Toute l'actualité

[archive] Rentrée scolaire 2011 : Pour la réussite de chaque élève

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Faire de la maîtrise des savoirs fondamentaux une priorité absolue, donner à chaque jeune les moyens de construire son parcours de formation et former une élite plus nombreuse et plus diverse : Luc Chatel a présenté les objectifs de la rentrée 2011 lors d'une conférence de presse le 1er septembre au ministère.

Le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a souligné l'importance de personnaliser l'enseignement, de responsabiliser et donner plus d'autonomie et de mettre en place une nouvelle politique des ressources humaines.

La conférence de presse en vidéo


Rentrée scolaire 2011 par Education_nationale

Dossier de presse

 

 
 
Chiffres clés de l’Éducation nationale

12 051 100 élèves
France métropolitaine et DOM*, public et privé (1)

  • 6 666 100 élèves du premier degré
  • 5 385 000 élèves du second degré
    dont 3 256 650 collégiens
    et 2 128 350 lycéens
    dont 701 900 lycéens professionnels

201 400 élèves handicapés
scolarisés en milieu ordinaire (2)
soit + 39 400 élèves en trois ans

859 294 enseignants dont
15 779 enseignants stagiaires

en écoles, collèges et lycées (2)

65 093 écoles, collèges et lycées
Public et privé (2)

  • 53 798 écoles
  • 7 018 collèges
  • 4 277 lycées dont 1 637 lycées professionnels

Examens (3)

  • 83,3 %
    c’est le taux de réussite au diplôme national du brevet (DNB)
  • 85,6 %
    c’est le taux de réussite au baccalauréat
  • 71,6 %
    c’est la proportion de bacheliers dans une génération

Encadrement des élèves (2)

  • Premier degré public
    25,7 élèves par classe
    nombre moyen d’élèves en préélémentaire
    22,7 élèves par classe
    nombre moyen d’élèves en élémentaire

  • Second degré public
    24,2 élèves par division
    nombre moyen d’élèves dans le premier cycle
    19,1 élèves par division
    nombre moyen d’élèves dans le second cycle professionnel
    28,5 élèves par division
    nombre moyen d’élèves dans le second cycle général et technologique

Dépense moyenne par élève et par an (4)

  • 5 690 euros par élève du premier degré
  • 8 020 euros par collégien
  • 11 400 euros par lycéen général et technologique
  • 11 810 euros par lycéen professionnel


(1) Prévision rentrée 2011
(2) Rentrée 2010
(3) Données provisoires session 2011
(4) Année civile 2009, données provisoires
* Les données portent sur la France métropolitaine et les départements d’outre-mer tels qu’ils étaient définis
avant le 1er avril 2011 (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion).

 

 

Améliorer la maîtrise des savoirs fondamentaux à l’école et au collège

2010-2011. Bilan et évolutions

 
 
L'essentiel

L’année 2010-2011 s’est caractérisée par quatre avancées majeures :

  • le déploiement du plan pour prévenir l’illettrisme et susciter le goût de la lecture (présenté le 29 mars 2010)
  • l’extension de l’utilisation du livret personnel de compétences, à l’école comme au collège
  • la validation des sept compétences du socle commun, exigée pour l’obtention du diplôme national du brevet (DNB)
  • la progression des résultats aux évaluations nationales.
 

Au sommaire de la fiche

  • La formation des maîtres et la recherche universitaire sont consolidées
  • Des projets renforcés autour de la promotion de la lecture
  • L’aide aux élèves en difficulté est renforcée

consulter la fiche : 2010-2011. Bilan et évolutions

 

Renforcer la maîtrise de la langue française

 
 
L'essentiel
  • Le plan de prévention de l’illettrisme intervient dès l’école maternelle et se prolonge durant toute la scolarité élémentaire. Les élèves doivent maîtriser la langue française pour réussir leur scolarité : c’est la première des priorités.
  • Une évaluation nationale en fin de 5e, qui complète celles de l’école primaire, va être expérimentée en 2012. Elle porte notamment sur la maîtrise de la langue française. À la fin de la scolarité obligatoire, les élèves doivent être capables de comprendre tous les types d’écrits et de rédiger des textes qui correspondent aux besoins des usages sociaux et scolaires.
 

Au sommaire de la fiche

  • À l’école maternelle : préparer tous les élèves à l’apprentissage de la lecture
  • En CP et en CE1 : apprendre à lire à tous
  • Au cycle 3 : développer les compétences des élèves et préparer le passage au collège
  • Au collège : suivre de près les acquis des élèves

consulter la fiche : Renforcer la maîtrise de la langue française

 

Améliorer la maîtrise des mathématiques, des sciences et des technologies

 
 
L'essentiel
  • Le plan pour les sciences et les technologies à l’École a été lancé en janvier 2011. Il poursuit trois objectifs : prévenir l’innumérisme, développer le goût des sciences et des technologies, encourager les vocations pour les carrières scientifiques et techniques.
  • Une évaluation nationale en fin de 5e, qui complète celles de l’école primaire, sera expérimentée en 2012, avec notamment un volet important sur la maîtrise des compétences en mathématiques.
 

Au sommaire de la fiche

  • À l’école maternelle : préparer tous les élèves à l’apprentissage du calcul
  • À l’école élémentaire : apprendre à chaque élève à compter et à raisonner
  • À l’école et au collège : accroître les connaissances des élèves et leur culture scientifique

consulter la fiche : Améliorer la maîtrise des mathématiques, des sciences et des technologies

 

Favoriser l’apprentissage des langues vivantes

 
 
L'essentiel
  • L’apprentissage d’une langue vivante est facilité par les capacités de l’enfant à mémoriser et à reproduire des sons nouveaux dès son plus jeune âge. L’école maternelle prépare à cet apprentissage.
  • À l’école et au collège, le cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) détermine les compétences que les élèves doivent maîtriser en fin de cursus.
 

Au sommaire de la fiche

  • En maternelle : préparer les élèves à apprendre une langue vivante
  • À l’école élémentaire et au collège : proposer un apprentissage structuré des langues

consulter la fiche : Favoriser l’apprentissage des langues vivantes

 

Développer les enseignements artistiques

 
 
L'essentiel
  • L’enseignement de l’histoire des arts a été mis en place en 2008-2009 à l’école primaire, et en 2009-2010 au collège et au lycée. Il est désormais inscrit dans les pratiques pédagogiques et suscite l’intérêt de tous, des élèves comme des professeurs.
  • Depuis la session 2011, le diplôme national du brevet comporte une épreuve orale d’histoire des arts. La session 2012 permettra de consolider cette épreuve grâce à la mutualisation des meilleures pratiques.
  • Dès l’école primaire, le chant choral permet aux élèves de développer leur capacité d’attention et leur mémoire.
 

Au sommaire de la fiche

  • Un enseignement de l’histoire des arts consolidé
  • De l’école au collège : développer les chorales et encourager la pratique instrumentale
  • Plus de ressources en ligne pour les équipes pédagogiques

consulter la fiche : Développer les enseignements artistiques

 

Renforcer la continuité entre l’école et le collège

 
 
L'essentiel
  • Le livret personnel de compétences devient un outil de suivi des élèves, de l’école à la fin de la scolarité obligatoire.
  • Des commissions de liaison permettent aux enseignants des écoles et des collèges d’assurer le suivi des élèves, en proposant par exemple à ceux qui en ont besoin une mise à niveau adaptée.
  • Des programmes personnalisés de réussite éducative, dits "passerelles", sont mis en place pour les élèves les plus fragiles, une démarche qui permet de limiter le redoublement.
 

Au sommaire de la fiche

  • Une nécessaire continuité pédagogique
  • Un suivi favorisé grâce au livret personnel de compétences
  • Une meilleure continuité des parcours scolaires

consulter la fiche : Renforcer la continuité entre l’école et le collège

 

Un meilleur suivi des progrès des élèves

 
 
L'essentiel
  • L’évaluation de CM2 se déroule dorénavant en fin d’année scolaire.
  • Une nouvelle évaluation est mise en place en fin de 5e dans les collèges volontaires.
  • À l’école, le livret personnel de compétences devient numérique. Au collège, l’application informatique a déjà été déployée en 2010-2011.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des évaluations en fin de CE1 et de CM2
  • Un nouveau bilan des acquis en fin de cinquième
  • L’informatisation du livret personnel de compétences

consulter la fiche : Un meilleur suivi des progrès des élèves

 

Poursuivre la réforme du lycée

Les premiers acquis de la réforme du lycée

 
 
L'essentiel
  • Mise en oeuvre à la rentrée 2010, la réforme du lycée général et technologique a pour objectif la réussite de chaque élève à travers la personnalisation du parcours scolaire. Elle propose une spécialisation progressive, une réflexion sur les choix d’orientation et la mise en place d’un important dispositif d’accompagnement.
  • Depuis la rentrée 2009, la nouvelle voie professionnelle vise à diminuer le taux de jeunes quittant prématurément l’école sans diplôme et à élever le niveau de qualification.
 

Au sommaire de la fiche

  • La seconde générale et technologique en 2010-2011
  • La réforme de la voie professionnelle

consulter la fiche : Les premiers acquis de la réforme du lycée

 

Les nouvelles premières générales

 
 
L'essentiel
  • En 2011-2012, les nouvelles premières générales entrent en application.
  • Elles amorcent la spécialisation progressive des élèves tout en conservant un important tronc commun aux trois séries. Elles sont ainsi une étape clé de l’orientation des élèves.
  • Les élèves qui en éprouvent le besoin peuvent encore changer de série : ils bénéficient des stages passerelles pour se remettre à niveau dans les disciplines spécifiques de la série qu’ils souhaitent intégrer.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des enseignements communs aux trois séries : une culture commune pour tous
  • Des enseignements spécifiques à chaque série : le début de la spécialisation
  • Un accompagnement personnalisé pour tous
  • Un dispositif complété par des stages et un tutorat

consulter la fiche : Les nouvelles premières générales

 

Lancement des nouvelles séries technologiques STI2D, STL, STD2A

 
 
L'essentiel
  • À la rentrée 2011, trois nouvelles premières technologiques sont mises en place : STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), STL (sciences et technologies de laboratoire) et STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués).
  • Elles intègrent les dispositifs créés par la réforme du lycée dans la voie générale : accompagnement personnalisé, tutorat, stages passerelles et de remise à niveau, ainsi qu’une répartition au niveau de l’établissement d’une enveloppe d’heures pour les enseignements en groupes à effectif réduit.
  • Elles visent à mieux préparer les élèves à la poursuite de leurs études : les enseignements technologiques sont actualisés et le nombre de spécialités est réduit pour plus de polyvalence et une meilleure orientation dans l’enseignement supérieur.
  • Les nouvelles séries STI2D et STL ont pour objectif d’attirer davantage d’élèves, en particulier les jeunes filles, en leur proposant de s’engager dans un parcours technologique débouchant sur les métiers de technicien supérieur ou d’ingénieur.
 

Au sommaire de la fiche

  • La nouvelle série STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable)
  • La série STL (sciences et technologies de laboratoire)
  • La série STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)

consulter la fiche : Lancement des nouvelles séries technologiques STI2D, STL, STD2A

 

Généralisation de la nouvelle terminale professionnelle

 
 
L'essentiel
  • À la rentrée 2011, la nouvelle terminale professionnelle est généralisée à l’ensemble des lycées professionnels et des CFA. C’est la dernière étape de la rénovation de la voie professionnelle, entamée en 2009.
  • Le nombre d’élèves qui entrent en terminale professionnelle augmente de manière significative.
  • L’accompagnement personnalisé contribue à la réussite d’un plus grand nombre d’élèves au baccalauréat professionnel.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des élèves de plus en plus nombreux et déjà titulaires d’un diplôme
  • Réussir le bac et l’après-bac grâce à l’accompagnement personnalisé
  • Un site internet pour faciliter la recherche de stages

consulter la fiche : Généralisation de la nouvelle terminale professionnelle

 

Des dispositifs d’accompagnement étendus et renforcés

 
 
L'essentiel
  • Les dispositifs d’accompagnement s’étendent aux premières de lycée général et technologique à la rentrée 2011. Ils sont déjà mis en oeuvre en seconde depuis la rentrée 2010.
  • En première, l’accompagnement personnalisé part des besoins des élèves et les aide à acquérir les compétences propres à chaque série. Il leur permet également d’affiner leur projet d’orientation.
  • Les stages de remise à niveau sont organisés à des moments clés de l’année pour pallier les difficultés identifiées et éviter qu’elles ne s’installent.
  • Les stages passerelles proposent une solution adaptée aux élèves qui souhaitent changer d’orientation en cours de cycle.
  • Le tutorat aide les élèves qui en ressentent le besoin à construire leur parcours de formation.
 

Au sommaire de la fiche

  • L’accompagnement personnalisé pour tous
  • Des stages et un tutorat pour ceux qui en ont besoin

consulter la fiche : Des dispositifs d’accompagnement étendus et renforcés

 

L’orientation active et la liaison avec l’enseignement supérieur

 
 
L'essentiel
  • L’orientation active aide les élèves à choisir leur projet d’études supérieures.
  • Elle s’adresse aux élèves dès la classe de première du lycée général et technologique.
  • Chaque lycéen de première reçoit un conseil en orientation anticipé, pour le préparer à formuler ses voeux en terminale et à s’inscrire dans l’application "Admission post-bac".
 

Au sommaire de la fiche

  • L’orientation active : prendre conseil et anticiper ses choix pour l’avenir
  • Un accompagnement mis en place dès la première
  • Des initiatives pour développer les vocations scientifiques et techniques

consulter la fiche : L’orientation active et la liaison avec l’enseignement supérieur

 

Développer l’apprentissage en lycée professionnel

 
 
L'essentiel
  • Les centres de formation d’apprentis (CFA) en lycées regroupent aujourd’hui 9 % environ de l’effectif total des apprentis.
  • L’éducation nationale, qui a largement contribué à l’augmentation du nombre d’apprentis depuis 2005, participe au plan national de développement de l’alternance.
  • Les synergies nécessaires entre les différentes structures de formation professionnelle sont encouragées (lycées professionnels, centres de formation d’apprentis et Greta) : le préapprentissage est relancé, des publics différents sont regroupés (élèves, apprentis, adultes réunis au sein d’un même cursus de formation).
 

Au sommaire de la fiche

  • Relancer le préapprentissage
  • Favoriser la diversification des offres
  • Encourager la mixité des élèves et des apprentis au sein des établissements

consulter la fiche : Développer l’apprentissage en lycée professionnel

 

Donner de l’ampleur aux réseaux des lycées

 
 
L'essentiel
  • La réforme du lycée général et technologique et la rénovation de la voie professionnelle ont impulsé la mise en réseaux des lycées.
  • Ces réseaux visent à proposer une offre de formation plus complète et plus lisible.
  • Ils facilitent la mise en place des stages (passerelles, remise à niveau, anglais) pendant les vacances scolaires, en mettant en commun leurs moyens au sein d’un même réseau.
 

Au sommaire de la fiche

  • Une offre de formation plus cohérente et plus lisible
  • Une offre complète d’accompagnement des lycéens

consulter la fiche : Donner de l’ampleur aux réseaux des lycées

 

Nouveau lycée : une place privilégiée pour les langues vivantes

 
 
L'essentiel
  • La pratique de l’oral en langues vivantes est encouragée et facilitée.
  • La communication orale devient une priorité avec la prise en compte, à compter de la session 2013, de cette compétence au baccalauréat.
  • De nouvelles disciplines sont enseignées en langues étrangères.
  • Des sections de langues et cultures méditerranéennes sont expérimentées (combinant enseignement de la langue arabe et des langues et cultures de l’Antiquité).
  • Les programmes de langues étrangères en première et terminale s’appuient sur le cadre européen et définissent les compétences que les élèves doivent acquérir en expression et compréhension orales et écrites.
 

Au sommaire de la fiche

  • La pratique orale est valorisée
  • L’enseignement en langues étrangères s’élargit à de nouvelles disciplines
  • Des mesures prioritaires à tous les niveaux du lycée
  • Des sections de langues et cultures méditerranéennes font leur entrée

consulter la fiche : Nouveau lycée, une place privilégiée pour les langues vivantes

 

Soutenir le dynamisme de la vie culturelle au lycée

 
 
L'essentiel
  • Avec la réforme du lycée, les élèves sont les principaux animateurs de la vie culturelle de leur établissement.
  • Dans chaque lycée, un référent culture assure la mise en oeuvre du volet culturel du projet d’établissement.
  • Ciné-lycée, qui permet aux lycéens de découvrir des chefs-d’oeuvre du patrimoine cinématographique international, élargit son offre à d’autres formes artistiques.
 

Au sommaire de la fiche

  • Le rôle des référents culture
  • Le succès de Ciné-lycée

consulter la fiche : Soutenir le dynamisme de la vie culturelle au lycée

 

La vie lycéenne

 
 
L'essentiel
  • Avec la réforme du lycée, le conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) devient une instance de dialogue avec les lycéens plus visible et plus dynamique.
  • À partir de 2011-2012, dans chaque lycée, les représentants lycéens au CVL sont renouvelés par moitié tous les ans, au plus tard la 7e semaine après la rentrée.
  • Les lycéens qui veulent s’engager dans leur établissement disposent maintenant de ressources pratiques.
  • Les élèves peuvent désormais assumer des responsabilités associatives dès seize ans.
 

Au sommaire de la fiche

  • Élections : renouvellement partiel des CVL dans chaque lycée
  • Encourager la participation des élèves à la vie de leur établissement : outils en ligne

consulter la fiche : La vie lycéenne

 

Proposer des parcours scolaires adaptés à chaque élève

Point d’étape 2010-2011. Les parcours personnalisés : un dispositif bien installé

 
 
L'essentiel
  • De l’école primaire au lycée, les élèves peuvent bénéficier d’une aide personnalisée.
  • Les élèves ayant des besoins particuliers ont la possibilité d’intégrer des établissements spécifiques, tels que les internats d’excellence, les établissements de réinsertion scolaire ou ceux du programme ÉCLAIR.
  • Des mesures spécifiques permettent aux élèves handicapés de poursuivre leur scolarité à l’école, au collège et au lycée.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des aides adaptées à chaque élève
  • Répondre aux besoins particuliers de certains élèves
  • Des dispositions spécifiques en faveur des élèves handicapés

consulter la fiche : Point d’étape 2010-2011. Les parcours personnalisés, un dispositif bien installé

 

Diversifier les parcours au collège

 
 
L'essentiel
  • Les élèves peuvent entamer un parcours en alternance dès la 4e.
  • Ils peuvent intégrer une nouvelle 3e, dite "prépa-pro", qui les prépare à la voie professionnelle.
  • Ces parcours personnalisés visent à remobiliser les élèves sur les apprentissages du socle commun, en alternant cours au collège et découverte des métiers et des formations.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des parcours en alternance ouverts aux élèves de 4e
  • En 3e "prépa-pro", une préparation aux formations professionnelles
  • Le dispositif d’initiation aux métiers en alternance (Dima)

consulter la fiche : Diversifier les parcours au collège

 

L’internat d’excellence : une chance de plus de réussir

 
 
L'essentiel
  • Neuf nouveaux internats d’excellence ouvrent à la rentrée 2011-2012, portant leur nombre à vingt-deux.
  • Avec les places labellisées dans les internats existants, toutes les académies proposent dorénavant ce dispositif.
  • L’internat d’excellence offre des conditions de réussite favorables à des collégiens, des lycéens et à des étudiants qui n’en bénéficient pas dans leur quotidien.
 

Au sommaire de la fiche

  • Ouverture de nouveaux établissements à la rentrée
  • Le projet pédagogique et éducatif, clé de voûte de l’internat d’excellence
  • Une mobilisation financière en faveur des internats d’excellence

Au sommaire de la fiche : L’internat d’excellence, une chance de plus de réussir

 

Scolarisation des élèves handicapés : la même chance pour tous

 
 
L'essentiel
  • Le développement des Ulis (unités localisées pour l’inclusion scolaire), qui accueillent des petits groupes d’élèves handicapés au collège et au lycée, se poursuit, et particulièrement en lycée professionnel.
  • Les personnels qui accompagnent les élèves handicapés sont mieux formés et leur recrutement évolue.
  • Des mesures complémentaires favorisant l’inclusion sont mises en place : module de formation, aménagement et dispenses d’examens, aménagement du livret personnel de compétences, journée de sensibilisation au handicap, etc.
 

Au sommaire de la fiche

  • L’intensification des dispositifs de scolarisation au collège et au lycée
  • Un accompagnement renforcé

consulter la fiche : Scolarisation des élèves handicapés, la même chance pour tous

 

La lutte contre le décrochage scolaire s’intensifie

 
 
L'essentiel
  • Trop de jeunes décrochent sans que l’on soit en mesure de les repérer et encore moins de les prendre en charge de façon systématique.
  • Un dispositif interministériel d’échange d’informations (SIEI) a été spécialement conçu pour repérer les jeunes qui ont décroché du système scolaire sans diplôme afin de leur proposer une prise en charge adaptée au sein des plates-formes de coordination. Ces plates-formes ont été généralisées sur l’ensemble du territoire national.
  • La lutte contre le décrochage mobilise tous les acteurs aussi bien en matière de prévention que dans la participation aux actions de soutien et d’accompagnement aux jeunes sortis sans diplôme.
 

Au sommaire de la fiche

  • L’amélioration du repérage
  • La généralisation des plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs
  • Un maillage étroit pour une prise en charge coordonnée et adaptée
  • Le renforcement de la prévention
  • Les premiers constats

consulter la fiche : La lutte contre le décrochage scolaire s’intensifie

 

Garantir un cadre propice au travail et à la réussite de chacun

Point d’étape 2010-2011. Un cadre propice au travail et à la réussite de chacun

 
 
L'essentiel
  • Un cadre scolaire protecteur et structurant pour tous les élèves est le préalable à leur réussite scolaire. L’École doit garantir le respect des droits et des devoirs de chacun.
  • Les États généraux de la sécurité à l’École et les Assises nationales sur le harcèlement à l’École, organisés en 2010 et en 2011, ont mis en exergue des pistes d’action concrètes.
  • Les établissements scolaires sont progressivement sécurisés, les personnels de l’éducation nationale sont mieux préparés ; onze établissements de réinsertion scolaire ont été créés.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des établissements scolaires plus sûrs
  • Des personnels mieux formés
  • Des établissements de réinsertion scolaire expérimentaux

consulter la fiche : Point d’étape 2010-2011. Un cadre propice au travail et à la réussite de chacun

 

Développer le réseau des établissements de réinsertion scolaire (ERS)

 
 
L'essentiel
  • À la rentrée 2011, cinq académies accueillent de nouveaux ERS.
    D’autres ouvriront en cours d’année scolaire.
  • En 2010-2011, les onze premiers ERS (au sein de huit académies) ont accueilli en internat des collégiens perturbateurs et plusieurs fois exclus de leur établissement d’origine, pour une scolarité aménagée pendant au moins un an.
 

Au sommaire de la fiche

  • De nouveaux ERS en 2011-2012
  • Retrouver le sens de la règle pour apprendre
  • Un fonctionnement en partenariat

consulter la fiche : Développer le réseau des établissements de réinsertion scolaire

 

Lutter contre le harcèlement en milieu scolaire

 
 
L'essentiel
  • Le harcèlement se caractérise par l’usage répété de la violence physique, de moqueries et autres humiliations entre élèves, dont une nouvelle variante particulièrement redoutable repose sur l’usage d’internet et des nouvelles technologies de communication.
  • L’éducation nationale a défini une politique de lutte contre le harcèlement à l’École : un plan d’action national soutient les établissements pour mettre en place leur projet de prévention.
 

Au sommaire de la fiche

  • Mise en place d’un plan d’action national
  • Poursuite de la lutte contre les "jeux dangereux"

consulter la fiche : Lutter contre le harcèlement en milieu scolaire

 

Réformer les procédures disciplinaires au collège et au lycée

 
 
L'essentiel
  • Le régime disciplinaire au collège et au lycée est modifié pour réaffirmer le respect des règles, limiter les exclusions et éviter le risque de déscolarisation.
  • Ce nouveau dispositif met l’accent sur la responsabilisation des élèves.
 

Au sommaire de la fiche

  • Des procédures disciplinaires automatiques
  • Une nouvelle échelle des sanctions
  • L’instauration d’une commission éducative

consulter la fiche : Réformer les procédures disciplinaires au collège et au lycée

 

Réduire l’absentéisme

 
 
L'essentiel
  • La prévention de l’absentéisme est favorisée par un environnement pédagogique et éducatif rénové (socle commun, personnalisation des parcours, etc.).
  • L’École doit aussi impliquer les familles dans la scolarité de leur enfant, y compris les plus éloignées du monde de l’École, en améliorant le dialogue avec les parents.
  • Les parents ont en effet un rôle essentiel à jouer dans le respect de l’obligation de l’assiduité scolaire : c’est ce que rappelle le nouveau dispositif de lutte contre l’absentéisme.
 

Au sommaire de la fiche

  • Prévenir l’absentéisme dans les écoles, les collèges et les lycées
  • Agir contre l’absentéisme persistant

consulter la fiche : Réduire l’absentéisme

 

Promouvoir le sport scolaire

 
 
L'essentiel
  • La Journée nationale du sport scolaire permet de mieux faire connaître et de promouvoir les activités des associations et des fédérations sportives scolaires. Elle est organisée cette année le 21 septembre.
  • L’expérimentation "Cours le matin, sport l’après-midi" est étendue à de nouveaux collèges et à des lycées volontaires.
  • La pratique sportive régulière et adaptée contribue à la bonne santé des élèves.
 

Au sommaire de la fiche

  • Attirer de plus en plus d’élèves
  • "Cours le matin, sport l’après-midi" : une expérimentation confortée
  • Des sections sportives scolaires labellisées
  • Des partenariats avec le mouvement sportif et les fédérations

consulter la fiche : Promouvoir le sport scolaire

 

Développer l’expérimentation et l’innovation

L’innovation au coeur du programme ÉCLAIR

 
 
L'essentiel
  • À la rentrée, le programme CLAIR (collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite) s’élargit aux écoles et collèges "Ambition réussite" et devient le programme ÉCLAIR.
  • Ce cadre facilite le développement d’innovations et d’expérimentations dans les champs pédagogique, éducatif et des ressources humaines.
    Il donne plus d’autonomie aux équipes éducatives pour s’adapter au contexte local.
  • L’ensemble des innovations mises en oeuvre doit garantir la maîtrise des apprentissages fondamentaux pour tous les élèves.
 

Au sommaire de la fiche

  • Promouvoir l’innovation pédagogique et éducative
  • Valoriser la réussite des élèves
  • Adopter une nouvelle politique de ressources humaines

consulter la fiche : L’innovation au coeur du programme ÉCLAIR

 

Saisir les nouvelles opportunités du numérique

 
 
L'essentiel
  • De nouveaux outils numériques transforment les pratiques pédagogiques des enseignants.
  • Ils proposent également aux élèves de nouvelles modalités d’apprentissage : manuels numériques, tablettes tactiles, "jeux sérieux", etc.
 

Au sommaire de la fiche

  • Déploiement de l’expérimentation des manuels numériques
  • Des tablettes tactiles utilisées en classe
  • Les "jeux sérieux" : un nouveau support d’apprentissage

consulter la fiche : Saisir les nouvelles opportunités du numérique

 

Développer l’usage du numérique à l’École

 
 
L'essentiel
  • Lancé en novembre 2010, le plan de développement des usages du numérique favorise la production et l’utilisation de ressources pédagogiques numériques.
  • Il offre aux écoles, collèges et lycées un "chèque ressources numériques".
  • Il vise aussi à proposer aux enseignants des ressources gratuites, accessibles en ligne (Éduscol et portails disciplinaires).
  • Il favorise des usages collaboratifs entre enseignants, entre élèves et les relations entre l’institution et les parents.
 

Au sommaire de la fiche

  • Les premiers pas du plan numérique
  • Former les élèves aux évolutions et aux nouvelles exigences du web
  • De nouvelles ressources pour les enseignants

consulter la fiche : Développer l’usage du numérique à l’École

 

Un nouvel élan pour le programme "Cours le matin, sport l’après-midi"

 
 
L'essentiel
  • L’expérimentation "Cours le matin, sport l’après-midi" est étendue à la rentrée 2011 à de nouveaux établissements volontaires. L’objectif de l’année 2011-2012 est de doubler le nombre d’élèves concernés.
    En 2010-2011, 120 collèges et lycées et plus de 7 500 élèves participaient à l’expérimentation.
  • Les établissements proposent un emploi du temps aménagé aux élèves avec des activités sportives et culturelles l’après-midi.
  • L’expérimentation vise à améliorer la vie scolaire, le bien-être et la santé des élèves.
 

Au sommaire de la fiche

  • Une extension adaptée, accompagnée et évaluée
  • De nombreux partenaires mobilisés

consulter la fiche : Un nouvel élan pour le programme "Cours le matin, sport l’après-midi"

 

Améliorer la communication avec les parents et les enseignants

 
 
L'essentiel
  • Le ministère renforce ses échanges avec les parents, les enseignants et les élèves, en développant des dispositifs de communication spécifiques.
  • Un espace dédié (education.gouv.fr/espace-parents) propose aux parents d’élèves du premier et du second degré des informations pratiques ainsi que des extraits des programmes par niveau.
  • Les services pour s’informer en ligne sont optimisés avec la rénovation du site institutionnel education.gouv.fr et la mise en place du calendrier scolaire mobile.
 

Au sommaire de la fiche

  • Le dispositif d’information aux parents est renouvelé et rénové
  • L’information en ligne est optimisée

consulter la fiche : Améliorer la communication avec les parents et les enseignants

 

Accompagner les enseignants

Nouveau pacte de carrière des enseignants : mise en place des premières mesures

 
 
L'essentiel

Un métier mieux rémunéré et un accompagnement tout au long de la carrière : ce sont les deux piliers du pacte de carrière proposé par le ministre aux enseignants. Il prévoit :

  • une augmentation sans précédent de la rémunération des jeunes enseignants : + 153 euros nets par mois depuis 2010 pour les jeunes professeurs certifiés et + 259 euros nets par mois pour les jeunes professeurs agrégés, soit l’équivalent d’un treizième mois
  • la mise en place du droit individuel à la formation (DIF) pour favoriser la mobilité professionnelle
  • la mise en place d’un véritable parcours de carrière. Désormais, les enseignants bénéficient d’entretiens RH pour leur permettre de faire le point sur leur situation professionnelle
  • la mise en place renforcée d’une politique de bien-être et de santé au travail
  • l’appréciation de la valeur professionnelle
 

Au sommaire de la fiche

  • La revalorisation des débuts de carrière
  • La mise en place du droit individuel à la formation (DIF)
  • Une meilleure prise en compte du bien-être au travail
  • Un accompagnement consolidé du parcours de carrière
  • La valorisation de l’expérience des agents contractuels

consulter la fiche : Nouveau pacte de carrière des enseignants. Mise en place des premières mesures

 

Améliorer l’accueil et l’accompagnement des enseignants stagiaires

 
 
L'essentiel
  • Un accueil des nouveaux enseignants avant la rentrée scolaire.
  • Un accompagnement par des tuteurs expérimentés.
  • Une formation adaptée aux parcours antérieurs du stagiaire.
  • Des ressources en ligne pour la formation.
 

Au sommaire de la fiche

  • Accueil des nouveaux enseignants
  • Accompagnement et formation des nouveaux enseignants
  • Ressources en ligne pour la formation des stagiaires

consulter la fiche : Améliorer l’accueil et l’accompagnement des enseignants stagiaires

 

Masters en alternance : la formation des enseignants se professionnalise

 
 
L'essentiel
  • En 2011-2012, un tiers des académies expérimente le master en alternance qui vise à élargir le recrutement des futurs enseignants à ceux qui exercent une activité professionnelle pendant leurs études.
  • Le master en alternance permet une entrée progressive dans le métier.
    Il favorise la professionnalisation par une meilleure connaissance des établissements et facilite les interactions entre pratique pédagogique et formation théorique.
 

Au sommaire de la fiche

  • Entrer progressivement dans le métier
  • Bénéficier d’un encadrement adapté
  • Poursuivre ses études à l’université
  • Intervenir sous statut de contractuel
  • Une rémunération complétée par une bourse
  • Une expérimentation évaluée
  • Vers une formation par apprentissage

consulter la fiche : Masters en alternance, la formation des enseignants se professionnalise

 

Lancement d’une campagne de recrutement : 17 000 postes à pourvoir

 
 
L'essentiel
  • Le ministère a lancé une campagne de recrutement en juin 2011 : 17 000 postes sont à pourvoir.
  • Cette campagne avait pour objectifs d’attirer de nouveaux talents et de rappeler que le ministère chargé de l’éducation nationale est l’un des premiers recruteurs de France.
 

Au sommaire de la fiche

  • Pourquoi une campagne de recrutement ?
  • À qui s’adressait-elle ?
  • Les inscriptions à la session 2012

consulter la fiche : Lancement d’une campagne de recrutement. 17 000 postes à pourvoir

 

Appliquer la réforme des élections professionnelles et moderniser le système de vote

 
 
L'essentiel
  • Les élections 2011 sont les premières organisées depuis l’entrée en vigueur de la loi de rénovation du dialogue social qui a modernisé, pour toute la fonction publique, le mode d’élection et le fonctionnement des instances de concertation : comité technique ministériel désormais élu au suffrage direct par l’ensemble des personnels, comités techniques de proximité (académies), commissions paritaires nationales et académiques, administratives (CAP) et consultatives (CCP), pour les non-titulaires.
  • À cette occasion, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a décidé de moderniser et de faciliter l’expression démocratique de l’ensemble des électeurs.
  • L’organisation et le dépouillement des scrutins sont également simplifiés grâce au vote par internet.
  • Les élections se tiendront du 13 au 20 octobre 2011. Tous les personnels de l’éducation nationale pourront élire leurs représentants aux différents comités et commissions qui structurent le dialogue avec leur employeur.
 

Au sommaire de la fiche

  • Le vote est simplifié
  • La campagne est relayée sur le web et les messageries

consulter la fiche : Appliquer la réforme des élections professionnelles et moderniser le système de vote

 

 
Calendrier des vacances scolaires

Recherchez les dates des vacances scolaires à partir de votre code postal, de votre ville, de votre département ou de la zone qui vous concerne.

Consulter le calendrier scolaire

 

 

 

Dossier de presse - Luc Chatel - 01/09/2011
Mise à jour : septembre 2011
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE