Toute l'actualité

Priorités de la rentrée 2010
[archive] Information - 28/04/2010

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les priorités de la rentrée 2010 sont énoncées dans la circulaire de préparation de la rentrée publiée le 16 mars 2010. Elles s'inscrivent dans la continuité des réformes engagées ces dernières années, avec comme étapes nouvelles et décisives : la réforme du lycée et la refonte de la formation des enseignants.

Cinq objectifs guident les mesures à mettre en œuvre pour la rentrée 2010. Ils se déclinent par niveau d’enseignement : école, collège et lycée.

Maîtriser les fondamentaux et ancrer l’éducation artistique et culturelle

Maîtrise du français et prévention de l’illettrisme

À l’école primaire

La prévention de l'illettrisme repose, dès l'école, sur l'application pleine et entière des programmes.
Les années de CP et de CE1 sont déterminantes pour l’avenir du lecteur débutant. Les élèves qui éprouvent des difficultés à franchir cette étape recevront une aide personnalisée à raison de deux heures par semaine.
Les évaluations en classes de CE1 et de CM2 permettent de situer les acquis des élèves et de remédier, le cas échéant, aux difficultés constatées.
 
Vidéo : Évaluation 2010 des acquis des élèves en CM2
 

Au collège

La maîtrise du français par les élèves concerne l’ensemble des professeurs, toutes disciplines confondues. Dès leur arrivée au collège, les élèves les plus fragiles signalés par les professeurs des écoles bénéficieront des dispositifs d’accompagnement spécifiques. Les évaluations réalisées en CM2 servent de point d'appui pour identifier les difficultés.

Maîtrise des connaissances et des compétences du socle commun

Elle doit être garantie à tous les élèves. C'est l'objectif premier de la scolarité obligatoire. Le livret personnel de compétences atteste l'acquisition des connaissances et des compétences du socle commun.

Au collège

L’utilisation du livret personnel de compétences est proposée à la rentrée dans tous les collèges. Ce livret permet aux enseignants de suivre précisément les acquisitions de chaque élève.
La session 2011 du diplôme national du brevet (DNB) évaluera pour la première fois la maîtrise de l'ensemble de ces compétences.

Le socle commun de connaissances et de compétences

L’éducation artistique et la culture générale

L’éducation artistique et la culture générale sont des éléments clés de l’ouverture au monde. L’enseignement de l’histoire des arts est désormais obligatoire de l’école primaire au lycée.

Éducation artistique et culturelle 

 

Personnaliser les parcours scolaires

Les dispositifs d’accompagnement sont renforcés et généralisés

École, collège, lycée

Les dispositifs d’aide et d'accompagnement sont désormais déployés tout au long de la scolarité pour éviter toute rupture entre l’école et le collège, ou à l’occasion d’un changement d’établissement.
La personnalisation des parcours scolaires a été mise en place à la rentrée 2008 à l’école primaire puis au lycée professionnel. Elle est renforcée à la rentrée 2010 dans le cadre de la nouvelle classe de seconde générale et technologique.

 

Les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers
Les dispositifs d'accompagnement pour les collégiens
Les dispositifs d'accompagnement pour les lycéens
L'école après les cours : accompagnement éducatif

À l'école, l'organisation de la semaine en neuf demi-journées (du lundi au vendredi) est encouragée chaque fois qu'elle rencontre l'adhésion. Elle respecte les rythmes de l'enfant et facilite l'accompagnement des élèves.

De nouveaux services personnalisés d’orientation

Une orientation plus progressive, plus ouverte, mieux préparée, accompagnée et individualisée, se met en place. Elle est désormais intégrée dans les programmes et les activités scolaires.

Au collège et au lycée

Le parcours de découverte des métiers et des formations doit être proposé, au sein de chaque établissement, à tous les élèves dès la cinquième et jusqu’à la fin des études secondaires.

Parcours de découverte des métiers et des formations

Au lycée

La réforme des lycées généraux et technologiques a mis en place des enseignements d’exploration en classe de seconde.
L’accompagnement personnalisé permet de développer les activités proposées dans le cadre du parcours de découverte des métiers et des formations, selon les besoins identifiés pour chaque élève. À terme, les lycéens seront aussi accompagnés dans leurs démarches d’orientation active avec les universités et pour les procédures d’inscription post-bac.

Orientation active : une aide individualisée pour les lycéens

Des solutions pour les élèves en risque de décrochage

Au collège et au lycée

Des coordinations locales d’acteurs de la formation et de l’insertion ont été créées au cours de l’année 2009 pour offrir rapidement des solutions adaptées et diversifiées aux élèves décrocheurs. Des outils leur permettent de mieux suivre ces élèves.

Pour les jeunes de plus de 16 ans qui ne sont plus en formation et n’ont pas atteint le niveau de qualification nécessaire, les personnels de la mission générale d’insertion s’efforcent d’offrir à chacun des solutions individualisées, avec, par exemple, l’appui du réseau des Greta.
Chaque académie est incitée à développer au moins un « micro-lycée » qui permettrait à ces jeunes de reprendre des études générales.

Pour un meilleur accès des élèves socialement défavorisés à des parcours de réussite et d’excellence

De l’école au collège

Les parents des élèves scolarisés dans une école relevant d’un réseau « ambition réussite » peuvent solliciter l’inscription de leur enfant dans le collège de leur choix.

L'éducation prioritaire

Collège et lycée

Une part de l’emprunt national 2010 a été consacrée à la création de nouveaux internats pour offrir à des élèves motivés issus de milieux défavorisés un environnement qui leur permette de réaliser toutes leurs potentialités. Dix ouvriront à la rentrée 2010, d’autres suivront, pour atteindre l’objectif de 20 000 places en internat d’excellence fixé par le Président de la République. Des places labellisées "internat d'excellence" seront aussi proposées dans des collèges et des lycées.

Pour accompagner les ambitions de certains élèves, les partenariats entre un collège ou un lycée et un établissement d'enseignement supérieur seront renforcés.

Les internats d'excellence

Soutenir les élèves en grande difficulté en dialoguant avec les familles

École, collège et lycée

L'implication des parents dans le suivi de la scolarité de leur enfant sera un point d'attention pour tous les niveaux d'enseignement. Les droits d'information et d'expression des parents d'élèves doivent être garantis, notamment par leurs représentants élus. Des actions de soutien à la parentalité sont organisées en lien avec les fédérations de parents d’élèves, les associations et les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP).

Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves

L'attention portée à la scolarisation des enfants et jeunes handicapés s'intensifie pour leur assurer des parcours scolaires encore plus satisfaisants.

Le renforcement de la coopération entre les écoles, collèges, lycées et les établissements médico-sociaux et de santé va améliorer le parcours de l’élève amené à fréquenter différentes structures, tels que l’école et un institut médico-éducatif. La mise en place des unités d'enseignement contribue également à améliorer la scolarisation des élèves handicapés.

L’augmentation du nombre d’enseignants référents doit permettre d’améliorer la relation entre la famille et les équipes pédagogiques, notamment dans le second degré.

Les créations d’unités pédagogiques d’intégration (UPI) se poursuivront. Ce moyen privilégié d’inclusion scolaire en collège et en lycée d’enseignement général, technologique ou professionnel doit s'attacher aux liens avec l’ensemble des personnels de l’établissement et à l’articulation avec les dispositifs d’éducation et de soin.

Des pôles ressources pour l’enseignement en langue des signes sont créés à titre expérimental dans trois académies.

Le ministère de l’Éducation nationale soutient le développement de ressources numériques adaptées. Elles sont présentées sur le site "l’école pour tous", portail national d’information et d’échanges destiné à accompagner la scolarisation dans les classes des élèves en situation de handicap.

Les réponses apportées à d'autres besoins éducatifs particuliers se poursuivront :

  • enseignement aux enfants de familles non sédentaires
  • enseignement linguistique particulier offert aux enfants qui arrivent en France sans en maîtriser la langue
  • aménagements apportés à la scolarité des enfants intellectuellement précoces 

 

Vidéo : scolariser son enfant handicap

Vidéo : scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés
La scolarisation des élèves intellectuellement précoces
Le site "L'école pour tous"

Responsabiliser les équipes et les élèves à tous les niveaux

Au lycée

Impliquer les lycéens dans la vie quotidienne de leur établissement est un des axes de la réforme du lycée.

La possibilité qui leur est offerte de jouer un rôle accru et la valorisation de leurs prises de responsabilité répondent à des demandes légitimes. Les Maisons des lycéens sont des lieux de dialogue, de convivialité et d’inclusion : elles peuvent constituer un vecteur particulièrement adapté. Leur activité dans les domaines artistique, culturel, sportif, humanitaire et citoyen, sous la responsabilité des élèves, doit être encouragée.

Le renforcement des compétences du conseil des délégués pour la vie lycéenne participe de cette démarche. Le CVL doit être obligatoirement consulté sur les modalités générales de l’accompagnement personnalisé, des dispositifs d’accompagnement des changements d’orientation et sur les conventions relatives à la restauration et à l’internat. Le vice-président du conseil des délégués pour la vie lycéenne est institué rapporteur des travaux, avis et propositions du CVL auprès du conseil d’administration de l’établissement. Enfin, les dix représentants lycéens au CVL seront tous désignés au suffrage universel direct. Leur légitimité est ainsi renforcée.

La réforme du lycée
Le site de la Vie lycéenne

À l’école, au collège et au lycée

La prévention et la lutte contre la violence et les discriminations restent une priorité pour l’année scolaire 2010-2011. Les actions de prévention seront renforcées en partenariat avec les services de l'État et les collectivités territoriales. La réalisation de diagnostics de sécurité dans chaque établissement et la création d'équipes mobiles de sécurité dans chaque académie accompagnent cette démarche.

Un "code de la vie scolaire" explicitera les règles fondamentales liées à la vie des établissements scolaires et les grands principes qui les structurent. Ce texte s'adresse d'abord en priorité aux collégiens et aux lycéens, ainsi qu'à leur famille. Les personnels des établissements scolaires qui ont mission d'éducation doivent accompagner les élèves et leur famille dans sa lecture et sa mise en oeuvre. Il s'ajoute aux réglements intérieurs des établissements qui rappellent le refus de toute atteinte à la dignité des personnes. Les établissements favoriseront l'esprit d'initiative des élèves autour d'actions de prévention sur ce sujet.

La lutte contre les jeux dangereux et les pratiques violentes est poursuivie.

La prévention et la lutte contre la violence
Égalité des filles et des garçons 
Lutte contre l'homophobie

Pour favoriser l'attachement aux symboles républicains, un effort particulier sera fait dès l’école, particulièrement en CM1. De manière générale, les classes seront invitées aux cérémonies commémoratives du 8 mai et du 11 novembre.

11 novembre : mémoire des combattants et victimes de la guerre

Accélérer le développement du numérique à l’école

À l’école, au collège et au lycée

Les technologies et les ressources numériques doivent être mises au service de l'individualisation des apprentissages et de la réussite de tous les élèves.

La généralisation des espaces numériques de travail (ENT) est une priorité déjà engagée dans plus de la moitié des académies.

L’utilisation du cahier de textes numérique doit être effective dans tous les établissements scolaires à la rentrée 2010 : elle remplacera l’utilisation du cahier de textes en papier, dans tous les établissements, à la rentrée 2011. Le cahier de texte numérique facilite l’individualisation des activités demandées à chaque élève.

Pour stimuler l’apprentissage des langues vivantes, chaque établissement doit pouvoir proposer durant l’année scolaire 2010-2011 des cours diffusés sur baladeurs.

Utilisation des nouvelles technologies

Renforcer la politique de santé et la pratique du sport

A l’école, au collège et au lycée

Chaque école, collège, lycée doit mettre en œuvre un projet éducatif de santé qui intègre, entre autres, une éducation nutritionnelle pour prévenir le surpoids et l’obésité, une information de prévention du VIH-Sida et des infections sexuellement transmissibles, une information sur les drogues et la toxicomanie, etc.

Les expériences d'aménagement du temps scolaire permettant de dégager quotidiennement d'importantes plages de pratique sportive seront développées.

 La création de sections sportives scolaires sera encouragée pour développer les pratiques sportives, en complément de l’enseignement obligatoire d’éducation physique et sportive.

1er décembre : journée mondiale de lutte contre le sida
La santé des élèves

 

La réforme du lycée

La réforme du lycée sera mise en place progressivement à compter de la rentrée 2010. Elle vise à mieux assurer la réussite de chaque lycéen, selon trois objectifs :

  • mieux orienter chaque lycéen, en diversifiant les voies d'excellence et en rendant les parcours plus fluides
  • mieux accompagner chaque lycéen en lui assurant un suivi personnalisé et en lui permettant ainsi de mieux maîtriser son parcours de formation
  • mieux adapter le lycée à son époque, notamment en mettant l'accent sur la pratique des langues, l'accès à la culture et le développement de l'autonomie des jeunes

La page de référence sur la réforme du lycée

La formation des enseignants

La formation des enseignants évolue en profondeur. Les enseignants sont désormais recrutés lorsqu'ils sont titulaires d'un master des universités. Ils débutent leur carrière avec un haut niveau de connaissances dans leur discipline et un diplôme reconnu au plan européen. Les compétences professionnelles acquises en formation initiale, notamment grâce aux stages d'observation et de pratique accompagnée, puis aux stages en responsabilité, seront développées et enrichies dans le cadre de la formation continue.
La nouvelle formation des enseignants

En savoir plus
L'intégralité de la circulaire de rentrée

Préparation de la rentrée 2010, Bulletin officiel n°11 du 18 mars 2010

Page à consulter

Réforme de la classe de première professionnelle
Pour sa deuxième année de mise en application, la réforme de la voie professionnelle concerne cette année la classe de première. Dans chaque académie, la carte des formations proposées s'adapte aux besoins locaux et rend plus fluides les parcours des élèves, du CAP au baccalauréat professionnel.
La voie professionnelle

Mise à jour : juin 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

RECRUTEMENT

Les inscriptions aux concours de la session 2015  sont ouvertes : n'attendez pas les derniers jours pour vous inscrire !

Inscrivez-vous aux concours enseignants




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

CAFÉ DES PARENTS

Faites nous part de vos suggestions, posez vos questions, participez à un café des parents !

education.gouv.fr/
cafedesparents