Bulletin officiel n°16 du 21 avril 2011

Personnels

Concours externes de l'agrégation du second degré

Programmes d'italien et de mathématiques - session 2012

NOR : MENH1107587N
note de service n° 2011-054 du 29-3-2011
MEN - DGRH D1
Italien
1 - Programme
Question n° 1 :
Dante Alighieri, Paradis, VI-XVII
Texte de référence : « La Commedia secondo l'antica vulgata » di Dante Alighieri, a cura di Giorgio Petrocchi (c'est le texte que proposent notamment en édition économique les « Oscar » Mondadori, où il est également accompagné d'un riche commentaire)
Question n° 2 :
L'Arioste, Roland furieux
Éditions économiques conseillées, parmi les nombreuses disponibles : Orlando furioso e Cinque canti, a cura di R. Ceserani e S. Zatti, 2 vol., Torino, Utet, 2006 ; ou : Orlando furioso, a cura di C. Segre, 2 vol., Milano, Mondadori (« Oscar Grandi Classici »), 2004.
Question n°3 :
Federico De Roberto : I Viceré et L'imperio
Les deux romans sont disponibles dans des éditions économiques (Rizzoli, Garzanti, Einaudi pour « I Viceré » ; Oscar Mondadori, Rizzoli pour « L'imperio ») ainsi que dans la collection "I Meridiani" de Mondadori (Romanzi, novelle e saggi).
Question n° 4 :
Le théâtre de Dario Fo et Franca Rame
2 - Textes d'explication orale
Question n° 1 :
Dante Alighieri, Paradis : VI, v. 97-142 ; VIII, v. 13-84 ; IX, v. 13-66 ; X, v. 22-75 ; XI, v. 28-117 ;
XII, v. 79-126 ; XIII, v. 52-87 ; XIV, v. 67-123 ; XV, v. 88-135 ; XVI, v. 1-87 ; XVII, v. 37-69.
Question n° 2 :
- I, 33-44 (12)
- III, 7-18 (12)
- VI, 17-42 (26)
- X, 91-115 (25)
- XI, 1-9 (9)
- XIV, 114-125 (12)
- XVI, 20-27 (8)
- XIX, 20-36 (17)
- XXIII, 101-114 et 121-133 (27)
- XXIV, 1-14 (14)
- XXVIII, 31-46 (16)
- XXXIV, 68-86 (19)
- XLI, 52-67 (16)
- XLII, 46-58 (13)
Question n°3 :
I Viceré :
Première partie
Chap. I : depuis « Il portone restava spalancato » jusqu'à « Guardate i lavapiatti che arrivano prima di tutti ! » ; depuis « Un formicaio, la chiesa dei Cappuccini nella mattina del sabato » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. III : depuis « La storia di don Lodovico rassomigliava molto a quella di don Blasco » jusqu'à « da quel "gesuita porco" » ; depuis « A qualunque ora andasse a cercarlo » jusqu'à « anima candida ! » ; depuis « La zitellona contava allora trentotto anni » jusqu'à « pei bisogni delle sue speculazioni ».
Chap. IV : depuis « Raimondo non era ancora rientrato » jusqu'à « e pregarlo di farla contenta ».
Chap. VI : depuis « I monaci infatti facevano l'arte di Michelasso » jusqu'à « la cui magnificenza sbalordiva la città ».
Chap. VIII : depuis « A Nicolosi, tra i Padri Benedettini » jusqu'à « Gli treman le chiappe, invece !... » ; depuis « Don Lorenzo Giulente col nipote » jusqu'à « alla monarchia costituzionale di Vittorio Emanuele ! ».
Chap. IX : depuis « La famiglia era appena arrivata a palazzo » jusqu'à la fin du chapitre.
Deuxième partie
Chap. I : depuis « Intanto il duca, giù nell'amministrazione » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. IV : depuis « Raimondo aveva giurato di romperla con sua moglie » jusqu'à « e la condusse seco in Sicilia ».
Chap. VII : depuis « Consalvo, sì, poteva fare e faceva quel che gli piaceva » jusqu'à « tra le risa della comitiva ».
Chap. VIII : depuis « Ora un bel giorno, mentre s'aspettava da un momento all'altro » jusqu'à « si lasciò condurre via dalla moglie ».
Chap. IX : depuis « Egli non disse che Ferdinando era impazzito del tutto » jusqu'à la fin du chapitre.
Troisième partie
Chap. II : depuis « Consalvo studiava economia politica » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. III : depuis le début du chapitre jusqu'à « l'inasprimento di donna Ferdinanda ».
Chap. VI : depuis « Così egli si teneva bene con tutti » jusqu'à « per la costruzione d'un bacino di carenaggio... ».
Chap. VII : depuis « Quel giorno ella fu chiamata » jusqu'à « immobile, tetro, serrò gli occhi, aspettando » ; depuis « Il principe moriva a pezzo a pezzo » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. IX : depuis « Grandi cartelloni multicolori incollati per tutta la città » jusqu'à « Ad un cenno del presidente, si volse alla folla : » ; depuis « Adesso si vedevano larghi vuoti nell'arena » jusqu'à « mi sapete ripetere che ha detto ? » ; depuis « Vostra Eccellenza giudica obbrobriosa l'età nostra » jusqu'à la fin du chapitre.
L'imperio
Chap. I : depuis le début du chapitre jusqu'à « Senti, senti come crocida Bettiloni ! » ; depuis « Da principio, i rumori cessarono » jusqu'à « ne venivano molti perfino dall'Estrema » ; depuis « Il deputato che era stato a lungo intorno al banco » jusqu'à « L'articolo 100 ! L'articolo 100 !...».
Chap. II : depuis « E come tutto gli era andato a seconda ! » jusqu'à « a paragone del cinismo di cui vedeva le prove. ».
Chap. IV : depuis le début du chapitre jusqu'à « vedendosene ostacolato nelle sue aspirazioni » ; depuis « Usciti dal caffè, ella dichiarò » jusqu'à la fin du chapitre.
Chap. VI : depuis le début du chapitre jusqu'à « nella casa Francalanza..., dalla casa Francalanza... ».
Chap. VII : depuis le début du chapitre jusqu'à « sentì crescere il suo turbamento » ; depuis « E che dobbiamo insegnare ai giovani » jusqu'à « la soddisfazione, il piacere, l'ammirazione ».
Chap. IX : depuis le début du chapitre jusqu'à « un Dio fatto a loro immagine e somiglianza » ; depuis « E l'ultima notte arrivò, la notte bianca » jusqu'à la fin du chapitre.
Question n° 4 :
Gli arcangeli non giocano a flipper : Atto primo, scena seconda ; Atto secondo, scena prima, depuis le début jusqu'à « Lungo : [...] (Sembra impazzito per il modo come ride). »
Settimo : ruba un po' meno : Secondo tempo : Depuis le début jusqu'à « Ladro (con voce straziata) Bidone !! Buio. » ; Depuis « Enea (entrando dal fondo) : Ma che succede ?!... » jusqu'à la fin de la pièce.
Mistero Buffo : Il miracolo delle nozze di Cana ; La nascita del giullare ; La nascita del villano ; Bonifacio VIII.
Morte accidentale di un anarchico : Primo tempo : Depuis « Matto : Si può... commissario... disturbo ? » jusqu'à « ha un attimo di perplessità. » ; Depuis « Dall'esterno si sente arrivare la voce adirata del questore » jusqu'à la fin du Primo tempo ; Secondo tempo : Depuis « Matto : Già, ma allora, quella sera, il sole non è andato giù » jusqu'à « Matto : [...] né la storia delle tre scarpe. » ; Depuis « Si apre la porta, si affaccia il commissario Bertozzo » jusqu'à « Il commissario gli rimette in bocca il succhiotto e lo trascina in disparte. »
Non si paga ! Non si paga ! : Atto secondo : Depuis « Luigi : Ecco, adesso comincia anche a piovere » jusqu'à « Brigadiere : [...] E poi dicono tanto di Napoli ! (Esce rincorrendoli). » ; Depuis « Cresce sempre di più il vociare di donne e uomini » jusqu'à la fin de la pièce.
Claxon trombette e pernacchi : Atto primo : Depuis « Dal fondo entra l'attore che interpreta il ruolo di Antonio » jusqu'à « Antonio e Lucia escono. » ; Atto secondo : Depuis « Lucia : Rosa, Rosa, sei in casa ? » jusqu'à « Sosia : [...] ma nei loro polmoni. Per sempre ! ».
Tutta casa, letto e chiesa : Una donna sola ; Il risveglio : jusqu'à « (Sulle ultime parole, con il lenzuolo si copre tutta, testa compresa) » ; Contrasto per una voce sola.
Coppia aperta, quasi spalancata : La totalité du sketch.
L'anomalo bicefalo : Atto primo : depuis « Anastasia : Cosa sta succedendo con tutto 'sto movimento ? » jusqu'à la fin de l'acte I.
Texte latin (pour l'explication de textes anciens)
Enea Silvio Piccolomini, Historia de duobus amantibus (ou « Lettre à Mariano Sozzini »), dans œuvres érotiques, présentation de Frédéric Duval, Brepols, 2003, p. 83 à 208.
Mathématiques
Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre, nous contacter

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information