devenir responsables face à l'environnement, au monde vivant et à la santé.

La liaison école-collège favorise la continuité des apprentissages. Elle s'appuie sur le bilan établi à l'école élémentaire, en particulier sur les évaluations de CM2, pour mettre en place les meilleurs moyens d'aider les élèves. Par exemple, les parcours personnalisés de réussite éducative (PPRE) passerelles ou l'accompagnement personnalisé en 6e.

Pour répondre aux besoins de certains élèves, les 3e de découverte professionnelle 6 heures deviennent des classes préparatoires aux formations professionnelles, mais ne déterminent pas l'orientation des élèves. Dès la 4e, de nouvelles formes d'alternance permettent de personnaliser les parcours. De cette manière, les élèves peuvent découvrir les métiers dans le respect des objectifs du socle commun.

Une évaluation nationale en 5e, en français et en mathématiques, permet de faire le point sur les besoins des élèves et mettre en place les aides qui leur permettront de combler leurs lacunes, avant le diplôme national du brevet en 3e, qui atteste la maîtrise du socle commun. Les épreuves du diplôme national du brevet prennent en compte les nouveaux programmes.

Le livret personnel de compétences (LPC) certifie l'acquisition des connaissances et compétences du socle commun, de l'école primaire à la fin de la scolarité obligatoire. Il permet aux parents de suivre les progrès de leur enfant. C'est un outil de communication entre l'École et les familles.

 

 

Consolider la réforme du lycée

En 2012-2013, c'est la dernière étape de la réforme du lycée, avec la nouvelle terminale et le nouveau baccalauréat général ou technologique. Cette réforme a été mise en place pour mieux accompagner tous les élèves, mieux les préparer à l'enseignement supérieur et leur permettre de changer d'orientation quand ils en ont besoin. Comme en seconde et en première, les élèves de terminale bénéficient d'un accompagnement personnalisé et d'un tutorat.

Parmi les séries technologiques rénovées, la série "sciences et technologies de l'industrie et du développement durable", prépare les élèves, filles et garçons, à des métiers industriels d'avenir qui intègrent les enjeux du développement durable.


Pourquoi choisir STI2D ?


La série STI2D en 8 questions

Les lycées d'une même zone géographique peuvent s'organiser en réseau, pour proposer aux élèves des offres de formation complémentaires et renforcer leurs liens avec l'enseignement supérieur. Leur développement est encouragé.

Mettre la personnalisation au service de l'égalité des chances

En 2012-2013, les établissements du programme ÉCLAIR, pour "Écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite" rassemblent des écoles et des établissements scolaires de l'éducation prioritaire. Dans ces établissements, les équipes travaillent à développer l'ambition scolaire des élèves et à améliorer leurs résultats. Ils bénéficient d'une autonomie accrue, avec des modalités de recrutement spécifiques des personnels qui permettent d'assurer une certaine stabilité de l'équipe pédagogique et éducative.


L'accompagnement personnalisé au lycée

Les internats d'excellence offrent des conditions de réussite favorables à des collégiens, des lycéens et des étudiants qui n'en bénéficient pas. Ils constituent l'avant-garde des politiques d'éducation prioritaire et d'internat. En internat « d'excellence » ou en places labellisées dans des internats existants, ils doivent développer leur offre, surtout pour les collégiens. Ils conjuguent cadre de travail rigoureux et ouverture au monde, pour devenir, en quelque sorte, des laboratoires de l'innovation pédagogique.


L'internat d'excellence, une chance de plus pour réussir

 
 

Établissements Eclair et internats d'excellence ont vocation à faire partie de cordées de la réussite, partenariat entre des établissements de l'enseignement supérieur et des lycées situés dans des quartiers prioritaires. Le dispositif peut inclure un tutorat, un accompagnement scolaire ou culturel ou l'internat.

Au collège, l'accompagnement éducatif accorde une place prépondérante à l'étude dirigée, en plus de la pratique orale d'une langue vivante, d'un sport ou d'une activité artistique ou culturelle. Il complète l'aide personnalisée à l'école et l'accompagnement personnalisé en 6e, mis en place à la rentrée 2011.


L'école après les cours : accompagnement éducatif

 

Renforcer l'enseignement des langues

L'apprentissage des langues commence dès la maternelle : les élèves y sont sensibilisés à la diversité des langues vivantes. De l'école élémentaire au collège, les équipes enseignantes travaillent ensemble pour assurer la continuité des apprentissages.

À la rentrée, 10% des collèges expérimentent un horaire "globalisé" pour les langues vivantes : de la 6e à la 3e, chaque élève doit étudier les langues vivantes pendant 684 heures. Les collèges peuvent donc notamment favoriser l'apprentissage d'une 2e langue vivante dès la 6e et mettre en place des groupes de compétences.

L'enseignement d'une autre discipline en partie en langue étrangère permet aussi de renforcer l'apprentissage des langues : ici, la langue n'est plus une fin, mais un moyen, pour les élèves, de mobiliser leurs compétences linguistiques dans un autre contexte.

Les nouvelles épreuves de bac prennent en compte les compétences de communication orale : en 2013, dans l'ensemble des séries générales et technologiques rénovées, les compétences en compréhension, expression et interaction orales de tous les élèves sont évaluées.

Enfin, chaque élève doit pouvoir participer à un séjour à l'étranger au cours de sa scolarité.

Aménager des parcours scolaires spécifiques

Pour les élèves handicapés, les enjeux portent sur :

  • la qualité de leur scolarisation
  • la formation et l'accompagnement des enseignants qui les encadrent
  • la personnalisation des réponses pédagogiques
  • la validation de leurs compétences

Les dispositifs de scolarisation des élèves handicapés continuent à se développer, en lien avec les établissements sociaux et médico-sociaux. Les assistants de scolarisation répondent aux besoins d'accompagnement des élèves.

La formation initiale et continue des enseignants, surtout non spécialisés, est essentielle. Elle comprend des modules de formation à distance.

Les élèves intellectuellement précoces doivent, eux aussi, bénéficier de réponses individualisées. Dans chaque académie, un référent répond aux parents. La formation des équipes pédagogiques et éducatives, la lisibilité et le développement des structures adaptées sont les 3 axes d'action privilégiés.

Accompagner l'orientation et aider à l'insertion professionnelle

Au collège et au lycée, le parcours de découverte des métiers et des formations apprend aux élèves à être capables de s'orienter tout au long de leur vie. Il se déroule à la fois pendant les cours et sur des temps réservés à l'information sur l'orientation.

Au lycée, en première, un conseil en orientation anticipé permet à tous les élèves de faire le point sur leur orientation. Les équipes pédagogiques peuvent s'appuyer sur le "web classeur orientation" de l'Onisep.

La lutte contre le décrochage scolaire repose à la fois sur :

  • la prévention, dans les établissements scolaires
  • des plateformes de suivi et d'appui aux décrocheurs, pour trouver une solution pour chaque jeune qui a décroché.

Un décrocheur est un jeune qui quitte prématurément un système de formation initiale sans avoir obtenu de diplôme. L'ensemble des dispositifs qui les amènent à obtenir un diplôme sont rassemblés sous le label "Réseau Nouvelle chance".

Responsabiliser tous les acteurs de l'éducation

L'École est aussi un lieu de transmission de valeurs. Pour réussir, les élèves doivent s'approprier les règles de la vie collective et prendre des initiatives, pour devenir des citoyens autonomes et responsables.

Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation

La formation initiale des enseignants doit combiner formation disciplinaire et préparation à l'exercice du métier. En master, les futurs enseignants font des stages pratiques et reçoivent une formation académique. Des maîtres-formateurs ou des tuteurs les accompagnent. Les futurs enseignants peuvent aussi choisir un master en alternance, qui double le temps de pratique professionnelle pendant la formation.

En classe, les enseignants contribuent à la diffusion du numérique. Avec la généralisation des espaces numériques de travail, le professeur disposera, à terme, d'un bureau numérique et les élèves d'un cartable numérique.

Pour s'adapter aux besoins des élèves, les équipes éducatives sont encouragées à innover et expérimenter. Dans chaque académie, un conseiller se tient à leur disposition pour les accompagner en ce sens.

Mobiliser les élèves dans leur scolarité

L'École apprend aux élèves à respecter un ensemble de valeurs, comme la laïcité et le respect mutuel, et à se conformer à des règles de vie et de travail en commun, par exemple l'assiduité. Le respect de ces valeurs et règles relève de la responsabilité de toute la communauté éducative : les élèves, les parents et tous les membres de l'institution.

Les établissements mettent en œuvre de nouvelles procédures disciplinaires et des mesures de responsabilisation, plus adaptées à ces enjeux. Elles doivent favoriser la recherche de réponses éducatives personnalisées.

La participation active des parents aux instances de concertation des établissements et le développement d'actions de soutien à la parentalité relèvent du principe de coéducation par l'École et les parents. Les équipes éducatives peuvent par exemple s'appuyer sur la "mallette des parents" pour faire comprendre aux familles les enjeux de la scolarité de leurs enfants et construire une relation durable avec elles. Les parents peuvent aussi se tourner vers des réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement.

Dans cet esprit, la participation des élèves à la vie de leur établissement devient plus facile. Dans chaque lycée :

  • un conseil de la vie lycéenne rassemble dix élèves élus au suffrage universel pour débattre de questions concrètes liées à la vie quotidienne et pédagogique de l'établissement
  • une association, appelée Maison des lycéens, participe au développement de la vie culturelle dans l'établissement.

Un référent vie lycéenne et un référent culture les accompagnent dans leurs projets.


Réforme du lycée et vie lycéenne

Conforter les capacités d'agir des acteurs académiques

Pour s'adapter aux conditions locales, économiques et territoriales, les académies disposent d'une autonomie accrue. Dans ce cadre, elles signent un contrat avec le ministère, qui leur fixe des objectifs précis. En 2012, sept académies sur trente participent à la contractualisation, qui sera progressivement généralisée.

De la même manière, les académies signent des contrats d'objectifs avec les établissements scolaires. Ces contrats définissent les objectifs à atteindre par les établissements et mentionnent les indicateurs qui permettront d'apprécier leur réalisation au service de la réussite de tous les élèves.

 

Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012

La circulaire de rentrée 2012 est parue au Bulletin officiel n°13 du 29 mars 2012

  • Personnaliser
  • Responsabiliser

Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012

 

Mise à jour : juin 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Consultations ouvertes
consultations ouvertes
Du 10 au 25 juillet : consultation sur les exceptions et les dérogations au principe "le silence vaut accord"
Participer à la consultation ouverte

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Lettre aux parents

"La réussite de votre enfant est notre objectif commun"

Benoît Hamon écrit aux parents d'élèves



capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage