Toute l'actualité

Éducation culturelle et artistique
[archive] Discours - Xavier Darcos - 21/06/2007

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

S'exprimant au collège Jean-Lurçat, à Sarcelles, dans le Val-d'Oise, Xavier Darcos a déclaré que l'éducation culturelle et artistique est « un puissant facteur d'intégration sociale et d'égalité des chances ».
« C'est la raison pour laquelle », a poursuivi le ministre, « chaque élève, quels que soient son origine sociale, son lieu de résidence ou l'établissement scolaire qu'il fréquente, doit recevoir une éducation culturelle et artistique de qualité, comme l'a proposé le Président de la République. »

Seul le prononcé fait foi,

Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de votre présence, cet après-midi, à Sarcelles. Lorsqu'un ministre de l'éducation nationale se déplace dans un collège « ambition réussite », c'est généralement pour rappeler que la réussite scolaire est possible partout. Aujourd'hui, je voudrais aussi vous parler de culture et d'excellence et montrer qu'il y a un besoin commun à tous les élèves : celui d'une éducation culturelle et artistique de qualité.

Ici, à Sarcelles, le collège Jean-Lurçat a développé un pôle d'excellence « arts et culture », en partenariat avec des institutions nationales prestigieuses telles que l'Opéra de Paris ou la Comédie Française. Il participe, depuis trois ans, au programme « Dix mois d'école et d'opéra » mené par l'Opéra national de Paris, qui permet aux élèves de partir à la rencontre des œuvres et des métiers de l'opéra.

Je veux rendre hommage à l'organisatrice de ce programme, madame Danièle Fouache, qui se consacre avec un engagement sans faille et une passion communicative au service des enfants et de la culture.

Je veux saluer aussi la formidable implication des équipes pédagogiques qui, pour préparer le spectacle auquel nous assisterons tout à l'heure, ont associé toutes leurs disciplines, qu'il s'agisse de la musique, des arts plastiques, de l'histoire, des lettres, des langues vivantes, du sport, de la technologie.

Les élèves se sont investis avec passion dans ce projet. Il suffit de lire les textes qu'ils ont rédigés pour l'exposition que nous venons de voir ou pour le journal annuel du programme édité par l'Opéra, pour mesurer combien cette expérience les a enrichis. Ils ont découvert toute la rigueur, l'exigence, la beauté des métiers de l'opéra. Ils ont fait l'expérience d'un projet mené en commun, dans un respect réciproque, et ont trouvé l'occasion de mettre en valeur des talents trop souvent ignorés.

L'éducation culturelle et artistique procure beaucoup de satisfaction à ceux qui la transmettent, comme à ceux qui la reçoivent. Mais elle n'est pas un divertissement. En confrontant les élèves à des formes d'expression différentes, elle est une composante essentielle de leur formation, car elle contribue au développement de leurs connaissances, de leur sensibilité, de leur créativité. Parce qu'elle transmet les codes et les références qui font la particularité d'une culture, elle est aussi un puissant facteur d'intégration sociale et d'égalité des chances. C'est la raison pour laquelle chaque élève, quels que soient son origine sociale, son lieu de résidence ou l'établissement scolaire qu'il fréquente, doit recevoir une éducation culturelle et artistique de qualité, comme l'a proposé le Président de la République.

Qu'entend-on par là ? L'éducation culturelle et artistique n'est pas une discipline supplémentaire, additionnelle, voire optionnelle. C'est la conjonction de trois types d'actions pédagogiques absolument complémentaires.

  • a première de ces actions, c'est la confrontation des élèves aux œuvres artistiques. C'est sans doute lorsqu'ils ont assisté à la représentation de Rusalka à l'opéra Bastille, davantage encore que dans tous les cours qui l'avaient précédée, que les élèves du collège Jean-Lurçat ont vraiment compris ce qu'était l'opéra. Le plaisir esthétique ne doit pas être réservé à ceux qui, par leur entourage familial, ont un accès facile aux œuvres de l'esprit. 
  • C'est ensuite l'apprentissage du contexte dans lequel se sont développées les différentes formes d'expression artistique et les rapports qu'elles ont entretenu entre elles. Il est particulièrement important que les élèves sachent que, de la peinture à l'architecture, de la sculpture au design, chaque époque se bâtit une identité culturelle singulière dont ils doivent apprendre à reconnaître les traits. 
  • Enfin, l'éducation culturelle et artistique repose sur l'exercice d'une pratique artistique. Tracer un dessin, exécuter un morceau de musique, écrire un texte, c'est comprendre très intimement ce qui fait la spécificité d'un art.

À partir de là, comment renforcer, concrètement, la place de l'éducation culturelle et artistique à l'école ? Je veux vous proposer les pistes d'actions qui seront les miennes au cours des prochains mois.

En premier lieu, je souhaite que l'on renforce la présence de l'histoire des arts dans l'enseignement obligatoire dès le plus jeune âge. C'est la condition pour que chaque élève puisse acquérir les bases de cette culture humaniste que nous avons reçue en partage. À chaque niveau, les programmes devront faire coïncider les enseignements artistiques avec les notions et les périodes abordées dans les disciplines générales, tout en évitant les redondances. De même, je souhaite que les élèves aient une connaissance aussi précise que possible des pensées et des civilisations qui ont contribué à façonner la culture française et européenne.

Je souhaite également que l'enseignement des pratiques artistiques soit recentré sur l'apprentissage des techniques. Il me semble important de développer les classes à horaires aménagés danse et musique qui sont proposées aujourd'hui dans 80 établissements de l'enseignement élémentaire et 110 collèges. Ce système original est prometteur et il pourrait être élargi aux autres disciplines artistiques.

Par ailleurs, pour renforcer le contact direct entre les élèves et les œuvres, je souhaite encourager un rapprochement entre les élèves des établissements situés en zone rurale ou périurbaine, et l'offre culturelle. D'ici la fin de l'année scolaire prochaine, le nombre de collèges « ambition réussite » ayant un partenariat dans le domaine artistique sera doublé. Plus largement, je souhaite que d'ici cinq ans, tous les établissements scolaires aient noué un partenariat suivi avec une institution culturelle.

La réalisation de ces projets suppose bien entendu un travail constant entre l'éducation nationale et le ministère de la culture. Je sais déjà qu'un dialogue constructif et fructueux pourra être noué avec Madame Christine Albanel, qui est très attachée au développement de l'éducation artistique et culturelle. Je veillerai à associer également étroitement les représentants des collectivités territoriales à nos travaux, car je sais les efforts importants qu'elles ont consentis en faveur des institutions culturelles dont elles ont la charge.

Enfin, je souhaite que la formation des enseignants accorde une plus grande part à la dimension culturelle et artistique des différentes disciplines. Je proposerai à Valérie Pécresse que nous examinions ensemble les moyens de renforcer l'importance de l'histoire des arts dans les cahiers des charges des formations proposées par les I.U.F.M.

Mesdames et messieurs,

L'éducation culturelle et artistique est indispensable à ce que le siècle de Condorcet appelait le bonheur, c'est-à-dire la contribution au progrès collectif par le développement des facultés individuelles. C'est à cette vision de l'école que j'ai voulu vous associer ce matin. Je vous remercie.

Mise à jour : juillet 2007

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

RECRUTEMENT

Les inscriptions aux concours de la session 2015  sont ouvertes : n'attendez pas les derniers jours pour vous inscrire !

Inscrivez-vous aux concours enseignants




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr

 
AMBITION ENSEIGNER
Suivez-nous