Espace I-Prof

Mobilité - Enseigner à des publics spécifiques

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Espace I-Prof

Les informations clés sur la carrière des enseignants

L'espace I-Prof regroupe des informations relatives à la gestion des personnels enseignants et à vos possibilités de carrière. Elles sont classées selon quatre catégories :

  • Vie professionnelle et situation personnelle
  • Notations
  • Promotions
  • Mobilité

Espace I-Prof

Votre compte I-Prof

I-Prof vous permet de gérer votre carrière. Vous pouvez :

  • consulter et compléter votre dossier administratif,
  • consulter des guides thématiques,
  • dialoguer avec votre correspondant de gestion,
  • signaler un changement de situation, etc.

Votre compte I-Prof

En savoir plus
Textes de référence

Retrouvez les textes de référence concernant la carrière des enseignants.

I-Prof : les textes officiels qui régissent votre carrière

Vous êtes enseignant du premier ou du second degré et vous souhaitez enseigner auprès d'enfants ou d'adolescents à besoins éducatifs particuliers.

Formation, recrutement, affectation

Ces postes dits « à exigence particulière » sont publiés sur le site internet de votre inspection d'académie (si le poste relève du mouvement intra-départemental) ou sur celui du rectorat (s'il relève du mouvement intra-académique).

Ils concernent :

  • Les enseignants du 1er degré, théoriquement titulaires du CAPA-SH (certificat d'aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap).
  • Les enseignants du 2nd degré titulaires du 2CA-SH (certificat complémentaire pour l'adaptation scolaire et la scolarisation des élèves handicapés).

CAPA-SH et 2CA-SH offrent plusieurs options de spécialisation afférentes à la nature du trouble.
La possession de ce diplôme n'est cependant pas une obligation absolue car le vivier de ces professeurs spécialisés ne permet pas toujours de pourvoir l'intégralité des postes proposés.
Les enseignants non diplômés mais ayant une expérience en matière de scolarisation des élèves en situation de handicap, peuvent poser leur candidature tout comme ceux qui envisagent de se spécialiser avec l'objectif de préparer le CAPA-SH ou le 2CA-SH.

Pour en savoir plus sur le CAPA SH ou le 2CA-SH :

CAPA-SH

2CA-SH

Les formations s'étalent sur 9 mois et sont contingentées.

Lorsqu'un poste vous intéresse, candidatez auprès de votre Inspection Académique ou Rectorat.

Vous serez alors reçu(e) en entretien afin qu'une information complète vous soit donnée sur les conditions d'exercice de la fonction et les sujétions qu'elle implique. Il vous permettra par ailleurs d'exprimer vos motivations en toute connaissance de cause. Par exemple, un enseignant du 1er degré enseignant en milieu pénitentiaire assure 21 H hebdomadaires sur 36 semaines/an, et en cas de 1ère nomination, doit obligatoirement suivre l'intégralité des sessions de formation organisées conjointement par les ministères de l'éducation nationale et de la justice.

La commission qui vous a reçu(e) émet un avis transmis à la commission administrative paritaire compétente. Si votre candidature est retenue, l'inspecteur d'académie ou le recteur vous affecte (à titre provisoire ou définitif selon le cas) sur le poste et assure votre rémunération.

 

Publics et structures

Au sein de l'éducation nationale

Plus de 4000 « classes pour l'intégration scolaire » (CLIS) dont il existe 4 formes selon la nature du handicap, sont ouvertes en école élémentaire.
De même, près de 2000 « unités localisées pour l'inclusion scolaire » (ULIS), spécifiques à chaque grand type de handicap, sont ouvertes en collège et lycée.
Pour en savoir plus, consultez le site d'information sur les CLIS et les ULIS.

Les CLIS et les ULIS

Les sections d'enseignement général et pré-professionnel adapté (SEGPA) sont en outre incluses dans certains collèges pour dispenser des enseignements adaptés aux adolescents. Vous pouvez obtenir plus d'information en consultant le site d'information sur les SEGPA.

Les SEGPA

80 établissements régionaux d'enseignements adaptés (EREA) accueillent des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale (plus rarement handicapés moteur ou sensoriel). Ils disposent pour la plupart d'un internat éducatif et offrent une formation professionnelle qualifiante et diplômante. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site d'information sur les EREA.

Les EREA

Les réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) rassemblent l'expertise des psychologues scolaires et professeurs d'écoles spécialisés (voir diplôme ci après). Pour obtenir plus d'informations, consultez le site sur les RASED.

Les RASED

Les élèves en situation de décrochage scolaire peuvent être pris en charge au sein des classes et/ou ateliers relai. Des informations sont disponibles sur le site suivant.

Le décrochage scolaire

Les établissements ou services médico sociaux

L'enseignement peut en outre être réalisé au sein d'un établissement médico-social ou de santé accueillant des enfants et adolescents handicapés à temps plein ou partiel. Vous travaillez alors au sein d'équipes pluricatégorielles, dans des contextes professionnels et institutionnels variés.

Ces établissements regroupent :

  • Les instituts médico-éducatifs (IME) qui accueillent les enfants et adolescents atteints de déficience mentale,
  • Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) accueillant les jeunes souffrant de troubles sévères de la conduite et du comportement,
  • Les établissements pour polyhandicapés qui s'adressent aux enfants et adolescents présentant des handicaps complexes, à la fois mentaux et sensoriels et/ou moteurs,
  • Les instituts d'éducation sensorielle (handicaps auditifs et/ou visuels) portant diverses dénominations,
  • Les instituts d'éducation motrice (IEM) pour les jeunes présentant un handicap moteur.

Dans des établissements sanitaires

Dans le cadre de dispositifs « soins-études », ils accueillent des enfants et adolescents qui, hospitalisés pour cause de maladie ou d'accident, ont besoin de suivre un traitement médical et se trouvent dans l'impossibilité de fréquenter l'école, le collège ou le lycée pendant une période parfois longue.

En dehors du secteur sanitaire et médico social

La convention du 19 janvier 1995 a en effet fixé le cadre de la coopération entre les ministères de l'éducation nationale et de la justice et prévoit dans chaque région pénitentiaire une unité pédagogique régionale (UPR) dirigée par un responsable nommé par le ministre de l'éducation nationale. Une expérience de la formation continue d'adultes est recommandée.

Vous pouvez également exercer dans l'un des 6 établissements pour mineurs (EPM) ou en centre éducatif fermé.

Mise à jour : décembre 2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Réviser le bac



Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE