Évaluation et statistiques

Les compétences des élèves en compréhension des langues vivantes étrangères en fin de collège
Note d'information - N° 12.05 - avril 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Qu'est-ce qu'une Note d'information ?

Chaque Note d’information présente les résultats les plus récents issus des exploitations d’enquêtes et d’études statistiques. Cette publication apporte l’éclairage de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance à la compréhension et à l’analyse du système éducatif français.

Consulter la liste des titres parus

En fin de collège, les performances des élèves, évalués en compréhension de l’oral et de l’écrit en anglais, espagnol et allemand, diminuent globalement entre 2004 et 2010. C’est ce qu’il ressort d’un cycle d’évaluations sur échantillon portant sur l’évolution du niveau des élèves en compréhension des langues vivantes étrangères, à des moments-clés de leur cursus scolaire. Les compétences dans les activités d’expression orale en continu ou en interaction n’ont pu être évaluées dans ce dispositif d'enquête.


L’essentiel

La baisse des performances en compréhension de l'oral peut s'expliquer par le fait que les élèves de troisième évalués en 2010 sont les premiers à avoir suivi un enseignement de langues centré sur l’expression orale en continu, ce qui a pu se traduire par un moindre entraînement aux activités de compréhension.

En anglais, le pourcentage d’élèves ayant une maîtrise satisfaisante de la compréhension de l’oral en 2010 s’élève à 40,4 % ; ils étaient 51,3 % en 2004. Ceux maîtrisant la compréhension de l’écrit sont 50,3 % en 2010 contre 51,9 % en 2004.

En espagnol, selon les mêmes critères, 52,6 % des élèves maîtrisent de façon satisfaisante la compréhension de l’oral et 55,5 % la compréhension de l’écrit. La comparaison n’a pu être faite avec les évaluations de 2004.

En allemand, 41,6 % des élèves possèdent cette même maîtrise de la compréhension de l’oral en 2010 ; ils étaient 48,6 % en 2004. Pour la compréhension de l’écrit, ces chiffres s’élèvent à 43,5 % en 2010 contre 45,7 % en 2004.

Dans les trois langues, les garçons, les élèves en retard ou qui étudient dans un établissement en secteur d’éducation prioritaire ont en moyenne des performances plus faibles.

 

    Notions-clés

    Objectifs de l’enseignement des langues vivantes étrangères
    Définis par rapport au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), les programmes d’enseignement des langues vivantes étrangères visent à construire la capacité des élèves à communiquer. Ils accordent donc une place importante à l’entraînement à la production orale en continu. Là où l’oral relevait souvent de la réponse aux questions du professeur, l’expression orale en continu contribue à construire l’autonomie langagière de l’élève.

    Le cadre de l’évaluation
    L’évaluation menée en 2010 s’est intéressée aux compétences en anglais, espagnol et allemand en fin de palier 2 des programmes. Cette évaluation a été élaborée à partir des objectifs fixés par les programmes nationaux, programmes adossés au CECRL (niveau B1) et à partir des descripteurs du socle commun et du livret personnel de compétences. Le niveau de compétences A2 de ce cadre étant exigé pour la validation du socle commun de connaissances et de compétences, c’est ce niveau, fixé par les programmes en fin de cinquième, qui a été prioritairement visé, avec une majorité de situations en relevant. Toutefois, afin d’apprécier au mieux les différentes performances des élèves, des items de niveau A1 et de niveau tendant vers B1 ont également été proposés.

    Les trois activités langagières évaluées
    En compréhension de l’oral, on cherche à vérifier que les élèves sont capables de reconnaître/percevoir (des schémas intonatifs ou des phonèmes proches) ; reconnaître/identifier des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate ; construire du sens à partir des points principaux d’une intervention sur des sujets familiers. En compréhension de l’écrit, les compétences requises pour la compréhension de l’oral sont, pour la plupart d’entre elles, également pertinentes pour l’écrit. Par conséquent, cette évaluation porte sur les capacités communes à la compréhension de l’oral et de l’écrit ainsi que sur des capacités spécifiques à l’écrit. On a ainsi cherché à vérifier que les élèves sont capables de reconnaître/identifier l’information pertinente (reconnaître la nature grammaticale d’un mot, identifier la valeur des formes verbales, retrouver l’information explicite, reconnaître le genre d’un document, les registres de langue) ; construire le sens (synthétiser l’information, construire le sens à partir d’une mise en réseau complexe). Enfin, de nombreux items appelant la rédaction d’une réponse écrite ont été développés pour l’évaluation de l’expression écrite.

     

    Approfondissement

    Télécharger la Note d’information

    L'évolution des compétences en langues des élèves en fin de collège de 2004 à 2010
    Note d'information n° 12.05, avril 2012
     

    Archives sur le même thème

Les compétences en anglais des élèves en fin de collège
Note Évaluation 05.08, septembre 2005

Les compétences en allemand des élèves en fin de collège
Note Évaluation 05.09, septembre 2005

Les compétences en espagnol des élèves en fin de collège
Note Évaluation 05.10, septembre 2005

Mise à jour : mai 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

CAFÉ DES PARENTS

Faites nous part de vos suggestions, posez vos questions, participez à un café des parents !

education.gouv.fr/
cafedesparents




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants