Espace I-Prof

Vie professionnelle et situation personnelle - Congé pour maternité

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Espace I-Prof

Les informations clés sur la carrière des enseignants

L'espace I-Prof regroupe des informations relatives à la gestion des personnels enseignants et à vos possibilités de carrière. Elles sont classées selon quatre catégories :

  • Vie professionnelle et situation personnelle
  • Notations
  • Promotions
  • Mobilité

Espace I-Prof

Votre compte I-Prof

I-Prof vous permet de gérer votre carrière. Vous pouvez :

  • consulter et compléter votre dossier administratif,
  • consulter des guides thématiques,
  • dialoguer avec votre correspondant de gestion,
  • signaler un changement de situation, etc.

Votre compte I-Prof

En savoir plus
Textes de référence

Retrouvez les textes de référence concernant la carrière des enseignants.

I-Prof : les textes officiels qui régissent votre carrière

Le congé pour maternité comprend deux périodes : la période prénatale pendant la grossesse et la période postnatale après l'accouchement.

Durée

La durée du congé dépend du rang et du nombre d'enfants :

1er ou 2ème enfant : 16 semaines

  • Congé prénatal : 6 semaines
  • Congé postnatal : 10 semaines

3ème enfant ou plus : 26 semaines

  • Congé prénatal : 8 semaines
  • Congé postnatal : 18 semaines

Gémellaire : 34 semaines

  • Congé prénatal : 12 semaines
  • Congé postnatal : 22 semaines

Triplés ou plus : 46 semaines

  • Congé prénatal : 24 semaines
  • Congé postnatal : 22 semaines

Réduction de la période prénatale

La période prénatale du congé de maternité peut être reportée sur la période postnatale, sur demande et sur prescription médicale attestant l'absence de contre indication médicale à ce report, dans la limite de trois semaines. La période postnatale est alors augmentée d'autant.

En appliquant la réduction maximum de trois semaines, la durée du congé pour maternité est ainsi de :

1er ou 2ème enfant : 16 semaines

  • Congé prénatal : 3 semaines
  • Congé postnatal : 13 semaines

3ème enfant ou plus : 26 semaines

  • Congé prénatal : 5 semaines
  • Congé postnatal : 21 semaines

Gémellaire : 34 semaines

  • Congé prénatal : 9 semaines
  • Congé postnatal : 25 semaines

Triplés ou plus : 46 semaines

  • Congé prénatal : 21 semaines
  • Congé postnatal : 25 semaines

En cas d'arrêt de travail pendant la période qui a fait l'objet d'un report, ce dernier est annulé et le congé prénatal débute à compter du premier jour de l'arrêt de travail jusqu'à la date de l'accouchement. La période initialement reportée sur la période postnatale est alors réduite d'autant.

Augmentation de la période prénatale

La période prénatale du congé de maternité peut être augmentée dans la limite de deux semaines en cas de naissance du troisième enfant ou d'un enfant de rang supérieur et de quatre semaines en cas de grossesse gémellaire. La période postnatale est alors réduite d'autant.

3ème enfant ou plus : 26 semaines

  • Congé prénatal : 10 semaines
  • Congé postnatal : 16 semaines

Gémellaire : 34 semaines

  • Congé prénatal : 16 semaine
  • Congé postnatal : 18 semaines

Congé supplémentaire lié à un état pathologique résultant de la grossesse

Un congé supplémentaire d'une durée maximale de deux semaines peut être accordé sur présentation d'un certificat médical.

Accouchement retardé

En cas d'accouchement après la date prévue, le congé prénatal est prolongé jusqu'à la date de l'accouchement. La durée du congé postnatal reste identique.

Accouchement prématuré

La durée du congé pour maternité n'est pas réduite. La période de congé prénatal non utilisé s'ajoute au congé postnatal.

Accouchement prématuré et hospitalisation de l'enfant

Quand l'accouchement intervient plus de six semaines avant la date initialement prévue et exige l'hospitalisation postnatale de l'enfant, le congé pour maternité est augmenté du nombre de jours courant de la date effective de l'accouchement au début de la date du congé prénatal initialement prévue.

Hospitalisation de l'enfant après la naissance

En cas d'hospitalisation de l'enfant au-delà de la sixième semaine suivant sa naissance, la mère a la possibilité de reprendre son travail et de reporter le reliquat de son congé postnatal à la fin de cette hospitalisation.

Toutefois, ce report ne peut intervenir qu'après avoir pris, le cas échéant, la période supplémentaire de congé résultant d'un accouchement prématuré et de l'hospitalisation de l'enfant. En effet, cette période de congé supplémentaire ne peut être reportée à la fin de l'hospitalisation de l'enfant.

 

Situation administrative

Le traitement est conservé.

Le congé de maternité est assimilé à une période d'activité pour les droits à pension civile et pour l'avancement.

 

Fin du congé

A l'expiration du congé pour maternité, l'agent est en principe réaffecté dans son ancien emploi.

Toutefois, si celui-ci ne peut lui être proposé, il est affecté dans un emploi le plus proche de son dernier lieu de travail. Il peut également demander à être affecté dans un emploi le plus proche de son domicile sous réserve du respect des règles relatives au mouvement.

Mise à jour : décembre 2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE