Bulletin officiel n°16 du 21 avril 2011

Personnels

Concours externes de l'agrégation du second degré

Programmes d'italien et de mathématiques - session 2012

NOR : MENH1107587N
note de service n° 2011-054 du 29-3-2011
MEN - DGRH D1
Italien
1 - Programme
Question n° 1 :
Dante Alighieri, Paradis, VI-XVII
Texte de référence : « La Commedia secondo l'antica vulgata » di Dante Alighieri, a cura di Giorgio Petrocchi (c'est le texte que proposent notamment en édition économique les « Oscar » Mondadori, où il est également accompagné d'un riche commentaire)
Question n° 2 :
L'Arioste, Roland furieux
Éditions économiques conseillées, parmi les nombreuses disponibles : Orlando furioso e Cinque canti, a cura di R. Ceserani e S. Zatti, 2 vol., Torino, Utet, 2006 ; ou : Orlando furioso, a cura di C. Segre, 2 vol., Milano, Mondadori (« Oscar Grandi Classici »), 2004.
Question n°3 :
Federico De Roberto : I Viceré et L'imperio
Les deux romans sont disponibles dans des éditions économiques (Rizzoli, Garzanti, Einaudi pour « I Viceré » ; Oscar Mondadori, Rizzoli pour « L'imperio ») ainsi que dans la collection "I Meridiani" de Mondadori (Romanzi, novelle e saggi).
Question n° 4 :
Le théâtre de Dario Fo et Franca Rame
2 - Textes d'explication orale
Question n° 1 :
Dante Alighieri, Paradis : VI, v. 97-142 ; VIII, v. 13-84 ; IX, v. 13-66 ; X, v. 22-75 ; XI, v. 28-117 ;
XII, v. 79-126 ; XIII, v. 52-87 ; XIV, v. 67-123 ; XV, v. 88-135 ; XVI, v. 1-87 ; XVII, v. 37-69.
Question n° 2 :
- I, 33-44 (12)
- III, 7-18 (12)
- VI, 17-42 (26)
- X, 91-115 (25)
- XI, 1-9 (9)
- XIV, 114-125 (12)
- XVI, 20-27 (8)
- XIX, 20-36 (17)
- XXIII, 101-114 et 121-133 (27)
- XXIV, 1-14 (14)
- XXVIII, 31-46 (16)
- XXXIV, 68-86 (19)
- XLI, 52-67 (16)
- XLII, 46-58 (13)
Question n°3 :
I Viceré :
Première partie
Chap. I : depuis « Il portone restava spalancato » jusqu'à « Guardate i lavapiatti che arrivano prima di tutti ! » ; depuis « Un formicaio, la chiesa dei Cappuccini nella mattina del sabato » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. III : depuis « La storia di don Lodovico rassomigliava molto a quella di don Blasco » jusqu'à « da quel "gesuita porco" » ; depuis « A qualunque ora andasse a cercarlo » jusqu'à « anima candida ! » ; depuis « La zitellona contava allora trentotto anni » jusqu'à « pei bisogni delle sue speculazioni ».
Chap. IV : depuis « Raimondo non era ancora rientrato » jusqu'à « e pregarlo di farla contenta ».
Chap. VI : depuis « I monaci infatti facevano l'arte di Michelasso » jusqu'à « la cui magnificenza sbalordiva la città ».
Chap. VIII : depuis « A Nicolosi, tra i Padri Benedettini » jusqu'à « Gli treman le chiappe, invece !... » ; depuis « Don Lorenzo Giulente col nipote » jusqu'à « alla monarchia costituzionale di Vittorio Emanuele ! ».
Chap. IX : depuis « La famiglia era appena arrivata a palazzo » jusqu'à la fin du chapitre.
Deuxième partie
Chap. I : depuis « Intanto il duca, giù nell'amministrazione » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. IV : depuis « Raimondo aveva giurato di romperla con sua moglie » jusqu'à « e la condusse seco in Sicilia ».
Chap. VII : depuis « Consalvo, sì, poteva fare e faceva quel che gli piaceva » jusqu'à « tra le risa della comitiva ».
Chap. VIII : depuis « Ora un bel giorno, mentre s'aspettava da un momento all'altro » jusqu'à « si lasciò condurre via dalla moglie ».
Chap. IX : depuis « Egli non disse che Ferdinando era impazzito del tutto » jusqu'à la fin du chapitre.
Troisième partie
Chap. II : depuis « Consalvo studiava economia politica » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. III : depuis le début du chapitre jusqu'à « l'inasprimento di donna Ferdinanda ».
Chap. VI : depuis « Così egli si teneva bene con tutti » jusqu'à « per la costruzione d'un bacino di carenaggio... ».
Chap. VII : depuis « Quel giorno ella fu chiamata » jusqu'à « immobile, tetro, serrò gli occhi, aspettando » ; depuis « Il principe moriva a pezzo a pezzo » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. IX : depuis « Grandi cartelloni multicolori incollati per tutta la città » jusqu'à « Ad un cenno del presidente, si volse alla folla : » ; depuis « Adesso si vedevano larghi vuoti nell'arena » jusqu'à « mi sapete ripetere che ha detto ? » ; depuis « Vostra Eccellenza giudica obbrobriosa l'età nostra » jusqu'à la fin du chapitre.
L'imperio
Chap. I : depuis le début du chapitre jusqu'à « Senti, senti come crocida Bettiloni ! » ; depuis « Da principio, i rumori cessarono » jusqu'à « ne venivano molti perfino dall'Estrema » ; depuis « Il deputato che era stato a lungo intorno al banco » jusqu'à « L'articolo 100 ! L'articolo 100 !...».
Chap. II : depuis « E come tutto gli era andato a seconda ! » jusqu'à « a paragone del cinismo di cui vedeva le prove. ».
Chap. IV : depuis le début du chapitre jusqu'à « vedendosene ostacolato nelle sue aspirazioni » ; depuis « Usciti dal caffè, ella dichiarò » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. VI : depuis le début du chapitre jusqu'à « nella casa Francalanza..., dalla casa Francalanza... ».
Chap. VII : depuis le début du chapitre jusqu'à « sentì crescere il suo turbamento » ; depuis « E che dobbiamo insegnare ai giovani » jusqu'à « la soddisfazione, il piacere, l'ammirazione ».
Chap. IX : depuis le début du chapitre jusqu'à « un Dio fatto a loro immagine e somiglianza » ; depuis « E l'ultima notte arrivò, la notte bianca » jusqu'à la fin du chapitre.
Question n° 4 :
Gli arcangeli non giocano a flipper : Atto primo, scena seconda ; Atto secondo, scena prima, depuis le début jusqu'à « Lungo : [...] (Sembra impazzito per il modo come ride). »
Settimo : ruba un po' meno : Secondo tempo : Depuis le début jusqu'à « Ladro (con voce straziata) Bidone !! Buio. » ; Depuis « Enea (entrando dal fondo) : Ma che succede ?!... » jusqu'à la fin de la pièce.
Mistero Buffo : Il miracolo delle nozze di Cana ; La nascita del giullare ; La nascita del villano ; Bonifacio VIII.
Morte accidentale di un anarchico : Primo tempo : Depuis « Matto : Si può... commissario... disturbo ? » jusqu'à « ha un attimo di perplessità. » ; Depuis « Dall'esterno si sente arrivare la voce adirata del questore » jusqu'à la fin du Primo tempo ; Secondo tempo : Depuis « Matto : Già, ma allora, quella sera, il sole non è andato giù » jusqu'à « Matto : [...] né la storia delle tre scarpe. » ; Depuis « Si apre la porta, si affaccia il commissario Bertozzo » jusqu'à « Il commissario gli rimette in bocca il succhiotto e lo trascina in disparte. »
Non si paga ! Non si paga ! : Atto secondo : Depuis « Luigi : Ecco, adesso comincia anche a piovere » jusqu'à « Brigadiere : [...] E poi dicono tanto di Napoli ! (Esce rincorrendoli). » ; Depuis « Cresce sempre di più il vociare di donne e uomini » jusqu'à la fin de la pièce.
Claxon trombette e pernacchi : Atto primo : Depuis « Dal fondo entra l'attore che interpreta il ruolo di Antonio » jusqu'à « Antonio e Lucia escono. » ; Atto secondo : Depuis « Lucia : Rosa, Rosa, sei in casa ? » jusqu'à « Sosia : [...] ma nei loro polmoni. Per sempre ! ».
Tutta casa, letto e chiesa : Una donna sola ; Il risveglio : jusqu'à « (Sulle ultime parole, con il lenzuolo si copre tutta, testa compresa) » ; Contrasto per una voce sola.
Coppia aperta, quasi spalancata : La totalité du sketch.
L'anomalo bicefalo : Atto primo : depuis « Anastasia : Cosa sta succedendo con tutto 'sto movimento ? » jusqu'à la fin de l'acte I.
Texte latin (pour l'explication de textes anciens)
Enea Silvio Piccolomini, Historia de duobus amantibus (ou « Lettre à Mariano Sozzini »), dans œuvres érotiques, présentation de Frédéric Duval, Brepols, 2003, p. 83 à 208.
Mathématiques
Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

C'est pratique



Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants



Depuis 2003, le poids des inégalités sociales sur la réussite scolaire s'est alourdi.
Que fait-on pour inverser la tendance ?